Une manifestation raciste franco anglaise le 25 janvier

La manifestion anglaise de septembre

Le 25 janvier les militants anti-migrants de Sauvons Calais organisent une manifestation destinée, si comprends bien leur blog à réclamer l’ouverture d’un accueil de nuit pour 3000 migrants. Plus sérieusement, ils semblent qu’il soient opposé à l’accueil de jour voulu par le ministre de l’Intérieur, qui ouvrira partiellement le 15 janvier. Comme d’habitude, le groupuscule identitaire appelle toute la population à venir, en protestant de son apolitisme. Selon lui, ce sont les médias, manipulés par les « humanistes crasseux » (on perçoit bien la rhétorique centriste)   qui leur tailleraient une image extrémiste. Aucune allusion n’est faite à un lien avec une organisation anglaise.

 

 

 

Le même jour, à la même heure un collectif de « soutien aux routiers » (Support the Calais to Dover Truckers) organise une manifestation contre l’immigration. Le prétexte est une récente loi qui prévoit une amende pour les conducteurs de camions abritant de migrants clandestins. Cette organisation a déjà manifesté en septembre, sans grand succès , les syndicats de chauffeurs refusant l’amalgame avec ces gens d’extrême droite. Sur sa page Facebook, le groupe ne cache pas sa proximité avec le British national Party, qui est passé  du positionnement raciste et antisémite au national-populisme islamophobe en s’alliant avec des groupes Sikh anti-musulmans. Cette évolution a fait fuir les éléments les plus extrémistes qui ont renforcé le petit National Front, présent à la manif de septembre.

 

 

Curieusement, alors que les Anglais dans leur affiche parlent des « ttaques terroristes » pour récupérer l’émotion aprés la tuerie de Charlie Hebdo, les Calaisiens n’y font pas allusion. la manif de Douvres est annoncée sur la page facebook Pegida UK , créée il y a huit jours, en lien avec le Pegida allemand, selon les administrateurs. Cette page a semble t il été créés par de racistes anonymes, mais a été rapidement investie par le gotha facistes anglais tels que les hooloigans fasciste de l’EDL dont Brevik le tueur fasciste norvégien s’était déclaré proche. Témoigne d’une évolution la signature de Pegida UK qui se déclinait dans le trés citoyenniste bisounours  » des Européens pacifique se rassemble dans des assemblées démocratiques » avant, en quelques heures de se transformer en « Des Européens patriotiques contre l’islamisation de l’Occident. »

 

Notons que les Membres allemands de Pegida, sans doute échaudés, recommandent de bannir l’alcool des manifestations. Cela empêchera, j’espère, le mouvement de se propager en France, aux moins parmi les boneheads ( skins d’extrême-droite). Pourtant les organisateurs de Pegida UK , font de nombreux appels du pied aux racistes français, en espérant récupérer une partie du mouvement charliste

Antifascism in the UK: Highlights of 2014

une année antifasciste en Grande Bretagne… Et déjà pas mal de rendez vous en 2015 donc le 25 janvier manifestation transfrontalière Calais-Douvres

Anti-Fascist Network

reblogged from UK Aktion

January 1st 2015

This past year has been a busy one for antifascists in the UK, seeing many successful counter-mobilisations against the far-right, resulting in swathe of victories for antifascists. The year began with a bang when Hungarian fascist party Jobbik attempted to hold a meeting in London in January. Kicking off the year, literally, with direct physical confrontation, multiple tube stations were blockaded whilst militant antifascists chased them around London. Well-aimed boots drove these fascists to retreat and cower in fear in an Indian restaurant, making them think twice about meeting in London again.

3815687 EDL in Slough, Feb 2014

At the beginning of February the EDL attempted to march through the diverse town of Slough. An impressive mobilisation of several hundred antifascists and locals easily outnumbered the EDL, blocking the high street in several places, forcing the local plod to clear the street violently with…

Voir l’article original 942 mots de plus