#Calais #migrants des news et un appel à solidarité automobilistique.

Les règles ont été appliquées avec l’humanité qui convient.  J’apprends dans l’excellent Figaro qui cache sa jubilation que « Compte tenu de la remontée des températures, le préfet du Pas-de-Calais a décidé de lever l’accueil de nuit des migrants dans le bâtiment de mise à l’abri », à Calais  a indiqué la préfecture dans un communiqué. La solidarité de chacun est donc indispensable, puisque la solidarité publique s’arrête à 0° Celsius.   
La collecte de matériel de survie et d’aliments destinés aux migrants de Calais relayée ici et là  a dépassé toutes les espérances. Une partie seulement a pu être acheminée. Je relaie donc un mail qui demande à ceux qui se déplacent de Lille à Calais de donner un coup de main, en passant le jeudi soir ( 19 h 22 h, cantine vegan à 20 h) ou le samedi après midi (15 h 19 h)  à l’Insoumise, pour prendre quelques cartons.  Si des routiers syndiqués ont de la place …
*
Bonjour,
 le dépôt de collecte alimentaire et de matériel s’est réduit de moitié mais reste présent dans les locaux de l’Insoumise au 10 rue d’Arras à Lille.
Aussi, si vous avez l’occasion prochaine de vous rendre à Calais en véhicule afin de remettre quelques cartons de ce dépôt à des migrants ou à des bénévoles
(si vous n’en connaissez pas, demandez alors des contacts à l’Insoumise), vous pouvez passer en prendre plutôt les jeudi soir 
et les samedi après-midi qui correspondent aux activités hebdomadaires de l’Insoumise.
En dehors de ces horaires, essayez au cas où si ce lieu alternatif est éclairé.
Merci à vous pour tou-te-s les migrant-e-s et d’ici là espérons que l’année 2015 soit meilleure.
A
N.B : Faites tourner svp ce mel à vos contacts susceptibles de se rendre prochainement avec un véhicule de Lille à Calais.
Plus légèrement, rappelons la dernière strophe de « le Vent » de Georges Brassens
Bien sûr, si l’on ne se fonde
Que sur ce qui saute aux yeux,
Le vent semble une brut’ raffolant de nuire à tout l’monde…
Mais une attention profonde
Prouv’ que c’est chez les fâcheux
Qu’il préfèr’ choisir les victim’s de ses petits jeux!
Le « mur de la honte » financé par la Grande Bretagne ( pas une voix souverainsite ne s’élève !)   pour isoler le port de Calais des migrants n’a pas survécu aux rafales de vents qui a soufflé la semaine dernière sur le littoral calaisien.
En parlant du  mur de la honte il a été franchi allégrement ( comme on écrirait dans l’excellent canard Enchainé ) par des connards qui recyclent une rumeur qui a djà servi entre autres, contre les restaurateurs chinois et les familles roms

et parce que on est encore en période de voeux : voilà ceux de Sévérine, une militante du Calaisis. il reste toujours des raisons de croire en l’ouverture et l’humanité. Ce qui se joue à Calais se joue pour nous tou-te-s

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s