« La Réponse viendra en sortant du déni »

Fragments sur les Temps Présents

pierre-soulages-installationPropos de Jean-Yves Camus, recueillis par Frédéric Koller, Le Temps, 9 janvier 2015.

Le Temps: Vous tenez une rubrique à «Charlie Hebdo», c’est quoi l’esprit «Charlie Hebdo»?

Jean-Yves Camus : Je ne partageais pas toutes les orientations de Charlie Hebdo, en particulier la critique de la religion que je ne considère pas comme une aliénation, puisque je suis moi-même juif pratiquant. J’estimais certaines caricatures inutiles, mais c’est leur droit, c’est le langage de la satire. Elle n’épargnait personne. C’est irrespectueux, irrévérencieux. Mais s’il y avait eu un seul islamophobe, je n’aurais pas continué. Si la ligne ne change pas, je continuerai d’y collaborer pour toucher un autre public. C’est un travail indispensable pour traiter des questions de l’identité et de la radicalité.

– Ce carnage n’amène-t-il pas de l’eau au moulin du Front national?

– On parle de citoyens français. Ce sont les enfants d’un terrorisme domestique comme pour les…

View original post 330 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s