Contre la haine ? Tout contre !

15027805_1398833080129190_1489808709964088054_n

Le slogan de la banderole choisie par EELV pour la manif contre le club identitaire la Citadelle, à Lille me gêne

«  Contre le racisme et la haine »

Çà veut dire quoi ? En cette saison

« contre la pluie et la grêle »

serait aussi pertinent. Et imagine -t-on des racistes sans haine ? On dit racialiste alors ! Et comment peut on être, en général contre la haine ? Va-t-on manifester contre la colère, la paresse, l’envie ? Ce slogan pose plusieurs problème : il prône a contrario une vie politique sans antagonisme, il masque l’antifascisme, et il va pleurer dans les jupes de l’État et de la police.

La haine n’est pas forcément une mauvaise chose. Dans la vie privée elle est souvent préférable à l’indifférence, au mépris à l’oubli… Dans la vie sociale elle est également préférable à l’indifférence. Que des millions de français haïssent les migrants, et d’autres millions se lèvent pour les défendre. Ce qui laisse les SDF dehors, ce qui entasse les migrants dans des taudis, ce qui passe sans un regard devant le mendiant affamé, ce n’est pas la haine, c’est l’indifférence. Certes il traîne à la Citadelles des types qui ont tué un SDF. Mais il y aura des gens dans la manif qui laissent chaque année mourir des SDF sans rien faire.

Dans la vie politique elle est un moteur puissant. Pendant la lutte contre la loi et le travail «  tout le monde déteste la police » a fait un malheur. La haine du riche, du puissant, de l’occupant ont eu des effets bénéfiques. Gandhi détestait les Anglais, Jean Moulin les Allemands. La différence entre eux et nous ( et eux sont des haineux nombreux) c’est que nous haïssons des injustices, des dominations, pas ceux qui les représentent et les propagent.

Surtout protester contre le racisme et la haine, c’est cacher l’idéologie qui est à la base de ces maux. Le fascisme italien n’était pas raciste à la base, certains techno-fascismes ne sont pas haineux. Il n’est pas besoin de chercher les sentiments qui provoquent la ségrégation ( la Citadelle est réservée au personnes de « race » blanche) la préférence nationale, le berufverbot  etc. Ce sont les faits qui sont condamnables par eux mêmes. Un DRH ou une secrétaire qui écarte les candidats musulmans agit en fasciste, une personne qui a peur de se promener dans un quartier de « diversité » est fasciste dans sa tête. Chouard quand il s’excuse de constater que certains banquiers ( il dira « beaucoup de banquiers »…) sont juifs est fasciste. Ceux qui constatant la présence de chouardistes parmi eux disent « nous ne voyons pas de fascistes… » n’ont qu’à passer devant un miroir… Serge July voulant aider le gouvernement PS faisant face à une gréve dans l’automobile et écrivant

«  la plupart des travailleurs immigrés veulent retourner chez eux »

écrivait avec une plume fasciste. Ceux qui disent des terroristes islamistes que ce sont des fous, des animaux, des barbares etc. ont un cadavre fasciste dans la bouche. Je commence à me sentir un peu seul !

Le problème avec les identitaires, ce n’est pas la haine c’est l’amour : ils aiment mieux leurs sœurs que leurs voisines, leurs voisines que les gens d’autres régions, les Français plus que les étrangers. Ils aiment trop de Français : les patrons, les flics, les curés : malgré leurs déclarations ouvriéristes, ils préfèrent un patron français à un ouvrier étranger. Haïssent ils vraiment ces étrangers ces Français d’origine coloniale qu’ils ne connaissent pas ? Ils ont peur de l’inconnu, surtout. Leur engagement s’ancre dans la confusion, le complotisme, plus que dans la réalité quotidienne. Ils fantasment un « grand remplacement » de la civilisation gréco-chrétienne par l’Islam. Ils craignent pour la culture française, et ne lisent pas de livre, écoutent du Oï allemand, matent les films d’actions US. Ils défendent le christianisme et ne vont pas à l’église. Ils sont pour l’ordre et crée du désordre, prônent des mœurs de patriarches, et vivent comme des pourceaux queutards et dipsomanes. Ils se battent contre des dangers imaginaires, pour défendre des valeurs et des institutions qui n’existent plus.grand-remplacement

Si nous continuons à combattre uniquement le racisme et la haine, il y aura, il y a déjà des fascismes politiquement correct. Ce qu’avait essayé de faire le Ordre nouveau avec le Front national. Mais le Pen a été vite repris par son racisme biologique. Mégret a alors tenté le coup avec le Mouvement national républicain, mais il était entouré des pires éléments néo nazis du Front. Marine tente à son tour… La Manif pour tous a voulu nous faire croire qu’elle n’était motivée que par l’amour de la famille… La famille Rahbi ou Food not Bombs a Montpellier jouent les passerelles vers l’extrême droite. Certains décroissants et technophobes mettent en cause la contraception, l’IVG… Vous n’aimez pas le fascisme dur : vous aurez des fascistes cool.

Ce qui est à la base de la xénophobie, osons être tautologique, ce sont les États, les drapeaux, les frontières, pas la famille Le Pen. Ce qui qui exploite c’est le capitalisme, pas tel petit chef ou tel PDG interchangeable. Ce qui empêche les gens de s’émanciper, ce sont les religions, les idéologies, le patriarcat. Contre les identitaires, pas de leçons de morale, mais des leçons de radicalité. Manifestons contre l’État, le capitalisme. Soyons concrets. « Sache que ta meilleure amie, prolétaire, c’est la chimie » « Pas de slogans face aux flicards, mais des cocktails, des nunchak des grenades ».

Enfin, plus subtilement, il y a un truc gênant depuis le début dans cette histoire de pétition pour interdire la Citadelle, on signale des faits délictueux aux autorités et on leur demande d’intervenir. Si on défile derrière une banderole « contre le racisme et la haine », c’est comme si on était des riverains exaspérés ( dont Eric Tassin a analysé la fonction) défilant contre les cambriolages et les pneus crevés. Et une fermeture administrative de la Citadelle serait une victoire administrative, pas politique.

Finalement, on avait pas vraiment tranché , mais le RV samedi c’est bien à 14 h à Répu. Ou à 13 h ou vous savez ! A midi sinon au même endroit il y une manif de flic, et vendredi Cazeneuve sera à la mairie. Bloque ton week-end camarade !

Pour la haine des classes, pour la guerre sociale Interdisons l’État Fermons les églises, séquestrons les actionnaires !

PS :  Pour ajouter au confusionnisme l’image choisie pour le tract du comité de vigilance antifasciste est similaire à celle employée par le journal du PRCF chaque fois qu’il parle de racisme. On reproche au PRCF, trois fois rien : d’être rouge-brun, complotiste, confusionniste…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s