Le Livre du Samedi – Maintien de l’ordre : enquète/ David Dufresne –

Quartiers libres

image

« La France, pays de manifs et de contestation, est passée maître dans l’art du maintien de l’ordre. Toutes les polices du monde viennent y étudier ses tactiques et ses techniques. Émeutes des banlieues 2005 et fronde anti-CPE 2006 furent deux cas d’école de cette excellence affichée et souvent justifiée. Pourtant, derrière ce savoir-faire se nichent des zones d’ombres, des guerres

Voir l’article original 108 mots de plus

Quand sonne le fusil à pompe

Quartiers libres

« Quand sonne le fusil à pompe, tout le monde se couche » et les grandes gueules y vont toujours de leur commentaire méprisant sur les victimes.
La mort de Rémi comme celle des autres victimes de la répression de l’État ne fait pas exception à la règle.
Les stars du bavardage y vont tous de leur commentaire méprisant sur l’apparence de Rémi sur ses engagements bucoliques et son tempérament. Aujourd’hui, pour Rémi les insultes et le mépris habituels sont condensés en quelques sentences : « punk a chien » « gauchiste » « drogué ».
Rémi Fraisse n’appartient pas à notre univers des Quartiers Populaires, mais sa mort ne peut nous laisser dans l’indifférence.

Wissam_El_Yamni
Car les Quartiers ont servi de laboratoire aux forces de l’ordre sur la manière d’opérer. L’Etat y a testé la capacité de tolérance de « l’opinion publique » lorsqu’une personne meurt parce qu’elle a croisé…

Voir l’article original 507 mots de plus

Lille : hommage à Rémi Fraisse demain à 14h30

#acab

Lutte en nord

Hommage à Rémi mort à Tester

Ni oubli, ni pardon.

Le dimanche 26 octobre aux alentours de 2 heures du matin, Rémi Fraisse, 21 ans a été touché mortellement par une grenade offensive sur le site du barrage du Testet, contesté depuis 2 ans par la population.

En réponse à l’assassinat de Rémi Fraisse et contre toutes les violences policières :

Manifestation ce samedi 1er novembre à 14h30 sur le Grand Place de Lille.

Suivi à 17h d’un rassemblement de soutien à Kobané place de la République.

Voir l’article original

Révolte populaire à Fergusson : Trois manipulations médiatiques

Le blog de Saïd Bouamama

 Révolte populaire à Fergusson : Trois manipulations médiatiques 

Said Bouamama

Inégalités sociales massives, discriminations racistes insoutenables, harcèlement policier systématique et militarisation de la police…Les révoltes populaires en France, en Belgique ou aux Etats-Unis révèlent des points en commun. Les traitements médiatiques de ces révoltes sont également d’une similitude frappante avec les mêmes procédés de manipulation de l’information. Dès lors, la solidarité internationale avec les révoltés devient nécessaire.

a_ferguson_suis_je_le_prochain

La pancarte de ce jeune homme interroge : « Suis-je le prochain ? »

Le samedi 9 août 2014, un jeune Noir de 18 ans, Michael Brown, est assassiné de six balles dans la ville de Fergusson au Missouri par un policier alors qu’il est désarmé et s’enfuit les mains en l’air. Pendant dix jours, la révolte populaire occupe la rue. Les habitants défilent jours et nuits en scandant des slogans significatifs comme « No Justice, No Peace » (Pas de justice, pas de paix). Des magasins et des…

Voir l’article original 1 864 mots de plus

Répression des mouvements révolutionnaires en allemagne

Toute ma jeunesse (il manque les Sex pistols)

Lutte en nord

Image

40 ans de répression des mouvements révolutionnaires en Allemagne. Discussion à l’occasion du deuxième anniversaire de l’emprisonnement de Sonja Suder. En présence de camarades allemands.

Le samedi 14 septembre 2013 à 16h.
A l’Insoumise, 10 rue d’Arras, Lille

Depuis le 14 septembre 2011, après avoir été extradée par la France, Sonja Suder est emprisonnée à Francfort. Poursuivie pour plusieurs actions attribuées aux Cellules révolutionnaires (RZ) dans les années 1970, elle comparaît à 80 ans devant un tribunal qui n’hésite pas à légitimer la torture et à recourir aux déclarations fantaisistes d’un repenti. Le refus de Sonja de se résigner et de collaborer à ce procès pourrait la condamner. Le triste anniversaire de ses deux ans d’emprisonnement est l’occasion de revenir sur la longue histoire de la répression des mouvements révolutionnaires en Allemagne.

 

Voir l’article original