A mes ex camarades de RAP- résistance à l’agression publicitaire

Je quitte Rap aujourd’hui à midi

Je garderai un bon souvenir de nos équipée collagère, et des nuits où nous avions rapatrié les étoiles en ville. Le jour où nous avons éteint le centre commercial Euralille restera gravé. J’aime aussi la démarche entreprise par la personne en service civique pour mieux partager les initiatives au sein du groupe de Lille.

original-69378

Cependant k’ai vu avec une inquiétude croissante l’instrumentalisation de notre lutte au profit de candidats réformistes. J’ai été étonné qu’on puisse un jour nous proposer de nous compromettre avec les populo-réptiliens de l’UPR. Je n’ai pas bien compris l’intérêt de servir de troupes à un Attac lillois agonisant, maison de retraite des adorateurs des chefs de l’Armée rouge. Ce mouvement qui veut mettre des frontières partout, obsédé par la finance apatride n’est pas à sa place dans des actions que nous qualifions de libertaire. C’est le nid du souverainisme porté jusqu’à la démence (Nikonoff)

Ce que l’on reproche surtout à Attac c’est sa complaisance vis à vis des idées d’Etienne Chouard penseur néo fasciste. Né au cours de la seconde guerre mondiale pour anticiper la déroute du nazisme, le néo-fascisme se teinte de social, désigne ses ennemis dans la finance et la démocratie ( dites ploutocratie) , et reste sur des constantes antisémites. Les amitiés de Chouard qui le porte à sucer Soral et autre « dissidents » ne sont que l’aboutissement d’une dérive d’autodidacte isolé cherchant dans les pamphlets antisémites américains une explication délirante du monde. Pour lui, les juifs ont financé Hitler puisqu’ils seraient les plus grands bénéficiaires de la seconde guerre mondiale, construisant Sion sur des monceaux de cadavres de leurs frères. Pour lui les racistes sont bienvenus s’ils ont identifiés comme lui les vrais fascistes qui sont du PS comme chacun peut le constater. Et à ces racistes, ces antisémites il propose de donner des armes, il est pour l’armement de chaque citoyen pour qu’il puisse lutter contre les lois injustes. La loi Gayssot ? Et oui l est contre. Il pense , vieille rengaine qu’on devrait laisser les racistes s’exprimer autant que les autres, pour pouvoir argumenter. Le racisme n’est pas une opinion. Et bien sûr il trouve que les féministes vont trop loin bla bla bla.

Ce qui reste d’Alternatiba Lille est dirigé, ou se résume à un participant à la manifestation raciste et homophobe Jour de Colère, dirigeant des Gentils Virus dans le Nord. Les Gentils virus sont les Jeunesses chouardiennes, chargés comme son nom l’indique de contaminer les mouvements sociaux pour diffuser leurs idées nauséabondes. Quand j’ai dit ça il y a trois ans peu de gens m’ont cru. J’étais David Vincent, je voyais des Nazis partout. Aujourd’hui plus personnes ne croit à la bonne foi abusée de Chouard. Il agit dans les oubliettes de l’Histoire d’où Natacha Polony polémiste d’ultra droite raciste proche de Finkielkraut, l’exhume de temps en temps. Et voilà que la direction de Rap joue en douce les passerelle avec Alternatiba-Lile ( via Attac j’imagine) comme si la lamentable histoire de Déat devait se poursuivre à l’infini. Ni gourou ni tribun, personne. Ni vote ni tirage au sort , rien. Si l’émancipation. C’est la justice moins le pouvoir

On ne peut as tous excuser par l’inexpérience politique et la flemme de stalker.

Je conseille à ceux qui participent à de rassemblement apparemment citoyens de regarder la liste des signataires.

 

Jean-François Garsmeur

A mes ex camarades : le combat contre la propagande capitaliste, et les dominations que la pub véhicule est légitime. Je le continuerai à ma façon. Nocturne. Et nous nous croiserons sûrement ici ou là. Je n’ai pas de colère, c’est pas le jour. On ne peut rien reprocher à ceux qui se trompent. Sauf éventuellement de s’obstiner

affiche_attac_bedarieux_8_nov_2014r

 

Nous combattons pour l’émancipation de la beauté, la vérité, la vie

25289514_1541918162557808_6261323335560485775_n

 

 

https://www.facebook.com/plugins/post.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Frbnhsly%2Fposts%2F470577503338007&width=500

Parution : Charlotte Guillard, une femme imprimeur à la Renaissance — BiblioMab : le monde autour des livres anciens et des bibliothèques

Avec près de 190 éditions publiées sous sa marque selon Wikipédia, Charlotte Guillard s’affirme comme une figure exceptionnelle d’imprimeur au temps de la Renaissance française. Ecrit par Rémi Jimenes, Charlotte Guillard, une femme imprimeur à la Renaissance vient de paraître en coédition aux Presses universitaires François-Rabelais / Presses universitaires de Rennes (ISBN : 978-2-86906-523-9, prix […]

via Parution : Charlotte Guillard, une femme imprimeur à la Renaissance — BiblioMab : le monde autour des livres anciens et des bibliothèques

#menard #beziers #FN #sexisme — (Journal d’un #antifa (parmi d’autres))

On connait bien le Sieur bas du front sournois qu’est le maire de Béziers pour sa capacité à manipuler les médias dominants afin de faire parler de lui au taquet, de manière tout à fait artificielle, histoire de brasser sa soupe bien dégueulasse… et que ça se voie bien partout, malgré l’indigence du message originel, […]

via #balancetonporc : #menard #beziers #FN #sexisme — Journal d’un #antifa (parmi d’autres)

Police partout Autonomie ouvrière à Lille 3 aujourd’hui

dans les circonstances décrites ci dessous l’université de Lille 3 a fait appel à mardi dernier à la police pour dégager les étudiants occupant un amphi pour débattre de la sélection, après que la direction ait assuré qu’elle ne ferait jamais appel à la police.

le jeudi suivant lors de la manif contre la même sélection, un vice président de la fac a fait des doigts d’honneur au manifestant.

la bonne nouvelle c’est que des alcooliques en échec scolaire peuvent entrer en fac du moment qu’ils portent un uniforme et un bouclier.

La mauvaise nouvelle, plus sérieusement c’est que la démocratie pers un chaque fois un peu de sa liberté. Il n’y a pas si longtemps les universités étaient interdites aux flics.

Pour causer de cela une réu est organisée à 13 ce mardi 5 décembre 2017 ( erreur sur l’affiche) 

plus exceptionnel Oreste Scalzone animera une discussion à 17 h ( date erronée sur l’affiche c’est bien ce mardi. Le co-fondateur de Potere operaïo avec Toni Negri, groupe qui inspirera les premiers autonome français autour de YMG est à peu prés aussi légitime pour parler de répression policière que mettons Johnny Rotten de punk ou Breton de surréalisme. C’est une occasion unique d’entendre dire autre chose que des platitudes sur l’autonomie ! Il parle mieux le français que moi, vu qu’il a du s’installer des années en France pour échapper à la féroce répression des démocrates chrétiens, qui faute d’empêcher les attentats d’extrême droite, préférait emprisonner des intellectuels coupables de penser.

j’ignore s’il accepte les selfie, mais si oui vous serez la reine des squatts !

17h oreste

( oui j’essaie de renouveler la phraséologie militante

Plus sérieusement les deux affiches magnifiques malgré la référence à un léniniste. et le communiqué d’une asso de prof de Lille 3, ceux qui ontpermis à des migrants d’étudier.

 

 

PAS DE PLACE POUR LA POLICE À L’UNIVERSITÉ

PETITION

Le Mardi 28 novembre s’est tenue une assemblée des étudiants s’opposant à la loi Vidal (documentations filmiques et débats), assemblée à laquelle ont participé également des enseignants-chercheurs.

L’assemblée a décidé d’occuper l’amphi A1 afin d’impliquer et de sensibiliser les étudiants de Lille 3, les personnels Biatos et les enseignants à la réorganisation néolibérale de l’université proposée par le gouvernement.

Malgré les propos du vice-président de l’Université se déclarant opposé à toute intervention de la police, à 22h15, les forces de l’ordre sont intervenues et ont expulsé les étudiants qui volontairement n’ont opposé aucune résistance.

Cela s’était déjà produit la semaine précédente à l’Université de Lille 2, alors que dans d’autres Universités françaises (Nantes et Lyon) des occupations contre la loi Vidal, impliquant aussi l’accueil de migrants mineurs sont maintenues.

Nous soussignés, enseignants-chercheurs de l’Université de Lille 3, soutenons l’engagement des étudiants de l’AG qui se mobilisent contre l’indifférence générale face à la politique de contrôle et de tri des populations, politique dont font partie aussi bien la sélection hypocrite des étudiants par la loi Vidal que la discrimination des migrants (voir la situation inhumaine des exilés à Calais aujourd’hui).

La Présidence motive sa décision de faire appel aux forces de l’ordre par son souci « de garantir la sécurité des lieux et surtout des personnes ». Elle écrit, dans un message adressé à tout le personnel, que cette « intrusion aurait par ailleurs mobilisé au-delà de ce qui est soutenable pour nos équipes de sécurité », et constate l’impossibilité d’établir un dialogue ».

Nous ne comprenons pas ce langage, les étudiants n’étant pas des intrus, mais des acteurs de la vie universitaire capables de veiller à la sécurité du lieu qui est le leur aussi, et prêts à un dialogue constructif avec des enseignants-chercheurs dont la première vocation doit rester celle d’une pédagogie, en sciences humaines, nécessairement critique du sens commun dominant.
L’intervention de la police, à Lille 2 et à Lille 3, est un fait très grave symptomatique de ce que c’est la fausse autonomie de l’Université, en réalité dépendante non seulement de l’esprit entrepreneurial et de l’idéologie de la compétitivité, mais aussi des décisions préfectorales.

Nous sommes solidaires de l’engagement généreux des étudiants expulsés, lesquels sont tout sauf des provocateurs à criminaliser. Comme eux nous aussi nous œuvrons pour construire une réelle autonomie de l’université, critique et créatrice, ouverte à tous ceux qui, sans distinction de parcours et de provenance sociale, désirent y étudier.

Association Nouvelle Jungle – Lille