Dieudonné: du suicide médiatique à la résurrection grâce aux réseaux sociaux

Les élèves suisses de la formation Sawi (management des réseaux sociaux) ont une vision naïve de Dieudonné comme victime de l’ostracisme des médias, malgré une innocence reconnue par la justice. Cependant cet interview, si ce n’est pas un fake, montre que le propagandiste antisémite, qui reste un homme d’affaires, ne laisse rien au hasard dans son infiltration, ou sa présence dans les actuels médias dominants.

Le blog des étudiants de la formation SAWI de "Spécialiste en médias sociaux"

Dieudo_RésuBanni en France, depuis plus de 10 ans, des médias traditionnels (presse, radio, TV), Dieudonné mise sur une présence et une communication 2.0 pour assurer sa promotion. Pour ce blog, son entourage professionnel a accepté de nous parler de la présence de l’humoriste sur les réseaux sociaux, de son succès mais aussi de problèmes qu’il y a rencontrés. Tour d’horizon.

View original post 1 793 mots de plus

Publicités

6 réflexions sur « Dieudonné: du suicide médiatique à la résurrection grâce aux réseaux sociaux »

      1. Désolée, je ne pensais pas que vous publieriez ce commentaire excessif et provocateur. Votre travail est certainement intéressant mais je ne puis continuer la lecture de l’article si vous définissez cet artiste par le terme « propagandiste antisémite » ceci n’exprime que votre propre subjectivité (et votre opinion)plutôt que de qualifier justement l’humoriste. En effet, « humoriste » est neutre et objectif (qu’il fasse rire ou non tel ou tel personne, et on peut critiquer même durement un humoriste), « petit entrepreneur de la haine » peut avoir du sens mais n’est pas objectif et est en fait insultant. Pourquoi insulter les gens? D’autant si c’est pour faire la morale.
        De quel côté de la Shoah…parceque Dieudonné parle vraiment de nuire ou même faire du mal à une catégorie quelconque de la population…non…en revanche certains aimerait bien faire taire pour de bon M’bala M’bala et vous savez quoi, même son public…mais ceci est peut être acceptable? Ne vous trompez pas, Dieudonné est bien une victime du pouvoir en place, pas l’inverse.
        Encore désolée pour le terme « grand malade » je ne le pensais pas vraiment, je vous salut sincèrement et vous prie de pardonner ma prose émotive, en outre, je vous rassure, mon avis n’est pas particulièrement intéressant même pour moi 😉 bisou

  1. Je souhaite préciser que cet article a été réalisé par un étudiant de la formation de « Spécialiste en médias sociaux » au SAWI. Il a bien effectué l’interview du responsable médias de Dieudonné. Toutefois, il ne prend pas parti et ne donne pas sa vision. Il partage une utilisation des réseaux sociaux intéressante que l’on aime ou pas le personnage de Dieudonné, là n’est pas la question.

    Cordialement
    David, co-directeur de la formation

    1. L’intérêt de ce travail est évident en effet. Cependant Je pense que l’auteur s’est rendu compte, un peu tard que son propos était ambigü. Puisqu’il semble être dans une démarche de formation tout au long de la vie, vous pourriez lui conseiller un stage sur la titraille comme doit en dispenser, au hasard, l’ESJ-Lille. Pour paraphraser George Bernard Shaw, la France et la romandie sont peut être séparé-e-s par une langue commune. Mais sur ce versant-ci des Alpes un « suicide médiatique » indique la volonté courageuse de ne plus être invités par les médias (ce que contredit les lamentations de Dieudonné ); le terme « résurrection » surtout sous la plume d’un journaliste « conservateur chrétien » évoque une bonne nouvelle (évangile en grec ancien). Le seul autre cas où l’on ait évoqué la résurrection d’un humoriste par ses propres efforts concernait un fils putatif de charpentier juif. L’appliquer à un antisémite c’est utiliser (inconsciemment ?) un de ces paradoxes dont sont friands justement, ceux qui défendent l’antisémitisme : ( les antifas sont des fascistes, les nazis sont des martyrs du fascisme judéo-démocratique, etc.) Enfin en France, le terme « grâce à » est chargé d’une connotation approbative. « je ne peux pas venir grâce à une panne du métro » est un SMS qui peut entraîner une rupture. Toute personne opposée au racisme, au fascisme, au sexisme écrirait « Dieudonné : du cordon sanitaire médiatique au retour, à cause des RS » Il est sûr que dans ce cas, l’article ne serait pas relayé sur l’un des sites Facebook de Dieudonné…
      Je ne vous demande pas de me croire sur parole. Mais votre position de responsable de la comm numérique d’une télévision suisse vous permet de contacter facilement un chercheur en analyse du discours qui vous donnera sa propre analyse. je reconnais qu’à la fac je n’ai pas toujours été attentif à ce genre de cours.
      Votre prompte réaction, et votre position de formateur, indique suffisamment que vous mesurez toute l’importance de maîtriser pleinement la communication qui se fait au nom du SAWI. Cette article signée d’un pseudo, paru sur un blog officiel fait porter la responsabilité sur tous vos étudiants et enseignants, et surtout sur les responsables de la formation. En France, où nous avons une vision moins sereine de la seconde guerre mondiale, ce texte pourrait apparaître comme une complicité d’apologie du négationnisme. A la place des antifas suisses, sans préjuger de leurs décisions, il me semblerait qu’un bandeau où vous préciseriez que votre formation ne cautionne en aucun cas les propos antisémites de Dieudonné pourrait être suffisant. Vous pourriez vous inspirer du tweet écrit il y a quatre heures par cet « étudiant » (nous dirions en France « salarié en formation », pour ne pas laisser croire que la jeunesse serait une excuse), où il semble se démarquer, enfin de Dieudonné. Il faudrait cependant être plus explicite puisque ce tweet-là a été retwitté par la fachosphère, dont Dieudo officiel.
      Ca n’a pas de raport, mais à propos du twitter de votre « étudiant » avez vous prévu une formation sur le sexisme ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s