Scolarisation des #Roms : Uzés mairie raciste ?

Je retransmets un mail d'une asso gardoise qui porte le joli nom de Ensemble pour les autres <ensemblepourlesautres@gmail.com>
A: undisclosed-recipients:;
Envoyé le : Lu, 13 Jan 2014 22:14
Sujet : Nouvel Echec de scolarisation des enfants Roumains sur la
commune d'Uzès.

resf

Nouvel Echec de scolarisation des enfants Roumains sur la commune
d'Uzès.

Chers amis, nous nous permettons de vous faire part de notre "combat", de nos démarches, et vous sollicitons, soit parce que vous êtes
sensibilisés à ce que nous faisons, soit parce que les municipales approchant vous concernent...
Merci de nous accorder quelques instants...
 
Fatima Dali, Présidente de "Ensemble pour les Autres"
Mireille Rosario, Trésorière,
Isabelle Castel, Secrétaire.
 
 
Notre association se bat depuis plusieurs mois pour le respect de la dignité de citoyens Roumains vivant dans la plus grande précarité sur
la commune d'Uzès.Nous touchions au but avec la scolarisation des enfants à l'école
publique primaire et maternelle pour 5 enfants âgés de 4 à 11 ans.Deux adolescents de 13 et 14 ans sont déjà scolarisés au Collège du Redounet depuis début Novembre, mais les familles se sont toujours vues essuyer un refus de la Mairie pour inscrire les plus petits à l'école publique.
 
Alors que ce matin, nous avions inscrit avec succès les enfants Roumains à l'école d'Uzès, la secrétaire de Mairie nous disant officiellement qu'ils pouvaient aller à l'école dès demain matin, mardi 14 janvier 2014, le Directeur du Groupe scolaire Jean Macé a reçu ce soir à 16h50, après l'heure de fermeture de l'école,  l'ordre du Secrétaire Général de Mairie, M. Cristoffolli, de refuser l'inscription des 5 enfants.
 
La raison officiellement avancée est que les dossiers ne sont pas complets. C'est faux, les dossiers étaient complets ce matin, puisque nous sommes repartis avec le récépissé d'inscription que nous avons immédiatement déposé au Directeur du Groupe Scolaire, qui a entériné l'inscription.Il y manque juste la domiciliation sur Uzès, que nous tentons d'avoir depuis plusieurs mois auprès du CCAS, ce que la Mairie nous refuse
également, malgré nos demandes par courrier AR et nos multiples demandes d'audience restées lettres mortes !
 
Evidemment, nous n'avons rien d'écrit, tout se passe par oral, puisque la Mairie répond systématiquement qu'ils n'ont pas connaissance de la présence de ces familles sur la commune, donc par déduction, n'ont pas pu leur opposer un refus...

 L'Inspecteur Académique de circonscription, informé de ce dossier depuis plusieurs semaines, a eu, la semaine dernière, un contact téléphonique avec le Maire, M. Chapon lui-même, pour lui signifier qu'il recevrait une injonction de l'Inspection Académique et du Prefet du Gard en cas de refus d'intégrer les enfants à l'école, démarche qui sera donc lancée dès demain, mardi 14 janvier 2014.

 

Bien sûr la Mairie est dans l'illégalité, la scolarisation des enfants est un droit fondamental, mais nous sommes devant un mur, et ce depuis trop longtemps.
 
Nous avons la ferme intention de faire un communiqué de presse pour dénoncer ces agissements bafouant les droits fondamentaux de citoyens européens officiellement entrés dans l'espace Schengen depuis le 1er janvier 2014.
 
Seriez vous prêt à soutenir notre action pour le respect de la dignité en co-signant ce communiqué de presse ci-dessous ?
 
 
 » Le Maire d’Uzès est dans l’illégalité :
 
- refus du droit à l'éducation d'enfants Roumains vivant sur la commune,
- refus de les scolariser à l'école publique Jean Macé.
 
L'association Ensemble pour les Autres ne compte pas en rester là face à cet abus de pouvoir.Un droit non appliqué est un droit bafoué : le droit à l'éducation est un droit fondamental pour tous les enfants !La France a ratifié la déclaration Universelle des droits de l'Enfant en 1989, sauf à Uzès, dans le Gard ! "
 
Association Ensemble pour les Autres, à Uzès, le 13 janvier 2014.

Publicités

2 réflexions sur « Scolarisation des #Roms : Uzés mairie raciste ? »

  1. J’ai de la famille à Bailleul / En effet , des familles Roms sont arrivées une nuit de janvier , en cachette par la porte arrière . On ne les voit pas en ville , on n’en parle pas. Ils n’existent pas . Bien logés à lEPSM dans un parc , ils ont tout ce qu’il faut . Les enfants sont -ils scolarisés ? pas au collège en tout cas que fréquente ma nièce . En primaire , je ne sais pas–Je lis dans votre article « ils n’eont pas le droit de circuler! Un préfet ou une municipalité a-t-elle le droit d’en décider? – Les élections approchent . la municipalité socialiste ne veut pas affoler la population . Je suis scandalisée par le comportement de Mme Aubry qui évacue ses Roms  » cause élections » Tout ce petit monde affiche le  » vivre ensemble dans un monde en couleurs  » Des procédés qui rappellent d’autres temps ! Que peut-on faire quand les droits sont bafoués par ceux-là même qui s’en arrogent la paternité ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s