La maire qui attaque Assa Traoré en justice, partage un post qui appelle les « citoyens de souche à s’armer »

le silence du maire à la mort d’Adama,était finalement préférable à ses délires racistes

Fdebranche

Très critiquée pour son silence après la mort d’Adama Traoré, décédé lors de son interpellation en juillet dernier, la maire de Beaumont-sur-Oise a décidé d’attaquer la famille en justice.

Capture d’écran 2016-11-17 à 16.27.30.png

L’édile UDI de la ville, Nathalie Groux, souhaite déposer une plainte pour diffamation contre Assa Traoré après des propos tenus dans l’émission de Canal+ Le Gros Journal diffusée le 28 septembre.

«Elle se met du côté des gendarmes»

Dans ce programme animé par Mouloud Achour, Assa Traoré regrette l’absence de soutien de la part des autorités et notamment du gouvernement et accuse la maire de la ville d’avoir pris le parti des gendarmes:

«Nous sommes des habitants de Beaumont depuis presque 30 ans, mais nous avons été traités comme des inconnus (…) Nous n’avons toujours pas eu de condoléances, nous avons des bâtons dans les roues depuis le début, dès qu’on veut mettre quelque chose en place. Donc la maire…

Voir l’article original 145 mots de plus

USA : inculpation de 2 néonazis qui voulaient décapiter et tuer une centaine d’afro-Américains — Fdebranche

Ils voulaient tuer 102 afro-Américains et finir par Obama, ils sont poursuivis pour sept chefs d’accusations… Ils voulaient tuer 102 afro-Américains et finir par Barack Obama. Ils ont été inculpés au lendemain de l’élection de leur cible à la présidence des Etats-Unis. Les deux jeunes néonazis seront poursuivis pour sept chefs d’accusation. Parmi ceux-ci, «menaces contre un […]

via USA : inculpation de 2 néonazis qui voulaient décapiter et tuer une centaine d’afro-Américains — Fdebranche

Bourges : un sympathisant FN devant le tribunal après des violences en réunion — Fdebranche

Un homme présenté comme un “sympathisant du Front national” est convoqué devant le tribunal après l’agression, le 5 novembre dernier à Bourges, d’un militant du Parti communiste, quelques heures après un rassemblement anti-migrants, a-t-on appris jeudi auprès du parquet. Trois hommes avaient agressé le responsable des Jeunes communistes du Cher et l’avaient frappé alors qu’il […]

via Bourges : un sympathisant FN devant le tribunal après des violences en réunion — Fdebranche