#roms #lille Chantage, Dame de fer et Duflot de champagnegate

Une statue aux victime de l'amiante à la Bourse du travail de Lille
Une statue aux victime de l’amiante à la Bourse du travail de Lille.  

J’essaie sur ce blog de raconter ce que la presse ne dit pas sur le combat pour les roms de Lille. C’est surtout à destination de mes followers Twitter, d’autres régions. Je n’ai pas toujours le temps de l’alimenter, et surtout, paradoxalement, quand il se passe beaucoup de chose. Pour gagner du temps je publie ici un Compte rendu anonymisé de la réunion du collectif lillois que j’ai rédigé pour la coordination régionale qui se met en place actuellement

 

 

 

 

 

CR (non officiel) de la réunion du Collectif solidarité Roms Lille métropole (CSR LM du 17 décembre

 

Présents : Jacques-Marie Moynot, (Franciscain,  aumônier des gens du voyage) Pierre Tourbier(Amnesty) , Fernand & Danièle Deperne (MRAP), Claude Wauquier (CCFD) Annick Batallan & Roseline Tiset (LDH) Jean-François Garsmeur (Précaires) ,
Stéphanie Bocquet & Xavier Hardy (EELV) Romain + 1 dame ( Collectif d’Hellemmes) pères Gonzague & Arthur (Atelier solidaire) Bertrand Verfaillie & Stéphanie Pryen. (« Indépendants »)+ D’autres soutiens que je ne situe pas Jean-Marie, Geneviève, Mireille,

Excusés  Gaston, Pierre-Claude (ATD), Sabine, Danièle S

 

Point sur la situation à la Bourse du travail de Lille Fives     ou depuis prés de deux mois Solidaires accueille une centaine de Roms dans des conditions dangereuses pour les personnes et gênantes pour les syndicats. La préfecture du Nord fait un chantage odieux : 52 places sont offertes aux plus fragiles si les syndicats virent les autres Roms. LDH insiste sur la solidarité des 8 organisations syndicales de la Bourse entre elles et avec les Roms[i]. Puis elle se lance dans une relation un peu hallucinée d’un « « « attentat fasciste » » » . Des jeunes fascistes auraient volé deux voitures dans le quartier pour faire accuser les Roms et tenter de renverser une militante. Hellemmes s’indigne que cet incident survenu ce week end soit tu par la presse. Je dis que les jeunes militants de Sud manquent visiblement de sommeil.

 

Une première concertation syndicats/Roms a eu lieu, on connait  déjà leur décision de laisser les familles les plus fragilisées aller à Bailleul et Hautmont en logement d’urgence, et refuser que les autres quittent la bourse sans certitude de terrain stable. Mais la liste des personnes identifiées comme fragiles par la pref n’est pas encore connue une seconde réunion aura lieu à 20 h à la Bourse. [ii]

Du coup on se concerte collectivement pour se demander comment sortir par le haut de la guerre des gauches. Quelqu’un estime que Martine Aubry, dont le poids politique au niveau national est énorme depuis qu’elle s’oppose à Valls, est la seule clé du problème et que le préfet (qui dépend de Valls) est à ses ordres. C’est donc la dame de fer (amianté[iii]) lilloise qu’il faut faire fléchir. On a 24 h ! CCFD rappelle qu’on a décidé que le Collectif ne pouvait plus prendre de position publique. Quelqu’un propose Jacques Delors[iv] comme médiateur (Allo !) Je lance le nom de Mgr Gaillot. Arthur l’appelle au téléphone direct ! et tombe sur son répondeur. LDH est chargée d’appeler Pierre Tatar… pdt national de la LDH.. Quelqu’un se propose de le briefer. La LDH insiste pour que les syndicats soient tenus au courant.

Le médiateur demanderait à Aubry de lever sa fatwa (Elle ne veut plus de terrain autorisé supplémentaire sur la métropole[v]) pour la quarantaine de Roms à sortir de la bourse. Et d’ouvrir un chantier pour les autres Roms menacés de la métropole.

EELV  fait une liste de solutions proposées par un soutien Bruno Mattei (ATD-Quart monde), dont le parking de la prison de Loos. Arthur explique que 7 ou 8 familles en sont parties, ont vendu leurs caravanes à des gens qui ne peuvent y vivre puisque ces caravanes en fait appartiennent à la préfecture (on se croirait dans Affreux Sales et méchants) . Les Roms du parking (ex Epi de Soil) sont des Bulgares. Ceux de la bourse des Roumains.

On évoque une intervention de Duflot. EELV dit assez mollement que des solutions sont étudiées, puis elle s’anime pour démentir une rumeur selon laquelle Duflot a mangé avec le préfet et Aubry. Tout le monde s’en moque un peu, mais ça semble avoir créé un  Champagnegate chez les verts régionaux. Ceux-ci devaient rencontrer Duflot pour dissiper la polémique que le refus de Duflot de recevoir les Roms.

 

Du coup la question de la bourse a occupé toute la réunion. Quelques points rapides ont été évoqués

  • Lesquin : La plupart des familles issues [vi]du parking expulsé de l’université de Lille 1 sont partiesde cette ville proche de Lille sous la pression de la mairie locale. Elles ont tenté de venir à Lézennes, ont été accueilli par un chef d’entreprise le fusil à la main ! Venu calmer les choses le chef de cabinet du maire de Lézennes, membre des MJS s’est déclaré très touché par une situation qu’il découvrait (Sic). Elles sont tranquillement installées à Faches-Thumesnil, pour au moins la fin d’année.  Le jugement pour les deux familles qui n’ont pas quitté Lesquin,  est renvoyé début janvier. L’avocate a plaidé que le TGI (pénal) n’est pas compétent, que c’est le TA (administratif) qui doit trancher, ce qui ferait gagner du temps.
  • Coordination régionale : Cr de Quelqu’un (qui parle d’inter-collectifs) et de CCFD. Dynamisme, nombre des organisations parties prenantes font que le CSR ne peut pas ignorer ce qui se passe. Importance de l’arrivée du CCFD, co-fondateur du CSR LM. CCFD évoque la possibilité d’adopter les outils informatique du CSR LM à la dimension régionale. Le sujet sera étudié à la prochaine réunion.
  • Recherche action Un labo de sociologie de Marseille mène une telle démarche. Ana, présentée par l’intersyndicale comme une des porte-parole des Roms de la Bourse, a été embauchée. Quelqu’un mettra en contact les chercheurs avec Pauline D. jeune anthropologue ( et dentiste).
  • Culture : une photographe recevra 800 euros faute de co-financement pour créer une exposition qui sera à la disposition du collectif. Elle avait au début prévu de ne rien demander, puis menaçait de tout laisser tomber si on ne lui donnait pas la somme.
  • Contact des maires : EELV relance la vieille idée de rendre visite à chaque maire, et de lui demander s’il veut accueillir une ou plusieurs familles. Une task force serait mis en place à la manière du recueil des signatures pour les présidentielles. Ceux qui sont motivés peuvent le mailer. CCFD rappelle qu’une répartition théorique des familles dans la métropole a été réalisée par le CSRLM. Dés le 26 décembre 2008 un courrier avait été adressé par Aubry pour leur demander de se montrer solidaires. Je parle d’un prochain rendez vous de Bruno Mattei avec l’Association des maires du Nord. Amnesty visite actuellement les communes autour d’Armentières pour leur remettre un document d’Amnesty et les sonder sur les Roms. Idée de contacter les maires soutiens des sans papiers (maires accueillants ?). Certain adhèrent au réseau et n’ont pas de sans pap chez eux.
  • Fonctionnement. Quelqu’un demande que l’on cesse de le traiter d’idiot utile et d’autoproclamé par mail, ainsi que Stéphanie P, il pense qu’il faut attendre les réunions pour cela.. Je suis visé. Je réponds que tant que les membres du collectif respectent les règles de démocratie qui ont été décidées en réunion, je ne les traite pas d’auto proclamés. Quelqu’un annonce que si on continue à lui parler de démocratie et de liberté d’expression il ne viendra plus ! Quelqu’un est fatigué !

 

Quand mes amis me disent pourquoi je « m’occupe des roms » je dis toujours que j’ai des amis roms et que l’on s’amuse bien dans l’action collective. Essayez ! Rapprochez vous d’une asso ou d’un collectif prés de chez vus, ou créez en un.

 

 

 


[i] Il s’agirait en fait de 4 (Sud, CGT, CFDT, FSU) ce qui exclut la CFTC, la CGC, FO, et je ne sais plus quel syndicat minuscule jugé plus représentatif que la CNT, qui, à Lille, n’a pas droit à des locaux à la bourse du travail.

[ii] (Les Roms finiront, déchirés, par rester sur la même position selon les syndicats. )

 

[iii] Martine est présumée innocente d’avoir négligé les risques de l’amiante pour faire plaisir aux industriels. Plusieurs Roms m’ont demandé quel était la signification du monument aux victimes de l’amiante, devant la Bourse du travail. J’ai répondu « c’est compliqué »

[iv] Le père de Martine Aubry, chrétien humaniste par ailleurs.

[v] Aubry affirme qu’il y a 3000 roms sur la métropole lilloise qui pourrait en accueillir que 1500. En off, la préfecture est d’accord avec les assos qui estiment elles qu’il y a au plus 1200 Roms présents. On va essayer d’n récupérer 300 à Lyon ou Marseille !

[vi] comme celles de la Bourse

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s