#Chouard s’enfonce, renonce, puis ne renonce plus

La Horde est un site antifa sérieux. Quand le 8 décembre il titre un article

Chouard s’explique, s’enfonce, et renonce

on se dit, « Bon Chouard renonce à alimenter son site confusionniste, puisque La Horde le dit ». Au passage, la Horde, qui semble bien le connaitre dit de Chouard « il est aux antipodes de toute forme d’autoritarisme et ou de racisme » on les croit, puisqu’ils le disent, sans prendre la peine d’argumenter ( Est ce quand il accuse les Juifs d’avoir financé Hitler qu’il est le plus éloigné du racisme, ou quand il félicite Blanrue pour son hagiographie de Faurisson ? Est ce quand il soutient l’UPR qu’il prouve son anti autoritarisme, ou est-ce plutôt quand il loue Débout le République ou le Cercle des Volontaires?   ) . Les dizaines de fautes d’orthographes qui émaillent l’articles lui donne une patine supplémentaire d’authenticité.

 soutien-faurissonDonc le 8 décembre la Horde nous annonce que Chouard « va s’éloigner quelques temps’ (sic). C’est combien de dodos « quelques temps » ? Un dodo, deux dodos. …

Et le 10 décembre, Chouard se manifeste de nouveau pour promouvoir un projet de film « dissidents » qui reclame 4000 euros pour se payer une attaché de presse. Quand le modeste Etienne parle d’un film c’est qu’il y figure. Rien que le titre « Démokratia », on se dit que le mot confusionnisme va être un euphémisme. Les auteurs nous apprennent « qu’un historien rappellera les origines de la démocratie et ce que nous semblons avoir perdu en chemin depuis la pensée des Lumières« . Quel historien ? Un Nantais, désigné comme « à surveiller par Indymédia Nantes en 2006 . spécialiste de l’antiquité romaine ce catholique proche de Sos-tous Petits fait curieusement des conférences sur (contre) la Révolution française. En 2013 Piel récidive dans un conférence, organisé par le Souvenir chouan qui lrte avec le révisionnisme extrits :  « Un crime organisé, une Shoah avant l’heure » et «  le Dachau nantais »

Bref on imagine que beaucoup des intervenants se sont faits avoir, et protesteront lorsqu’ils ont apprendront que le film a été remonté avec du Chouard en plus . Voici le synopsis du film.

1 – Champ politique

Etienne Chouard (enseignant) – Yves Cochet (député EELV) – André Chassaigne (député PC décroissant) –  Maya Lesné (maire et artiste) – Noël Mamère (député non inscrit, ancien Vert) – Thierry Piel (professeur d’Histoire ancienne) – Marc Luyckx Ghisi (prospectiviste) – Alain Deneault (philosophe) – Madeleine Desmoulin (ancienne résistante) – Jean-Didier Vincent (neuropsychiatre).

2 – Champ médiatique

Pierre Bourdieu (sociologue, CNRS) > extrait d’un cours sur la télévision – John-Paul Lepers (fondateur de La Télé Libre) – Pierre Carles (réalisateur documentariste) – Gilles Lucas (journaliste à CQFD, mensuel engagé) – René Vautier (réalisateur documentariste).

3 – Contrepoints du champ artistique

Séquence en chanson : Christophe Bell Oeil (auteur-compositeur) « La télévision ».

Séquences entretien : Anémone (actrice) – Helios Azoulay (compositeur).

4 – Contrepoints du terrain : Etat contre citoyens

Notre Dame des Landes : opération César (2012)

Nantes : manifestation du 22 février 2014.

Cela permet d’éclaircir un mystére : Vincent Cattiau, chef  des Gentils Virus du Nord et d’Alternatiba Lille avait, pour sa défense, affirmé que’Etienne Chouard serait présent à Alternatiba Nantes. Simon Louvet, un des organisateurs de Nantes avait démenti .  Finalement, tienne Chouard était là, via la promotion du film Démokratia 

Les fans de Chouard sont remontés à bloc par cette résurrection de leur messie ; l’un d’eux attaque directement sur la « république franc-maçonne. »