Union nationale

les dangers d’une répression « démocratique »

Quartiers libres

Pendant qu’hier Hollande fignolait les invitations de tout ce que le monde compte comme dirigeants soumis ou acteurs de l’impérialisme qui pillent assassinent et sèment partout dans le monde les graines de la colère et de la haine contre l’occident, le gouvernement espagnol lui interdisait la manifestation pour le respect des prisonnier-e-s politiques basques prévu le samedi 11 janvier 2014 à Bilbao. D’un coté un casting international pour condamner le terrorisme jihadiste avec ceux-là même qui l’ont nourrit entretenu et stimulé, de l’autre une manifestation interdite par un gouvernements démocratique pour œuvrer à une solution politique au pays basques qui tiennent compte de la réalité c’est a dire du sort des prisonniers basques. Voila l’Europe dans laquelle nous vivons et dans laquelle nous devons lutter. Aujourd’hui il y a aura probablement du monde pour manifester derrière le casting hollandais qui devrait être un casting pour la Cour Pénale Internationale…

View original post 500 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s