Parution [print & web] : Perpignan, une ville avant le Front national ?

Fragments sur les Temps Présents

la gare de perpignan vue par salvador daliJérôme Fourquet, Nicolas Lebourg et Sylvain Manternach, Perpignan, une ville avant le Front national ?, Fondation Jean Jaurès, Paris, 2014, 134 p.

Perpignan est la seule ville de plus de 100000 habitants où le Front national est arrivé en tête au premier tour des élections municipales de 2014. Pourquoi celui-ci n’a-t-il pas gagné au second ?

A partir d’un décryptage de la campagne et du scrutin, les auteurs de cet essai explicitent la tentation frontiste des Perpignanais. Paupérisation et antagonismes ethniques jouent un rôle, tout comme la crédibilisation de l’offre politique frontiste.   Une étude locale à valeur nationale.

Vous pouvez téléchargement gratuitement le pdf ou commander l’ouvrage ici.Perpignan-une-ville-avant-le-Front-national_medium

Sommaire 

Lignes de front …………………………………………………………… 5
Propos sur la méthode ……………………………………………….. 19
Vote frontiste et population originaire
des mondes arabo-musulmans ……………………………………. 33
Une ville du Sud ? ……………………………………………………… 55
Le quar tier gitan et l’offre politique ………………………….. 75
Les dynamiques électorales ……………………………………….. 91
Une élection entre clivage…

View original post 68 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s