#Extreme-droite : Le virus rouge-brun qui risque de nous rendre AlternaZiba

Quelques rumeurs ont circulé sur le contenu du mail du 19 juin qui a déclenché « l’affaire » Alternaziba-Lille. Voici un fac similé de ce message au risque de lasser mes lecteurs non lillois

Le virus rouge-brun qui risque de nous rendre AlternaZiba

Boîte de réception
x

Jean-François Garsmeur <jeanfrancois.garsmeur@gmail.com>

19 juin

À alternatibalil., cci : laurent.thioll., cci : jon.palais, cci : gtxetx, cci : fdelbrayelle, cci : poilly.christi., cci : maitechotil, cci : chloe.grep, cci : lamirand_maxen.

J’ai hésité à écrire ce mail. Je sais qu’il blessera des personnes que j’aime, et qu’il déplaira à la plupart d’entre vous. J’estime devoir vous l’envoyer, je sais que si j’évoque le sujet par oral en réunion les personnes concernées s’arrangeront pour déplacer la conversation, et l’on restera dans le non dit non réglé.

Vite dit : trois des quatre fondateur_trice-s coordinateurs-trices de la dynamique Alternatiba à Lille appartiennent à des courants d‘extrême droite. Vincent est un Gentil virus, référent de ce mouvement depuis au moins mai 2013. Les Gentils Virus sont des personnes qui cherchent à contaminer les mouvements de gauche pratiquant la démocratie directe, et donc ouverts à toutes personnes qui se déclarent en accord avec leurs valeurs. Les gentils virus se sont donnés pour mission de propage les idées d’Etienne Chouard et d’écrire une nouvelle constitution intégrant donc le tirage au sort des politiques. Je ne discuterai pas de cette idée, qui plait à beaucoup d’entre vous, par haine des politiques professionnels. Je veux simplement dire qu’Étienne Chouard est un leader d’extrême droite qui refuse de condamner le racisme et l’antisémitisme, au point d’écrire sur le site de Soral, de soutenir Dieudonné et de nombreux révisionnistes, conspirationnistes etc… Faits vous votre opinion : tapez Chouard+ conspis hors de nos vies, ou Chouard antifa, ou Chouard ruffin : le créateur de Fakir et journaliste de Mermet essaie de justifier son intérêt pour Chouard, et finalement, à mesure que progresse son récit, montre à quel point ce type est glauque et raciste.

Vincent Cattiau a signé de son nom l’Appel d’Alternatiba Lille en se présentant comme « Gentil virus. » Nous sommes quelques uns le savoir puisque la la liste des signataires est curieusement dans les doc sensibles accessibles à un petit noyau de gens.

Pourtant à part moi, personne ne manifeste de gêne. Hélène Marchal se dit sympathisante des Gentils virus » une sympathie active : elle s’est inscrite sur la liste « Démocratie réelle » aux européenne qui n’a pas pu se présenter faut e de candidate dans le Nord-ouest, mais était bien présente avec des militants du FN sur la liste. Les indignés, inventeurs de l’expression démocratie réelle ont protesté.

François m’a dit être sympathisant des Gentils Virus ». François Derisbourg est très perturbé. Il croit à un nouvel ordre mondial http://www.nouvelordremondial.cc/2011/03/21/adolf-hitler-agent-du-sionisme-et-de-la-franc-maconnerie/ Une théorie forgée par des antisémites après la Shoah. On ne peut pas parler politique, économie ou social sans qu’il cite un nom juif. François est quelqu’un de très gentil, ouvert. Il propage des théories qui pourraient « justifier «  des massacres.

Je m’empresse de dire que contrairement à ce que j’entends fréquemment je n’ai de haine ou de ressentiment contre personne. Je ne juge pas les personnes que je viens de citer, qui sont des victimes . Ils ne sont pas racistes, ils ne souhaitent la mort de personne, mais ils sont manipulés par des gens moins sympas. Je sais ou je devine les drames de la maison familiale, la difficulté de trouver sa place dans la société et l’ économie actuelle, les peurs, les frustrations, les revanches à prendre. Je serai toujours disposé à les écouter et les aider, ou plut^to leur conseiller des professionnels qui pourraient les aider.

Cependant, conserver le statu quo est impossible. Alternatiba ne se fera juste pas avec à sa tête Vincent hélène et François. La mairie ne signera, Attac greenpeace etc se retiront et expliqueront pourquoi les antifas viendront rendre visite à tous les trucs organisés par nous, et la mairie finira par nous interdire pour « trouble à l’ordre public » ;. Je n’imagine pas une seconde que la coord européenne d’Alternatiba laissera s’organiser un AlternaZiba . Ils le savent puisqu’ils cachent toujours leurs appartenances.Lisez la Brique de ce mois ci. Vous y trouverez un article que deux chercheuses que nous allons inviter ( nous SE LIBERER) en octobre elles montrent les liens entre les conspis et les homophobes.

Il reste des raisons d’espérer.

Helene Vincent et François ont été moins utiles à l’avancée qu’ils le proclament mais ils ont souvent fait ceux qu’ils avaient à faire. Helene a créer une belle image d’A.L. François a bien gérer l’aspect logistique de la réunion avec la mairie. Vincent a donné beaucoup d’heures de travail et de présence.

Je propose qu’ils continuent à travailler pour Alternatiba Lille. Il faudra qu’ils ne s’expriment plus à l’extérieur ( LN doit démissionner de son poste de porte parole, Vincent ne sera plus chargé des relations avec les techniciens de la mairie, et François ne s’occupera plus des relations avec les politiques.) Ils n’auront plus accès au FB comme éditeur, ils n’auront plus les codes pour le blog, les adresses maisl servant à l’extérieur. Ils ne seront plus référents d’aucun groupe. Vincent ne sera pas mandaté par Lille à Bayonne.

C’est une proposition !

En échange nous nous engageons à ne pas faire état de leurs idées politique, sauf si un jour ils utilisent le nom d’Alternatiba à leurs services. Nous continuerons à les traites avec bienveillance et respect, comme ils nous ont traités, afin de les amener à remettre en question les idéologies de haine qui les empoisonnent.

Il serait plsu simple qu’ils s’en aillent, certes, il ya deux remplaçantes possibles d’LN, 3 de Fdg 10 de Vincent. mais je suis contre l’exclusion. Je pense que si nous sommes vigilants nous réussirons à les intégrer.

Je voudrais que nous profitions de cette crise pour améliorer notre organisation en nous inspirant de bayonne avec une dose de féminisme lillois.

Je proposerai un organigramme avec des responsables techniques, à chaque fois un binôme H/F : pour avant et pendant le village. Communication, Relations extérieurs responsable technique responsable bénévole (sorte de DRH), programmateur-trice, bar/restauration/ finances / administration ….. Je propose qu’à partir de la semaine prochaine il y ait réu de travail chaque jour à 18 h par exemple le lundi finances, le mardi com relation extérieur le mercredi technique logistique etc le jeudi bar restauration le vendredi réu générale (sorte de coord plénière avec une partie « décisions importantes «  et une partie plus travail.

Il ya ura des postes pour tout le monde. Il nous faudra trouver aussi un médecin, des infirmier… diverses fonctions techniques. Il y a beaucoup de choses à faire et beaucoup d’énergie à mobiliser parmi les personnes qui se sont toujours, et à raison méfié de ces chefs autoproclamés.

La décision que nous prendrons ce soir aura une influence sur Alternatiba, mais surtout sur vos vies. Continuer dans un Alternatiba techno-fasciste , c’est vous condamner à vivre le reste de votre vie dans ce milieu de tarés et racistes.

Réfléchissez.

Je vous aime tous. Alternatiba vaincra !

PS : Certains répandent la rumeur de ma bipolarité. Je ne suis pas bipolaire, c’est une invention de la mère de ma fille pour me retirre r la garde, et cela ne l’empêche pas de me confier Violette pendant les vacances.

J’ai choisi de vivre avec les plus pauvres, à l’Armée du salut à Moulins. On se sert de cette information pour remettre en cause les opinions et les informations que je mets en avant. Même si j’étais involontairement pauvre, est ce que ça mettrait en cause mon intelligence et ma santé mentale ?

Depuis que j’ai alerté sur les Virus, on critique la communication…
Lisez des trucs sur l »l’Affaire Salengro » le parallèle est amusant !

-- 
Jean-François Garsmeur
06 21 39 10 92
mail garsmeur@yahoo.fr
Twitter : http://twitter.com/#!/jfgarsmeur
Facebook : http://www.facebook.com/garsmeur
Blog : https://societedelinformation.wordpress.com/
bureaux 8 rue Molière 59000 Lille

-----------------------------------------------------------
Alternatiba, Le Village des alternatives pour le monde de demain
A Lille, les 04 et 05 Octobre 2014, une journée de mobilisation pour :

★ mettre KO la résignation par la découverte des actions locales
★ expérimenter l’utopie et se ré-approprier la ville
★ passer ensemble à l’action

Des remarques, des questions ? Contactez nous via lille@alternatiba.eu
Publicités

8 réflexions sur « #Extreme-droite : Le virus rouge-brun qui risque de nous rendre AlternaZiba »

  1. Je suis ce blog depuis un moment, et il faut bien reconnaitre que si il a été intéressant et que je partage certaines idées développées ici, il devient de moins en moins lisible ces derniers temps.

    (…)
    Il faut bien avouer que certains leitmotivs deviennent un peu redondants : a vous lire ces derniers temps, j’ai parfois l’impression qu’un nazi se cache à chaque coin de rue. De là à dire que ça tourne à l’obsession… Soral voit des comploteurs juifs partout, d’autres y voient des comploteurs nazis… On a les obsessions que l’on mérite…

    Mais ce qui me gêne le plus, c’est cet acharnement (déjà 3 articles sur le sujet !), qui ressemble du point de vue de vos lecteurs de plus en plus à du règlement de compte personnel, qui plus est, d’une manière plus que discutable (quid du droit de réponse de l’association concernée ? Quid des accusations ad hominem ? Quid du ton employé -pour le moins plutôt agressif et accusateur- dans cette lettre ouverte ?)

    Quant au fond du message, je ne me risquerais pas à juger : je n’ai guère l’habitude de me mêler à ce genre de lavage de linge sale en public (surtout avec attaques ad personam) : je ne connais rien du problème qui vous oppose, mais je doute que s’acharner unilatéralement à décrédibiliser cette association au lieu de régler le problème à la source via le débat et la discussion, et pas en essayant d’imposer son point de vue, puisse servir le propos de votre blog.
    Était-ce bien nécessaire ? je vous pose la question…

    A quand à nouveau des sujets sérieux sur ce blog ?

    1. Vous écrivez comme un néo-fascistes, sauf que vous ne faites pas de fautes d’orthographe et que vous connaissez des mots en roumain. Aucun néo fasciste se reconnaît comme tel, et comme vous il déclare que la lutte antifa est inutile et stupide. Mais en même temps il est obsédé par les antifas, les croit membre d’un complot ultra gauchiste. Tous les antifas classent les gentils virus parmi les fascistes. Ce n’est pas une impression personnelle. Je pense que dire d’un fasciste n’est pas une attaque mais une précision. Comme M. Bocquet, communiste, ou Martine Aubry, socialiste. Si vous lisez le blog depuis un moment ( à partir d’une autre adresse ip) vous savez que j’ai d’autres obsessions : les Roms, les Sans papiers, Les squatts, les punks. C’est un blog personnel, je parle de ma vie à travers mes combats et ceux qui vont dans le bon sens.
      Je suis étonné que vous sembliez penser que le fascisme et l’anti-fascisme sont deux opinions qui se valent. Comme disait un éducateur syndiqué à la CNT, il y a six millions de raisons pour ne pas comparer. C’est, en fait le seul argument qu’opposaient les défenseurs des Gentils Virus à leurs adversaires : que tout se vaut l’antisémitisme, l’antiracisme l’ultra gauche, le nazisme… je ne le crois, je combattrai cette idée le plus possible. Je ne dis pas que vous dites cela, cela suinte de votre prose prétentieuse. Vous semblez prêt à toutes les collaborations, tous les renoncements, tous les Munich tous les Montoire. Plus que le bruit des bottes de Vincent Cattiaux ou François Derisbourg, il faut craindre, selon une affiche célèbre « le silence des pantoufles ». Vous êtes bien plus nombreux à crier une fois vive la Ligue, et une fois vive le roi, pour éviter d’épuiser mes points Godwin.
      Si ce blog vous « devient de moins en moins lisible » cessez de le lire, je vous prie. Je l’écris pour moi avant tout, pour me souvenir du sourire de Secret, et des pleurs des soeurs de Denisa, d’un moment de grâce et de lutte, d’une jolie colère. Quand cela peut intéresser certains de mes amis et que cela entraîne un soir une discussion teintée de café et cigarettes je trouve ça cool. Vous avez créé un mail juste pour rester anonyme, nous ne parlerons donc pas. Si c’est vous qui tenez la hache faites le moi savoir, en disant « Sully ». Ca m’amusera. Hic fecit qui prodit.

  2. Réponse pour le moins inattendue -et pour le moins agressive, là où il m’avait semblé être correct-, et qui corrobore plutôt ma remarque concernant votre dernière tendance à voir des fascistes partout.
    Ainsi suis-je un neo-fasciste qui s’ignore… Pourquoi ? Parce que je ne partage pas votre propension à voire la graine du fascisme aussi facilement et souvent que vous. Soit.
    Il semble qu’il vous soit facile de faire des associations douteuses et définitives lorsque vous n’avez pas envie de répondre sur le fond (Schopenhauer n’aurait pas trouvé meilleurs exemple pour son principe de l’association dégradante)

    Vous déformez lourdement mes propos : si je ne prends pas partie dans ce qui me semble être un règlement de compte entre vous et cette association lilloise, je ne condamne pas pour autant la lutte contre le racisme (le contraire eût même été stupide de ma part compte tenu de ma situation personnelle), ni contre le fascisme rampant…
    Je ne prends même pas la défense des Gentils Virus, ni même de l’association en question (mais vous semblez faire l’amalgame entre les 2 en permanence), je note simplement le danger à voir des fascistes partout (la fameuse histoire du garçon qui criait au loup, je ne vais pas vous faire l’affront d’expliquer l’analogie), et à marteler la même idée sans cesse dans ce qui semble devenir un règlement de compte personnel -et uniquement cela- compte tenu de l’insistance à décrédibiliser ce mouvement (je parle de l’association Lilloise, encore une fois).

    Le fascisme, ce n’est pas juste défiler au pas de l’oie sous les bannières, le fascisme, c’est avant tout essayer de faire taire une opposition, un avis contraire, le tout par la force.
    D’un certains point de vue, l’antifascisme primaire tel qu’on le voit communément (c’est à dire le refus du dialogue avec les individus étiquetés comme fascistes, et la volonté de les réduire au silence par la force comme on le voit souvent, avec tout le champ lexical guerrier qui va avec), stricto sensu, est aussi une forme de fascisme.
    Ne déformons pas outre-mesure mes paroles : je ne dis pas que je suis contre l’anti-fascisme, ni même qu’il faut dialoguer avec les fascistes (on ne discute pas avec un individu violent, mais répondre à la violence par la violence, c’est tout aussi stupide) ; je dis simplement qu’il est facile de mettre l’étiquette « fasciste » sans se poser plus de question sur quelqu’un. J’en veux pour preuve votre réponse.

    Je vous trouve d’ailleurs prompt à juger mes positionnements politiques, sans même me connaître, ni connaitre mes engagements associatifs, mes luttes, depuis plus de 25 ans…
    De là à dire que je suis (sic)  » prêt à toutes les collaborations, tous les renoncements, tous les Munich tous les Montoire » et que j’écris comme un neo-fasciste… C’est indigne de vous.
    j’apprécie d’autant plus la remarque sur « le silence des pantoufles », moi, le militant de première ligne, l’engagé de terrain. Celle là non plus, Schopenhauer ne l’aurait pas reniée.

    Quant à votre réponse « Si ce blog vous « devient de moins en moins lisible » cessez de le lire, je vous prie. », digne des plus grands « si t’aime pas la France quitte-là », je n’y reviendrais même pas.
    Ceci étant, si votre blog ne souffre pas d’avis divergents, ou de discussions en bonne intelligence, mais sert juste, comme vous le dites, à titre personnel, pour vous souvenir « du sourire de Secret, et des pleurs des soeurs de Denisa », le tout dans une seule direction, peut-être vaut il mieux le fermer et commencer la rédaction d’un journal intime…

    Je n’ai pas compris, cependant, vos remarques concernant le mail que j’ai crée pour rester anonyme (c’est effectivement bien mon adresse mail depuis plus de 10 ans…), ni la remarque au sujet de la hache (la référence doit m’échapper)…

    (Pour la forme, la bonne expression latine est « HIC FECIT CUI PRODEST »)

    1. Avec plus de précaution oratoire vous tenez le même discours que Chouard. « Avant tout » comme vous dites le fascisme c’est une idéologie qui conduit aux génocides. Si je ne vous connais pas c’est que vous commentez sans donner votre identité, c’est lâche. dire que ceux qui refusent de discuter avec les fascistes sont des fafs est stupide. http://www.visa-isa.org/node/18783.

  3. Je suis donc Chouardiste maintenant… Quelle « promotion »…
    Pour être honnête, je n’ai rien à fiche de ce que Chouard dit, son entourage me parait un peu trop malsain et je ne m’intéresse pas à l’homme, trop occupé que je suis à lutter contre les inégalités et à défendre les minorités opprimées sur le terrain.
    Je sais ce que je suis, c’est pour cela que l’accusation d’être moi-même un fasciste, doublé d’un pantouflard silencieux me faisait bien rire.

    Concernant la caricature que vous faites de mon message « dire que ceux qui refusent de discuter avec les fascistes sont des fafs est stupide », le propos est effectivement stupide, je vous le concède, c’est d’ailleurs pour cela que je n’en ai pas tenu de tel.

    Etre un fasciste ne signifie pas être faf, ça n’a même rien à voir, et je n’ai rien dit de ressemblant…
    Le fascisme, c’est une idéologie et un modèle politique, et n’implique par forcément de racisme ou de nationalisme à la Soral dans l’affaire (même si c’est rarement le cas).
    Tous les nazis étaient fascistes, tous les fascistes ne sont pas nazis.
    L’amalgame me parait maladroit et dangereux : le fascisme, c’est AVANT TOUT vouloir faire taire par la force une opposition ou un ennemi désigné comme tel, et vouloir asseoir ses idées de force.
    Je n’ai jamais prétendu que ceux qui refusaient de parler avec les fascistes étaient des fafs, j’ai simplement dit que les personnes qui refusaient toute forme de discussion avec ceux qu’ils considéraient comme fascistes, et qui voulaient leur imposer le silence par la force (je parle bien des antifa aux slogans guerriers du style « un bon fasciste est un fasciste mort ») étaient également, à leur façon, des fascistes, ce qui est -stricto sensu- bien le cas.

    Et si le fascisme conduit bien aux génocides, le sophisme est nul et non avenu dans la mesure où un tas de chose a conduit au génocide à travers le temps -que ce soit la religion (croisades, situation au moyen-orient, génocides en Afrique centrale…), l’idéologie politique, ou encore la « simple » quête de terrain (massacre des indiens d’amériques par les colons américains, massacre des incas par les conquistadors…)- sans pour autant que le « fascisme » tel que vous l’entendez soit impliqué. L’être humain est plutôt créatif quand il s’agit de trouver des raisons de massacrer autrui.
    Pourtant, on n’entend pas ce discours à base de « on ne discute pas avec les croyants / expansionnistes / impérialistes (rayez la mention inutile), on les détruits ! » quand bien même le résultat fut le même au travers du prisme de l’Histoire.

    Pour ce qui est de l’anonymat, je ne le suis pas moins que vous : Sully EST mon prénom, étant d’origine malgache de part mon père. Ceci étant je ne vois pas trop en quoi c’est lâche : faut-il montrer patte blanche pour avoir le droit de débattre avec vous ? Faut-il vous fournir une copie de ma carte d’identité et un extrait de mon casier judiciaire pour obtenir ce droit ?

    Par contre, serait-il possible d’arrêter de censurer mes messages ? Ce n’est guère très respectueux de votre part, et j’attendais un peu mieux de la part d’un libertaire tel que vous que de « couper au montage » de pans entiers de mes commentaires… Cette attitude n’est pas très démocratique.

    Bonne journée à vous,
    Sully.

    1. j’adorerais avoir le temps de vous répondre plus longuement. le problème de l’anonymat est effectivement de permettre le développement de malentendus. Contrairement à ce que vous dites le terme fasciste est en premier lieu un mouvement politique. Le fait d’imposer ses idées par sa force de faire taire ses opposants est partagé par tous les pouvoirs quels qu’ils soient. Galilée, les Girondins, Trotski, peuvent en témoigner. En France en 2014, il est possible d’aller en prison parce qu’on exprime des idées interdites : le négationnisme, le racisme, le sexisme… Relativiser la shoah par exemple est interdit, je vous le rappelle. le terme « génocide » est l’objet de nombreux débat mais on peut s’accorder sur le caractère intentionnel, systématique et programmé d ece massacre de masse. Les exemple que vous citez ne correspondant pas tous à cette définition. Le problème est bien sûr politique. Des tribuns populistes raniment l’antisémtisme en prétendant que c’est grace à leur influence occulte que les juifs ont le douteux privilège d’être décrétés victimes d’un génocide, comme les Arméniens et d’autres. Il se trouve que le mot a été inventé pour eux, à Nuremberg. La concurrence mémorielle est stupide et dangereuse. Attention au terme croisades, il est ambigu Le seul génocide dans ce cadre est celui des Albigeois, des cathares occitans. Des gens et même de spays tentent d’élargir la notion de génocide au risque de banaliser ce terme. les génocides figurent parmi les crimes contre l’humanité il n’y est pas seul : la traite des esclave y figure. Des démocraties sud américaines voudraient faire reconnaître la notion de crime contre un groupe politiques ( qui correspondrait à votre définition du fascisme.)
      Je ne sais pas quel fascisme vous semble exempt de racisme. quoi qu’il en soit la spécificité du Fascisme pour les historiens actuel est d’être une révolution des classes moyennes. C’est là qu’il se distingue des régimes aristocratiques qui méprisent « le peuple » et des régimes « socialistes » qui établissent en théorie la dictature d’une seule classe ( ou deux quand les paysans sont nombreux) de ce peuple. le peuple des populistes et des fascistes n’est pas en effet constitué des seules classes dites populaires : ouvriers, paysans petits employés au SMIC. Il se compose surtout dans les rangs des partis, de commerçans, de chefs d’entreprise petites ou grandes ( les Pigeons !) de militaires de tout grade etc. C’est un objet social inventé, qui n’a aucune cohésion, aucune solidarité dans la vie reelle ( sauf le jour d’une finale de mondial peut être), inventée aussi cette prétendue ( et parfois soi disant élite dont les contours changent selon celui qui la dénonce, qui comporterait le moindre élu politique pour certains, qui exclurait le premier ministre dans la bouche de Rafarin, ou le Président lui même dans celle de Chirac ou Sarkozy. Qui inclurait tous les journalistes, dont la plupart gagne au mieux des salaires d’employés et donc beaucoup ont du mal à se loger ou s’alimenter décemment. Les Nasbolis ( nationaux bolchéviques) ont le mérite de la clarté lorsqu’ils disent qu’ils ont tout prix au marxisme à la différence qu’ils ont remplacé partout le mot  » classe » par le mot « race ». Cette grande fraternité qui uni tous et toutes dans un grand élan pour sortir le pays du marasme, peut sembler exaltante à ceux qui consentent à ce que les frontières se ferment, et que l’on remette en cause les naturalisations sur plusieurs générations, comme le souhaite le Front national. La différence entre le populisme et le fascisme est facile à exprimer, comme le fait le chercheur Jean Yves Vincent. Les populistes sont, en gros des fascistes qui acceptent de jouer le jeux de la démocratie, et officiellement, ne la remettent pas en cause. Les fascistes seraient donc des populistes qui sont opposées à la démocratie représentative, la seule qui existe. Vous m’excuserez donc d’insister, trop lourdement pour vous sur l’avancée des chouardistes qui sont des populistes anti démocratie.
      Sinon tout votre baratin sur les minorités opprimées.. Vous pensez à quoi, dans cette région ? Aux Flamands ?
      Je sais l’origine de l’acronyme FAF, je l’ai employé comme il l’est depuis 50 ans comme un diminutif fautif, mais attesté du mot fasciste pour éviter une répétition/
      D’où vous tenez que je suis libertaire ? Et qu’est ce qui vous fait penser que les anarchistes seraient plus tolérants que d’autres dans les débats politiques. C’est quand la dernière fois où vous avez assisté à un débat avec des libertaires ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s