A propos de mon blocage sur #Facebook

Mon  compte Facebook a été bloqué pour trois jours. Voici la réponse que j’ai adressé à ce fournisseur de service.

 

Résultat de recherche d'images pour "saint sébastien"

 

Bonjour,

Mon compte a été bloqué par erreur. Voici les faits.

j’ai posé un court billet de micro blogging ou je disais en gros ( mais vous pouvez vous y reporter) que puisque un mouvement politique français était en faveur de la peine de mort et du Service national, il était en mode rétro, et donc allait aussi supprimer la pilule etc…

C’était un peu une plaisanterie, et un peu un commentaire politique contre le service militaire obligatoire ou la peine de mort. Des militants de la FI ( certains que je connais dans la vie. ont répondu à ce commentaire en m’insultant souvent, en me traitant de fou, de mytho ( cf ce qui até publié sur ma propre page et que j’ai effacé mais que vous pouvez retrouver j’imagine) au lieu de répondre sur le fond. Ceux qui avançaient des arguments m’on semblé de mauvaise fois, c’était un service civique et militaire. etc. D’autres personnes ont commenté dans mon sens. Donc mon post est monté haut dans les référencements et d’autres sont venus commenter juste pour m’insulter. Le commentaire qui m’a valu mon blocage est fait , je le souligne sur mon propre mur. Je ne suis pas aller « troller  » un autre. La personne mettait en dout ma sincérité et ou mon intelligence. C’est insultant. Je lui ai répondu de manière grossière ( connard) mais soft. En France métropolitaine, on se traite de connard entre amis sans que ça pose de problème. C’est pour lui faire comprendre que lui même était insultant même s’il n’emploie pas de mot grossier.

ensuite j’ai commis une faute de frappe ( paire/pire) mais je voulais simplement dire Mélenchon c’est Macron le second en pire. Ce qui veut dire : comme Napoléon III incarnait le second empire après Napoléon. Mélenchon, élu en 2022 serait le second empire macroniste. C’est à dire qu’il serait aussi à droite, en pire.

Je ne sais pas si des modérateurs qui vivent dans un autre pays ont été formés aux subtilités de la politique française. Cependant, j’imagine que si j’ai été bloqué c’est que plusieurs personnes se sont liguées pour demander ce blocage. Il s’agit d’une censure politique. Les personnes se concertent par MP ( vous le savez bien) et vous envoient des demandes. Il n’y a aucune raison qu’un autre personne que le destinataire soit choquée par ce commentaire.

C’est pourquoi je vous demande de reconsidérer votre décision.

merci d’avance.

 

EST-CE DÉMOCRATIQUE DE CENSURER LES LUTTES SOCIALES, NOTAMMENT CELLES DES SANS PAPIERS ? (communiqué)

arton11995-9d1f3
Sur le site « école-confusionniste » Reporterre. 

 

Voici le texte qui accompagne désormais l’appel à la marche du 27 janvier de Roubaix à Lille. Une fois encore je ne cautionne ni le groupuscule racialiste qu a lancé cet appel ( qui recevra sans doute le soutien indéfectible de la LDH (Ligue des droits de l’homme) , du Mrap-Lille, des MJC ( jeunnes stals) … ) je diffuse un communiqué qui pose clairement un débat, et qui a peu de chance d’être relayé dans la presse main stream ! ( Vous remarquerez la date du communiqué, il est censé avoir été rédigé…demain. )  Ca se passe comme ça chez les Stals!

communiqué

LETTRE OUVERTE A LA PRESSE

EST-CE DEMOCRATIQUE DE CENSURER LES LUTTES SOCIALES, NOTAMMENT CELLES DES SANS PAPIERS ?

Samedi 16 décembre 2017, la « marche contre l’esclavage en Libye et son instrumentalisation néocoloniale » de près de 300 sans papiers et démocrates anti-esclavagistes n’a eu droit qu’à un entrefilet.

Samedi 25 novembre 2017, la « marche » jusqu’au Centre de Rétention de Lesquin de plus de 300 sans papiers et soutiens fait l’objet d’un silence médiatique assourdissant.

Les actions des mineurs pour obtenir le respect des droits des enfants, notamment la reconnaissance de leur droit à l’école et à l’hébergement sont boycottées par la presse « libre » et « démocratique ».

Plus généralement les nombreuses luttes sociales des travailleurs, les mobilisations sociales contre les répressions patronales et étatiques sont de plus en plus passées sous silence.

La « liberté » d’ignorer la détresse des travailleurs et des populations semble devenue la règle « déontologique » de l’ensemble de la presse aux ordres. Mais de qui ?

L‘information « libre » est ainsi muselée et seule la parole des patrons, de l’élite et de l’Etat, bons payeurs apparemment, fait la une de la presse écrite, télévisée et radiophonique.

Presses publiques et privées agissent comme des jumelles pour faire peser sur les luttes sociales, anti-racistes, anti-fascistes et démocratiques la chape de plomb du silence médiatique.

Mis à part la météo, les séries télévisées, les télé-réalités, les jeux télévisés, tout se passe comme si rien d’autre n’existe.

Les lutteurs sociaux et démocratiques ne peuvent laisser faire, ils, elles doivent dire NON à la dictature du silence des médias, ils, elles doivent exiger que cela cesse.

La marche du samedi 27 janvier 14h de Roubaix-Eurotéléport à Lille ira donc à FR3 BD de la Liberté déposer une lettre de protestation avant d’arriver à la Préfecture.

Le CSP59 appelle tous les sans papiers, tous les précaires, les chômeurs, les travailleurs et démocrates à se joindre à sa protestation contre la censure médiatique des luttes sociales. Il y a va de l’état de droit, de la liberté et du droit d’informer et d’être informer donc de la DEMOCRATIE.

Bonne année 2018 de lutte et de succès à tous

08/01/18

baillon-300x225
Rhétorique populiste 

ob_f30869_zemmour-baillone