Lille : hommage à Rémi Fraisse demain à 14h30

#acab

Lutte en nord

Hommage à Rémi mort à Tester

Ni oubli, ni pardon.

Le dimanche 26 octobre aux alentours de 2 heures du matin, Rémi Fraisse, 21 ans a été touché mortellement par une grenade offensive sur le site du barrage du Testet, contesté depuis 2 ans par la population.

En réponse à l’assassinat de Rémi Fraisse et contre toutes les violences policières :

Manifestation ce samedi 1er novembre à 14h30 sur le Grand Place de Lille.

Suivi à 17h d’un rassemblement de soutien à Kobané place de la République.

Voir l’article original

#pasEnNom : des fascistes pointent leurs groins en Bretagne, bro gozh ma zadoù

anne de BretagnerevuUn certain Boris Le Lay vient d’être condamné pour des propos antisémites hallucinants sur son blog qui reprend le titre « Breiz atao« ,  se voulant la continuité  d’un journal qui a longtemps représenté l’aile « Action française » du mouvement autonomiste breton. Je n’insisterai pas sur la stupidité d’être à la fois indépendantiste et maurassien, d’autant que mon grand père à peut être collaboré à ce journal dans les années 20-30. Avoué à Guingamp, il était, selon la légende familiale, Camelot du roi et autonomiste. Selon la même source, il aurait refusé l’offre des Allemands d’être libéré de son camp de prisonniers guerre en 39-45. La contrepartie étant de rejoindre les collabos « Breiz atao » dirigés entre autres par Olivier Mordrelle. J’ignore la raison pour laquelle il a refusé cette offre. Du coup il a attrapé la tuberculose, et a été déclaré mort pour la France, et je n’ai jamais pu lui poser la question directement. des gens comme Morvan Lebesque, qui deviendra journaliste au Canard enchainé, seront moins intransigeant..

Boris le Laid n’aurait sans doute pas refusé de collaborer. Son blog n’essaie même pas contrairement à Soral, Chouard, ou Hors-série, de masquer l’antisémitisme par une pseudo défense de la liberté d’expression, ou une attaque des « banksters ». C’est Bagatelles pour un massacre, sans le talent. Délateur, il publie les photos des personnes qui soutiennent le projet de remplacement de la mosquée de Quimper faisant coexister pour une fois punk antifa et mamies d ela LDH ! Le site est hébergé aux USA, et Le Lay qui a pas mal de condamnation sur les dos est introuvable, peut être au Japon ( c’est ce que prétendent des potes à lui sur les commentaires de son blog, mais le très informé Indymédia Nantes le situe chez sa mère à 33 ans – oui Tanguy est un prénom breton.) ! Ce taré s’en prend aux Juifs, aux blacks ( dont un musicien celtique adopté), aux musulmans, aux francs maçons ( lillois !) . Chacun de ses billets viole une dizaine de loi. Il est connu des antifas depuis un bail en 2006 il avait crée l’asso sioniste Breizh Israel, avant de rejoindre un machin antisémite « le « MDI » – Mouvement des Damnés de l’Impérialisme –  organisation de Kémi Seba, en tant que chargé des relations extérieures« .

Il a été condamné à 3 mois fermes à moins de verser 50 euro d’amende par jour. Sur une vidéo diffusé sur la page FB du site, ce grand malade prétend être à l’étranger, et refuse de payer l’amende. Il se compare à tous les autres victimes du lobby  » d’une religion dont je tairai le nom » que sont la crême des négationnistes français Soral Dieudonné, Raynouard etc…

breizh antifaCe raciste a des contacts avec l’Adsav qui est une sorte de mouvement breton facho. Un des collaborateurs de son site, particulièrement cramé dans sa tête est professeur d’hisotire au collége de Sainte-Anne d’Auray dans le Morbihan. La Bretagne a longtemps été à l’abri du racisme; le Front national , pourtant seul parti français dirigé par un Breton,  y fait des scores inférieur au reste de la France. Pourtant la manifestation anti mosquée que relate la Horde, à Quimper,  est inquiétante. sans alarmisme cela ressemble aux débuts du PxC catalan. Le risque d’une contagion via l’English defense league est aussi à craindre, vus les liens que la Bretagne entretient avec … la Grande-Bretagne. J’en profite pour recommander la lecture d’un petit livre « l’extrême droite en Europe, écrit par des universitaires. Ils sont un peu énervants souvent à pas vouloir qualifier de fascistes des partis qui s’en rapprochent furieusement, mais donnent plein d’information sur des gens qui inspirent les nazillons souchiens. C’est la version mise à jour ( parfois) d’un numéro d’Hérodote ici en ligne pour ceux qui ont un abonnement dans une B.U. avec un chapitre inédit sur les néo-nazis assumés de l’Aube Dorée.

 

Manifestation du parti Jobbik en Hongrie
Manifestation du parti Jobbik en Hongrie

« On peut tuer un homme mais pas ses idées » Le peuple du Burkina se rappelle à Thomas Sankara en ce jeudi 30 octobre 2014

Quartiers libres

Le peuple du Burkina Faso – « pays des Hommes Intègres » – s’est soulevé contre  un « coup d’Etat constitutionnel » que le Président Blaise Compaoré souhaitait faire passer par voie parlementaire aujourd’hui, alors que celui-ci est au pouvoir depuis 27 ans.
Blaise Compaoré est arrivé au pouvoir en 1987 après un putsch militaire contre Thomas Sankara, héros du panafricanisme.
En 2000, l’article 37 de la Constitution est amendé : le septennat devient quinquennat, renouvelable une fois. Mais le Conseil constitutionnel autorise la candidature de Blaise Compaoré en 2005, au nom de la non-rétroactivité d’une révision de la Loi fondamentale.
Pour le régime en place dans ce pays sahélien très pauvre, c’est la crise la plus grave depuis l’immense vague de mutineries et révoltes populaires de 2011, qui avait fait déjà fait trembler le pouvoir de M. Compaoré.
La capitale Ouagadougou a sombré dans le chaos, le Parlement est incendié, la…

Voir l’article original 484 mots de plus