David Rachline, ce jeune facho gérant Fréjus qu’on aurait tort de sous-estimer… #FN #antifa

Journal d'un #antifa (parmi d'autres)

Capture

Les premiers pas hésitants de ses maires montrent que le parti d’extrême droite manque de cadres compétents. Au point que la patronne du FN rêve d’Elysée… en 2022. (source)

je m’étonne franchement de ce que ce titre du Nouvel Obs, probablement partagé par d’autres, n’ait pas entraîné l’un de ces phénomènes viraux d’ironie générale dont twitter a le secret….

Mais il ne faudrait pas se laisser abuser par une certaine image donnée par les médias (à laquelle je suis le premier à m’associer, tant cela me fait plaisir de les discréditer)  d’un Front National dont les cadres, à l’instar du Maire de Hayange, seraient de sombres crétins. Certes, il y en a, et plus d’un. Mais je voudrais attirer l’attention sur l’une de ces exceptions qui confirme la règle : David Rachline, le (jeune : 27 ans) maire de Fréjus, qui a été choisi…

Voir l’article original 713 mots de plus

Publicités

Soral avait tort, et « nous » avions raison

Soral roulait pour le FN ! En même temps il fallait être un peu con pour ne pas le savoir ! Merci à Quartier libres d’avoir payé pour nous le confirmer

Quartiers libres

Quand on dit « nous », on parle de celles et ceux qui font partie des petites nuances ne s’intégrant pas à la France que Soral estime venir (tiens, comme Sarkozy !) d’un ailleurs non historique.
Ce « nous » est constitué d’une partie conséquente de Noirs-rigolos-comme-dans-Tintin-au-Congo, d’Antillais-un peu-cons, et autres Algériens-à-l’écart-dans-la solitude-la peur-l’Islam-et-la-Sonacotra-et-dont-les-jeunes-foutaient-déjà-la-merde… Ce « nous » est composé également d’un grand nombre de femmes, et de tous ceux qui se sont fait insulter au long des œuvres soraliennes.

soral_goy2
La partie militante (politique, syndicale, associative) de ce « nous » n’a de cesse d’expliquer depuis 10 ans que Soral roule pour le FN. Pour reprendre le vocabulaire parano-soralien, Soral fait de l’entrisme dans les classes populaires comme un « vulgaire trotskiste » dans l’Éducation nationale et intrigue dans les réseaux des acteurs des quartiers populaires comme un « sataniste franc-maçon » dans les couloirs feutrés…

Voir l’article original 951 mots de plus

La Malterie lieu de création culturelle en danger à #Lille

La lumière ne se fait que sur les tombes (Léo ferré)

Projet de collaboration entre l’artiste plasticienne Mathilde Lavenne (Lille) et le plasticien anglais Matt Rowe, accueilli en résidence sur le plateau de la Malterie (mai-juin 2010) 

Je reproduis ici un communiqué de la Malterie, lieu de création, et de diffusion culturelles et surtout constant soutien d’artistes actuels vivants, ou tentant de survivre encore un peu. La Malterie, héritière d’un lieu voisin, le 49 ter, fait partie de ces lieux qui ont débuté dans les années 90 comme squats ( ou locations collectives) d’artistes avant d’obtenir une reconnaissance institutionnelle et médiatique grâce notamment au rapport Lextrait de 2001 et d’élargir leur objet à tout ce qu’attendent les artistes contemporains : lieux de répétition et de représentation, ateliers, résidences, documentation, conseils…. J’ignore le détails des menaces qui pèsent sur la Malterie. Il semble que le propriétaire de cette friche industrielle ne veuille pas renouveler le bail, et que l’équipe de la Malterie ne trouve pas un autre lieu. Mais la précarité de ce lieu important n’a fait qu’accentuer au fil des années, par la baisse des subventions. Lille fait partie de ses villes qui ont récupéré, quasiment en direct, l’essentiel de la diffusion culturelle subventionnée. Du coup, l’aide à la création, qui reste l’apanage des associations reçoit moins de subsides. Les lillois en apprendront davantage en se rendant au vernissage, dont le programme est détaillé après le communiqué.

 

Acteur culturel lillois, discrète de par la nature de son projet et du travail qu’elle mène, la malterie est néanmoins devenue, en 20 ans d’existence, une structure essentielle de l’écosystème culturel, permettant à plusieurs centaines d’artistes locaux (plasticiens et musiciens) de développer leur pratique de manière professionnelle, de bénéficier de conditions de travail adaptées, de conseils et de formations.

Aujourd’hui, l’association est face à une menace de taille puisque son implantation dans le bâtiment qui porte son nom est remise en cause à très court terme.

Le vernissage de l’exposition ACHEMAR sera l’occasion pour l’association de faire un point public sursa situation et les inquiétudes qui en découlent.

Dig Bastard Groupe grrrrl à La Malterie soirée « RocknRoll » Junkies à l’occasion de la sortie d’un LP d’Ashtones 2006

 

 

Vernissage le 25 septembre à 18h.

Visite presse en présence des artistes et commissaires à 17h.
ACHEMAR

exposition du 26 sept au 02 nov || vernissage le 25 sept à 18h

Achemar explore la convergence artistique qui s’opère à la malterie, lieu d’expérimentation et de travail d’artistes lillois depuis 20 ans.

Exposition à l’itinéraire non balisé, Achemar vous propose une déambulation à travers 31 oeuvres prenant des formes diverses, de l’image à l’installation, du dessin à la vidéo.
Achemar prend le parti d’initier de nouvelles collaborations et de faire dialoguer des oeuvres avec l’histoire et l’ architecture de la Gare Saint Sauveur. Toutes conçues à Lille et certaines spécifiquement pour l’exposition, la diversité des pièces présentées est à l’image de la créativité locale.

Des visages aux apparences familières, oeuvres discrètes ou évidences dissimulées : naviguez à la rencontre d’univers singuliers.

Achemar attise votre curiosité. Achemar n’est pas une destination. Achemar est une exploration.

Commissariat :
Lucie Orbie et Vincent Herlemont pour la malterie

Artistes :
Julien Boucq, Pierre-Yves Brest, Patrick Drut,
Renaud Duval, Jean-Charles Farey, Matthieu Husser, Boris Lafargue, Mathilde Lavenne, David Leleu, Marie Lelouche, Maria Montesi, Philémon Vanorlé, Jérôme Progin, Qubo Gas, Valérie Vaubourg, Société Volatile, Léonie Young.
Entrée libre, du mercredi au dimanche de 12h à 19h Gare Saint Sauveur
Boulevard Jean-Baptiste lebas, lille
Métro : lille grand Palais ou Mairie de lille
T +33(0)3 28 52 3000 http://www.garesaintsauveur.com
Coproduction la malterie et lille3000
EN COMPLEMENT DE L’ÉVÉNEMENT :
PORTES OUVERTES DES ATELIERS D’ARTISTES A LA MALTERIE
samedi 18 octobre de 14h à 20h
dimanche 19 octobre de 14h à 19h
la malterie vous invite à découvrir les espaces de travail des artistes qu’elle soutient et accompagne. Un moment unique pendant lequel vous pouvez basculer d’un univers à l’autre, rencontrer les artistes et échanger avec eux dans la plus grande convivialité, pour découvrir une variété de pratiques artistiques et de processus de création.

la malterie, 42 rue kuhlmann 59000 Lille
metro Wazemmes ou Porte des Postes. V’Lille V. Hugo
http://www.lamalterie.com

la malterie > Aurélien Delbecq comm@lamalterie.com 03 20 15 13 21

 

( les photos sont mises à l’arrache elles ne reflètent pas la variété de ce qui se crée à la Malterie ! )