Travail Famille Parti ? Jean Yves Narquin, frère de Bachelot et délégué général de #RBM n’aime vraiment pas les enfants !

On a déjà parlé de Jean-Yves Narquin condamné pour avoir organisé son insolvabilité et ne pas payer de pension alimentaire à sa femme. maire d’un petit village, rallié au FN, M. Narquin s’est vu offrir des responsabilités au sein du Rassemblement Bleu marine. Aujourd’hui, il commente à sa façon, ignoble, forcément ignoble, la mort d’un bébé de deux mois et demi.

 

Publicités

Droite des voleurs ? Le responsable FN qui triche depuis 8 ans pour ne pas verser de pension à sa fille

montage FN
Montage : affiche du FN, affiche de Vichy, Tweet d’hier

 

La condamnation du Délégué général du RBM, Jean-Yves Narquin pour ses manœuvres frauduleuses afin de ne pas payer de pension alimentaire va gêner le FN dans sa critique de la malhonnêteté des élus démocrates. Elle montre aussi la difficulté de ce parti fondé sur des peurs archaïques à attirer des politiques expérimentés présentables.

 

Repris par Metronews, l’affaire est parue d’abord dans la Nouvelle République de Tours (NR), sans faire de vague. Les gens de la Rotative, très vigilants contre l’extrême-droite devaient être en vadrouille. Le maire FN d’un village du coin vient d’être condamné à verser des dommages et intérêt à une ex compagne, mère de sa fille de 15 ans, à qui il n’a JAMAIS versé de pension alimentaire. Le tribunal a estimé qu’il avait « organisé son insolvabilité » , en un héritage dans la caisse de son association personnelle et sur le compte d’une nouvelle compagne.

C’est moralement choquant et juridiquement répréhensible surtout de la part d’un élu, dit la vice-procureure

La nouvelle compagne , Monique Pot, première dame de Villedieu le Château (41), gère le Relais de la Poste dont elle est co-gérante avec JYN C’est la classe incarnée, si on en croit son Twitter. Elle trolle tous ceux qui relaient les « mensonges » de la NR

 

 

Au lieu de fanfaronner et de jouer les masculinistes, (ce qui, au FN, ne serait pas déplacé ) le condamné fait profil bas. Il a jusqu’au mois de juin pour payer les quelques 50 000 euros qu’il aurait du verser pour contribuer à l’entretien de sa progéniture.

Pourtant, le petit maire mauvais père, doit tout à sa filiation. Gros branleur, ce fils a papa a lâchement abandonné ces études d’architecte pour travailler comme attaché parlementaire de son père, Jean Narquin, député gaulliste puis de sa sœur Roselyne Bachelot. Il a été remplacé par le fils de celle-ci, qu’elle a finalement casé dans un institut émanant du ministère de la Santé. Voici une femme qui a le sens de la famille, elle !

Dans les années 80, Jean Yves Narquin travaillote dans la radio et  participe au lancement d’Europe 2 sous les ordres du fils d’un ex-ministre PS. Puis fait trois enfants, puis part vivre chez une nouvelle compagne, cadre supérieure,  à Bruxelles. A l’époque, il ne porte pas encore en lui l’amour de la Franze qui le taraudera plus tard. Exclu de l’UMP en 2007 pour avoir refusé une alliance avec le Nouveau Centre. Élu « apolitique » de son village en 2008, il devient  l’unique maire  Rassemblement bleu Marine (RBM)de France  en 2011, en adhérant à ce satellite du FN .  Il obtient 14% aux élections législatives de 2012, puis se fait rélire maire, bien que les théopolitains lui ait donné moins de suffrages qu’à une dizaine de ses colistiers.  Bien que soit-disant « chef d’entreprise », il accepte de devenir attaché parlementaire d’un député européen FN  et touche un salaire de 3500 euro pour ça. Mais toujours rien pour sa fille. « Elise de Brantome »,  la mère de cette adolescente, n’est pas la victime rêvée pour un blogueur de gauche ! Elle gère une agence immobilière à Londres, qui vend des propriétés de prestige françaises. Elle soutient Sarkozy. Elle fait des amalgames douteux en sa situation et celles des victimes du terrorisme.

un twitt d'Elise de B.
un twitt d’Elise de B.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Très remontée contre son ex-compagnon ( on la comprend) elle affirme qu’il ne versait pas davantage de pension alimentaire pour ses trois premiers enfants. Comme d’hab, c’est la CAF qui aurait avancé la pension, en attendant de ses retourner contre le père défaillant. Ca fait tâche dans un parti qui dénonce les « assistés »

Un twitt d'Elise de Brantome
Un twitt d’Elise de Brantome

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Selon l’enquête du tribunal français, Isabelle a dû faire appel à la police pour expulser Narquin, homme violent, de son appartement bruxellois. Une twitteuse voit le lien

twitt un h violent

 

 

 

 

 

Avec son brushing argenté, il présente bien. Le Pen et Ménard le propulsent délégué général du RBM en septembre dernier , comme le précise un communiqué sur le site du FN. Ah attendez, la page a été supprimée. Il faut regarder le cache Google . A l’époque on voit que le FN est fier de cette prise respectable fils de résistant et père de 4 enfants. Le RBM vis à vs du front national,c’est un peu les collaborateurs face aux Allemands dans D’Un château l’autre. Des partis minuscules comme le SIEL de Paul-Marie Couteaux ( ex PS, RPF, MRC MPF, DLR …)  ou République et Laïcité de l’ex directeur de cabinet de Chevènement et aussi des collectifs comme Racine qui rassemble des profs racistes. Le RBM est pour l’instant un échec: il avait pour but de rassembler des traîtres venus de la gauche et de la droite,certes, mais qui auraient paru plus modérés que les frontistes. C’est raté, comme le montrait le blog de journalistes « Droites extrêmes »  Les nouveaux convertis en font des tonnes pour faire oublier qu’avant ils avaient été démocrates. mais c’était avant : le Secrétaire général du RBM, entourés d’identitaires, Robert Ménard, parait plus givré encore que les lepénistes .

Donc Narquin devait être celui qui incarnait l’ouverture, avec son père résistant et sa sœur gay-friendly. Sa première mission a été d’approcher les élus Chasse pèche nature et environnement  en leur proposant des places sur les listes aux régionales, contre un ralliement. C’est encore raté ! En septembre il disait au Figaro , pour se distinguer de sa sœur

«Nous avons chacun notre sensibilité, notre analyse des problèmes et nos solutions pour les régler. Mais nous ne mélangeons pas nos vies personnelles et nos options politiques»

La vie personnelle l’a rattrapé.

La presse française sérieuse a du mal a parler de la vie privée des politiques, a tel point qu’on se demande si une affaire Clinton-Lewinsky ou Profumo pourrait avoir lieu ici. Aujourd’hui ( Vendredi 21 11 2014) seul Métro a repris l’info au niveau national. Mais elle va circuler parmi les sympathisant FN. Depuis 2012 le vote FN n’est plus masculin , Selon le magazine Causette la mère de famille serait une des cibles du FN  les électrices vont apprécier moyen le comportement d’un des responsables du parti. Plus généralement, le parti vient d’être adoubé par la Manif pour tous , pour qui « une famille c’est un papa et une maman ». Cette histoire fait tâche. La composante catholique intégriste a toujours été importante au FN, malgré sa relative discrétion.

D’autre part la famille est l’unité de base du FN. C’est le seul parti dont la direction est héréditaire. Sans trop chercher on trouve localement des familles au comportement maffieux qui calque dans leur fief la Le Pen attitude comme également en Bretagne. Dans le roman politique qu’écrit le FN on aime ses enfants. Et quand on en a pas on aime les enfants en général. Sur les réseaux sociaux, les pédophiles sont après les juifs, la cible principale des électeurs frontistes. C’est la protection des enfants qui justifient tous les délires sécuritaires, toutes les mobilisations homophobes. Et un des mythes de l’extrême-droite est que ses hommes politiques s’appliquent à eux-mêmes ce qu’ils prônent pour les autres.

Surtout, lors des prochaines campagnes électorales, le Front va jouer la vieille chanson « Tous pourris », à cause du comportement indigne de nombreux élus UMP et PS, et de la complaisance de a classe politique à leur égard. Un affaire comme celle-ci fait tâche sur les « mains propres ».

Je laisse le dernier mot à une twitteuse qui fait le lien avec une autre affaire embarrassante pour la « droite des valeure : la bistougate de Soral

narquin FB
Sur son Facebook JYN soutenu par Monique, trouve ça LOL

 

la famiglia
la famiglia
fn plusieurs affiches
Ca c’était avant

[EDIT] une réaction de Stéphanie Lamy, co-fondatrice du collectif Abandon de Famille – Tolérance Zéro!,

[EDIT]

Que Faire en cas d’impayé de pension alimentaire ?

Si vous le père ( ou très rarement la mère) de votre enfant cesse de verser la pension alimentaire et que vous n’êtes pas sûre qu’il est insolvable ( seuls les titulaires du RSA « sec » sont dispensés) .

– Lui réclamer par Lettre recommandé avec AR  (Faites le tout de suite, 24 h /24 )

– Agissez comme un huissier : garder toutes les preuves, les SMS, les mails, vos relevés bancaires, etc qui pourront servir à établir

Signaler sa défaillance à la CAF, qui va le remplacer, vous verser une pension,  et se chargera de se rembourser auprès de lui quand il sera solvable Dans quelques CAF est expérimenté  le dispositif des garanties d’impayés de pensions alimentaires (Gipa). Créé par la Loi pour l’égalité réelle entre les femmes et les hommes du 4 août 2014, ce dispositif vise à mieux aider les familles monoparentales quand l’autre parent ne paie plus de pension alimentaire ou quand la pension versée est faible.


–  Faites vous conseiller : au CIDFF (centre d’information sur le droit des femmes et de la famille), ou profiter des consultation gratuites de l’ordre des avocats comme à Paris, par exemple . Certaines mairies proposent également des permanences juridiques. renseignez vous sur le site officiel.

– Défendez vous : Cherchez à proximité une association féministe, un collectif de chômeurs et précaire, un parti politique, un syndicat qui pourra vous appuyer dans vos démarches. Quand vous aurez eu gain de cause, peut-être aurez vous envie d’aider pendant un temps des personnes qui se trouvent dans la situation que vous connaissez aujourd’hui.