Derrière Antisemitox une scission droitière du Service de protection de la communauté juive ?

Franck Shapiro a été conseiller en publicité de Sarkozy jusqu’en 2007.

La campagne lancée aujourd’hui sur le net

L’opération de com  de la toute nouvelle Organisation juive européenne (OJE) a fonctionné au delà de toutes espérance. Son médicament l’Antisemitox a fait l’objet d’un débat « grande gueule » sur BFM, le Parisien a fait un article etc… Au delà de la blague un peu laul (pas drôle), la  présentation du racisme comme une maladie est une idée de droite. A la fois elle excuse le raciste (« il a attrapé le racisme sans faire exprès ») et elle dédouane la société ( « le racisme est une maladie individuelle, pas une des conséquences d’une société fondée sur la domination« .) Donc, cette campagne peut créer le buzz, mais il est peu probable qu’elle puisse détourner un fan de Dieudonné ou de Chouard de l’antisémitisme. Elle fait penser à ces pubs de l’école Séguéla qui racontent une histoire accrocheuse sans grand rapport avec un produit, comme Crapoto basta fuite  ou le Foué de Paul Prédault .

« une très bonne idée, sympathique et indolore, même si je doute que ce placebo guérisse les cas les plus graves ». selon Roger Cukierman'(CRIF)

L’objectif semble « ailleurs » :  Le site soigné de l’OJE vise le recrutement, particulièrement dans le milieu étudiant. Parmi les actions prévues : de la formation à l’auto-défense et de la défense juridique.

Créée le 20 mai 2014, par un biologiste Jean-Claude Zerat, frère du chanteur de rock Laurent Zerat, l’OJE a été peu médiatisé jusqu’aujourd’hui. C’est le Jérusalem Post dans son édition numérique en français qui en parle le premier,en juillet, au détour d’un article  destiné à dissiper les fantasmes antisémites sur le SPCJ ( service de protection de la communauté juive) que Wikipédia relaie avec une certaine complaisance.  Le journal annonce que des sexagénaires militants juifs reconnus viennent de créer l’OJE,  financée par des gens qui, auparavant, finançaient le SPCJ.  Ils souhaitent, visiblement agir, et pas seulement en protecteur comme le fait le SPCJ. Ce qu’ils veulent faire, concrètement ils ne disent pas, mais ils disent que les bonnes relations du SPCJ avec la police l’empêche de réagir comme il faut. Il est donc probable que l’OJE se veut activiste et illégaliste.

Le choix de Frank Tapiro comme publicitaire n’est sans doute pas innocent. Ce publicitaire, conseil de Sarkozy, remercié par celui-ci en 2007, a baptisé son agence  » Hémisphère droit » pour ceux qui n’auraient pas compris de quel bord politique il était. Sinon il est un peu connu pour avoir fait hurler les féministes de La Meute pour sa pub pour lastminute. com, blaguant sur le tourisme sexuel.

Du coup le site ressemble plus à un site d’e-buzzing pour une marque qu’à un blog humanitaire. L‘anglicisme « manifesto » trahit le rédacteur publicitaire  ( en com., un manifesto présente les valeurs d’une marque.) La première phrase de ce manifeste enchaîne les pléonasmes et les redondances.

 Dans un contexte difficile où il est plus que jamais compliqué d’être juif en France, la communauté ressent pour la première fois depuis la seconde guerre mondiale une angoisse sans précédent

Tout le reste est à l’avenant, des phrases vides de sens, pleines de mots, qui semblent juste destinées à satisfaire à la nécessité d’écrire quelque chose pour cacher la véritable raison d’être de l’OJE.

Les rapports annuels du SCPJ sont contestés. Pourtant, il est difficile aujourd’hui de nier que l’antisémitisme, attisé par quelques prophètes numériques  est en forte expansion. Le gouvernement semble en avoir pris la mesure. Mais quelles mesures prendra-t-il ? dans l’Education nationale, la plupart des enseignants évitent ce sujet, anticipant parfois des préjugés chez leurs élèves musulmans.  Dans le lycée professionnel où j’ai travaillé, dans le Nord, les propos antisémites, sexistes, homophobes n’étaient même pas relevés par les adultes. Vouloir les combattre faisait sourire la direction. Il y a un gros travail à faire, et si les enseignants persistent dans leur lâcheté (ou leur propre antisémitisme) , il faut ouvrir les écoles à des intervenants extérieurs. Il faudrait aussi, je pense, une sorte d’Hadopi-Gayssot pour rechercher et réprimer les écrits racistes révisionnistes, négationnistes, qui cartonnent sur internet.

Mais faire du buzz sur l’antisémitisme ? Mais recruter des jeunes et les former en milice ? Mais apporter des voix juives au candidat le plus sécuritaire ? Je ne sais pas quelles sont les vraies intentions de l’OJE. Il serait abject de se servir des crimes antisémites pour justifier d’autres violences.

 

Je ne sais pas pourquoi, mais j’ai une soudaine envie de vomir, là ça te dérange pas si… Non je ne sais pas, peut être l’emmenthal…

 

 

[edit] L’OJE rassemble plusieurs soutiens de Gil Taïeb, vice-président du Crif, candidat « divers droite » à la dernière législative de la 8ecirconscription des Français établis hors de France23,  soutenu par des « faucons » israéliens. Ex du Bétar,  la LDJ salue sa présence à toutes ses manifestation.

Publicités

2 réflexions sur « Derrière Antisemitox une scission droitière du Service de protection de la communauté juive ? »

  1. Laissez leur le temps de se découvrir. Le grand rabbin Korsia ami de M. Zerat est derrière cette association. La LDJ? non… il ne connaît pas… (Europe 1)

    1. Merci de cette précision. La famille de Zerat a beaucoup d’amis… je pense qu’une association qui intervient dans le débat public devrait se présenter clairement ( sauf pour ses actions illégales évidemment). le public est adulte. par ailleurs contrairement à la plupart des antifascistes je ne partage pas la réprobation contre la LDJ. Si j’étais un juif de 20 ans vivant en France, je pense que je souhaiterais m’engager dans un mouvement qui défende les persécutés. Et je ne suis pas sûr que j’aurais fait le bon choix ( qui semble le SPCJ, mais je ne connsais pas bien.) Joyeuse Hannucah, si vous pratiquez.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s