LE VENT A GAGNÉ !

la fin du mur de la honte ?

Passeurs d'hospitalités

Les barrières couronnées de barbelés installées autour du port de Calais dans le cadre du dernier accord franco-britannique avaient été renversées par le vent une première fois le 27 décembre, puis une deuxième fois ce 15 janvier.

Les autorités françaises et britanniques ont décidé de la démonter. Ça ne préjuge pas de l’avenir, mais c’est toujours ça de gagné.

http://www.lavoixdunord.fr/region/les-barrieres-anti-intrusion-du-port-de-calais-vont-etre-ia33b48581n2606151

Pour inviter les autorités à ne pas s’arrêter en si bonne voie :

https://www.youtube.com/watch?v=5Fu2B7ijj8Y

Pentax Digital Camera7 juin 2014, manifestation à l’initiative des exilés, suite à la destruction de leurs campements le 28 mai.

Voir l’article original

LA FRANCE CONDAMNÉE PAR LA CEDH POUR DEUX DÉCISIONS D’EXPULSION VERS LE SOUDAN

Passeurs d'hospitalités

Tous deux sont originaires du Darfour, tous deux avaient déposé sans succès une demande d’asile en France, qui avait abouti à un rejet malgré les éléments apportés. Tous deux avaient été arrêtés et placés en rétention pour être renvoyés au Soudan, l’un en 2011 à Calais, l’autre en 2013 à Mulhouse.

Dans les deux cas, la cour avait suspendu l’expulsion le temps de se prononcer, ce qu’elle a fait ce 15 janvier 2015, en condamnant la France en raison des traitements inhumains et dégradants que risquaient de subir ces deux personnes en cas de renvoi au Soudan.

Les deux jugements peuvent être lus ici en français :

http://hudoc.echr.coe.int/sites/eng/pages/search.aspx?i=001-150302

http://hudoc.echr.coe.int/sites/eng/pages/search.aspx?i=001-150294

Le communiqué de presse de la CEDH peut être téléchargé ici (la partie concernant ces deux jugements est en pages 12 et 13).

Souhaitons que ce jugement calmera les ardeurs du préfet du Pas-de-Calais en particulier, et des autorités françaises en…

Voir l’article original 541 mots de plus