Prof d’anglais pédophile à Lille : un viol est un viol

Une prof d’anglais de Lille est accusée d’avoir entretenu des relations sexuelles avec une élève qui avait 12 ou 13 ans au début des faits. La nouvelle parue sur le site du Monde (JEUX INTERDITS – Une prof d’anglais arrêtée après avoir eu des relations sexuelles avec une de ses élèves)

aujourd’hui suscite des commentaires homophobes d’une part, de l’autre égrillards ou indifférents ( on se demande parfois pourquoi des gens prennent la peine de remplir un questionnaire pour dire que l’info ne les intéresse pas !) Je pense pour ma part que au delà de l’orientation sexuelle, toute relation avec un enfant est un viol.

Certains commentaires évoque une conséquence de la prétendue baisse du sentiment religieux de la société française. Ancien pensionnaire dans un collège religieux, je n’y avais pas perçu une grande détestation de l ‘Eglise envers la pédophilie. tous les prêtres abuseurs ont été simplement déplacés, à la demande des parents.

D’autres font, bien entendu un rapport avec le Mariage pour tous. C’est infâme, comme d’habitude, de lier homosexualité et pédophilie. La plupart des pédophiles sont hétéros. Enfin surtout, ils sont pédophiles.

L’enfant en septembre 2011 avait 11 ou 12 ans. Il s’agit bien de pédophilie. L’orientation de la coupable présumée n’y fait rien. Il y a une même violence qu’il y ait ou non, techniquement, viol. Je ne pense pas que des militants LGBTIQ puisse sérieusement défendre l’affaire sur le fond, même si on peut considérer, comme la justice que cette jeune femme doit souffrir de troubles psychique. Bien entendu, elle n’enseignera plus, comme nous l’apprend la Voix du Nord.

Un certain nombres d’affaire, dans le Nord notamment, montre que le peu d’attirance des jeunes générations envers l’enseignement fait baisser le niveau éthique, autant que didactique des nouveaux recrutés. Je pense que ces affaires vont se multiplier à cause de la suppression de l’année d’Iufm, ou les formateurs pouvaient déceler les candidats aux motivations douteuses.

Enfin, je considère que toute relation sexuelle entre deux personnes liées par subordination sont suspectes. Les enseignants y compris universitaires, les psy, les médecins, les employeurs devraient s’interdire ce genre de chose.

La comparaison avec l’affaire Gabrielle Russier est maladroite. Le garçon avait 17 ans, et la victime dont a parlé Pompidou c’était la jeune prof suicidée

« Je ne vous dirai pas tout ce que j’ai pensé sur cette affaire. Ni même d’ailleurs ce que j’ai fait. Quant à ce que j’ai ressenti, comme beaucoup, eh bien,

Comprenne qui voudra !

Moi, mon remords, ce fut

la victime raisonnable

au regard d’enfant perdue,

celle qui ressemble aux morts

qui sont morts pour être aimés.

C’est de l’Éluard. Mesdames et Messieurs, je vous remercie ».

Du coup le surtitre du monde (Jeux interdits) est viol261-cd455un peu léger .

 

 

 

 

 

 

 

 

Ajout du 3 juin 2013 : La proffessure a été mise en liberté sous contrôle judiciaire. Son procès devait se  dérouler ce lundi, mais son avocate, Me Panier (sic) va demander un renvoi et sans doute un huis clos.

un article d’un grand reporter du Nouvel Obs un peu complaisant. un peu racoleur ( la danse nuptiale !) mais sensible  http://tempsreel.nouvelobs.com/faits-divers/20130522.OBS0184/yasmine-12-ans-et-sa-prof-30-ans-recit-d-une-passion-interdite.html

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s