#Roms Expulsion Rassemblement mercredi 18 h chemin Napoléon à Hellemmes

À
  • L’Atelier Solidaire
Bonjour,
Mardi 1er juillet, l’Atelier Solidaire a rencontré Frédéric Marchand lors d’une réunion de pilotage du village d’insertion d’Hellemmes (avec des élus, le CCAS, le collectif de soutien au rroms d’Hellemmes et l’Afeji). Nous avons bien entendu abordé en fin de réunion l’expulsion des 172 personnes du chemin Napoléon. C’est le maire lui-même qui a pressé LMCU de demander cette expulsion cet été car la situation “n’est plus tenable”. Après un échange très ferme, nous avons rappelé au maire notre collaboration souvent fructueuse depuis 2010 et l’irresponsabilité du signal qui serait envoyé par l’expulsion à Hellemmes des familles après le combat pour le lieu d’accueil au parc Engrand pour 5 familles. F. Marchand a laissé une petite place pour une sortie de crise afin d’éviter une expulsion qui ferait du mal “à tout et à tous”.
Nous avions évoqué lors de précédents échanges avec certains d’entre vous l’organisation d’un rendez-vous chemin Napoléon avec les familles afin de faire le point sur la situation, d’organiser les énergies et de voir ce que l’on peut faire. Il y a plusieurs propositions à discuter, notamment:
– la construction avec les familles de toilettes sèches pour initier un mouvement de reprise en main des choses avec les associations et les citoyens engagés,
– une mobilisation,
– une interpellation des élus d’Hellemmes, de LMCU, de la préfecture,
etc..
A ce titre, nous nous réunirons mercredi 9 juillet à 18h devant les Eaux du Nord, chemin Napoléon à Hellemmes  (accès boulevard de Tournai (D146) au feu tricolore face à l’entrée de Lezennes) avec tous ceux qui refusent l’expulsion des familles sans réelles solutions viables. Il n’y a eu à ce jour aucun « diagnostic social » pourtant obligatoire depuis la Circulaire du 26 août 2012. L’idée est de nous rassembler et de concentrer nos énergies sur ce lieu auprès des familles pour éviter la reprise des expulsions dans la métropole par la nouvelle équipe LMCU (à qui un courrier a été envoyé), faire entendre et porter la voix des familles et des citoyens engagés avec elles et d’inventer encore et toujours ensemble les solutions à venir.
Pour l’Atelier Solidaire,
Yann Lafolie
L’Atelier   Solidaire
(association loi 1901)

23     rue     Gosselet
5 9 0 0 0        L i l l e
>
http://lille-roms.blog.fr

#Roms #Lezennes une expulsion prévue mercredi , très politique

Ajout du 4 février : Selon la mairie de Lezennes, citée par une bénévole, l’esxpulsion ‘aurait pas lieu demain mercredi.  Le maire pense en effet être prévenu bien à l’avance par la préfecture.

Selon le jugement du tribunal, les  familles roms du boulevard de Tournai, vivant dans les cabanes derrière les fourrés sur le territoire de la commune de Lezennes, sont menacées d’être expulsées, à partir de mercredi 5 février.

D’après des salariés de la Sauvegarde-Areas, une association mandatée par les pouvoirs publics pour gérer socialement les Roms,  cette expulsion aura lieu effectivement ce jour là au petit matin.

Les familles qui vont être expulsées sont issues en partie de la friche près de l’école d’architecture qui avait été évacuée  à la demande de Martine Aubry, en tant que présidente de Lille Métropole, en août 2012. Ce qui avait fait couler beaucoup d’encre !

Lors du dernier comité de suivi préfectoral du 5/11 le maire de Lezennes, conseiller général PS  a  réclamé au préfet l’application de la décision de justice le plus rapidement possible. Un blog raciste, une pétition, des manifestations : les Roms sont au cœur de la campagne municipale de Lezennes où l’ex UMP, le très droitiste  HM Morelle a trouvé un point d’ancrage et dirige une liste « apolitique », dont le programme est surtout anti-rom.

Mercredi matin, la météo prévoit de la pluie, un vent à 42 km/h. Des enfants scolarisés vont voir leurs maisons détruites, et suivront leurs parents dans une nouvelle errance loin de leurs écoles.

Valls et la préfecture du Nord à ses ordres s’empresse d’expulser avant que Cécile Duflot ait le temps de faire passer ses lois destinées à faciliter le logement dans le droit commun des Roms. Une course où personne n’a rien à gagner et où les Roms sont les seuls perdants, avec l’honneur de la France.

Lille : Expulsion des #Roms de Churchill Où sont Ils ?

La plupart des roms De Churchill ( 15 familles) sont en Campanile à Valenciennes Arthur y est allé pour leur amener à manger .
Des familles dispersée à Marquise, Calais, et deux autres lieux dans le 62. Le dircab du préfet s’est engagé à nous envoyer la liste des lieux d’hébergement provisoires. Il s’agit de Chrs et lieu du même genre, sans possibilité de cuisiner et des horaires restrictifs.
Toutes les familles ont reçu une OQTF les jours précédents, ce qui est problématique puisque elles sont sous surveillance dans les CHRS. Arthur va tenter de les faire prévenir qu’ils doivent signifier par écrit ( par leur signature) leur volonté de rester en France.
Le Collectif Solidarité Roms n’est pas en mesure d’émettre un communiqué commun. La LDH a émits un communiqué, comparant Manuel Valls ( et Non Hollande !) à Sarkozy ATD-QM LiIle a décidé de demander à rencontrer Martine Aubry pour lui faire part de son indignation. L’association  envoie ce soir une proposition de courrier à MMe la maire que chaque association pourra amender et signer ou pas.
Une personne est venue à la réunion signaler le cas d’une famille du camps de la porte d’Arras à Lille (500 à 600 personnes à l’origine.) Le préfet à fait déménager une partie des familles pour libérer une partie du terrain, ou Décathlon doit construire/  Obligée de quitter le camp par le manque de place, elle s’est installée dans un petit bois où vivent des toxicomanes. Deux parents 30 ans et trois fillettes, qui sont en grand danger.
Rappel rencontre des assos avec l’émissaire du préfet Joly le 11
réunion le 18 MRES 18 h
( compte rendu d’une réunion d’urgence organisé par le Collectif de solidarité Roms et gens du Voyage- Lille métropole)
l’article du Monde.fr