Toulouse : Le 115 ne répond plus face au manque d’hébergement

Solidarité Ouvrière

La Dépêche, 9 décembre 2014 :

Les agents de la veille sociale, et notamment du 115, ont débrayé hier après-midi pendant 2 heures devant leurs bureaux. Une grève pour tirer la sonnette d’alarme sur la situation de l’hébergement à Toulouse. «Il faudrait 500 places d’hébergement d’urgence supplémentaires à Toulouse. L’an dernier, la préfecture en a ouvert 200. Mais cette année, aucune promesse n’a été faite et il y a même 126 places d’urgence en moins cet hiver», signale Sylvie Fernandez, la porte-parole des travailleurs sociaux du 115.

Si le département compte plus de 2000 places d’hébergement ouvertes toute l’année, dont près de 650 pour l’hébergement d’urgence, «c’est encore insuffisant. En moyenne, 250 personnes appellent le 115 chaque jour. Nous devons refuser l’hébergement à 90 % d’entre eux, notamment les familles», considère Sylvie Fernandez. Sans compter que les téléphones du 115 sont «saturés. Nous ne pouvons décrocher qu’à 15 % des…

View original post 134 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s