Cérébrale

Ce matin je suis allé entendre des jeunes chercheurs ( doctorants) parler d’arts et de sociétés, puis au marché de Wazemmes (1), j’ai acheté des pensées pour N. et j’ai joué au poker avec les deux enfants de la fille de la sœur de l’ex de de mon ex (quasiment mes neveu et nièce).J’ai acheté un jeu et des chouchous pour Violette. J’ai discuté avec un copain de Marjane Satrapi et ce malaise qui me prend quand je vois ses films qui ne nous apprennent rien de pourquoi l’intégrisme a pu s’installer dans cette société occidentalisées. Puis j’ai rencontré Clémentine et Romain et fait la connaissance de leur coloc, une américano-iranienne, j’ai reparlé de Marjane en mode mineur «  j’ai été déçu je m’attendais à une grande blonde avec de gros seins. J’ai fait rire, alors j’ai offert une pensée à Romain, en disant que j’allais venir voir si elle va bien. Il m’a dit quand tu veux. Je me suis dirigé vers le métro pour rejoindre mon fils Virgile. J’ai croisé Bertrand qui m’a dit qu’il avait rêvé qu’avec Laurence et Jean-Louis on lui avait demandé de décoré une boutique à Londres. Il m’a dit que mon pantalon de skai lui faisait pensé à nos année 80 puis il m’a dit qu’hier au soir, Bouziane Delgrange était mort d’une hémorragie cérébrale. (2)

(1) Quartier populaire de Lille
(2) Bouziane était chargé de mission développement local, mise en œuvre des politique public de l’emploi au Comité de bassin pour l’emploi de Lille. Il avait participé à la marche des Beurs, avait été très actifs dans les quartiers populaires de Wazemmes et Moulins, dans des associations avant de devenir, en 1995 conseiller délégué à l’action humanitaire et à la coopération humanitaire sur la liste de Pierre Mauroy. Jeté de la liste Aubry en 2001. Il servait parfois en terrasse aux Tilleuls (bar mythique du marché de Wazemmes) . Il avait au moins un fils. Sa mère est une grande militante du quartier de Moulins;
Publicités