#discrimination : Une association s’inquiète de la déscolarisation des #Roms, prés de #Lille

Je retransmets un mail émanant d’une asso catho qui plutôt que de faire ch… les couples qui veulent avoir des enfants, aident à la scolarisation des enfants roms, comme je l’ai déjà écrit, je crois, les enfants roms de France sont, en général désireux d’aller à l’école, et sont conscients de la chance que représente pour eux la possibilité qui leur est offerte d’apprendre le français et d’acquérir les compétence qui leur permettent de travailler plus tard, et de participer plus largement à la vie publique de notre pays.

Ce que ne dit pas le mail, je voudrais le préciser ici. La nouvelle animatrice de l’association para-publique La Sauvegarder-l’Areas ne parvient pas à inscrire les enfants du chemin Napoléon ( qui va de Lezennes à Villeneuve d’Ascq, Nord) dans les écoles proches. les mairies disent qu’elles n’ont pas de places. C’est illégal et raciste. L’obligation d’éducation scolaire s’applique aux mairies davantage qu’aux parents ( qui peuvent choisir de refuser l’école) . Une circulaire interministérielle précise qu’aucun prétexte n’est acceptable. La France est un pays riche, dont les habitants sont de plus en plus pauvres, mais elle est riche. Elle peut se permettre de financer ce que les représentants du peuple ont décidé. point barre.

Camp aéré au Chemin Napoléon. Les assos vont elle devoir longtemps pallier les carences d’un Etat qui flatte les racistes ? ( Photo de La Croix du Nord Cécile Huygues)

J’ai alerté par mail le collectif Rom de Lille, l’AREAS ( Association Régionale d’Etude et d’Action sociale auprès des gens du voyage » ) ,  l’instituteur du camion école de l’ex camp  de la Porte d’Arras, la journaliste de  » la Croix du Nord  »  (qui nous avait fait ce bel article relatant notre expérience de centre aéré de juillet), et   la Ligue des droits de l’Homme, de la déscolarisation de nombreux  enfants Roms du camp de Lezennes ...

En effet, au sein d’ESPERE , nous n’avons pas ( pour le moment)  l’orientation ni  les moyens de prendre en charge les démarches administratives et juridiques en matière de scolarisation …

Notre action se situe essentiellement :

– au niveau de notre présence  amicale ,confiante et  » insistante » auprès des parents , afin  qu’ils puissent faire eux-mêmes les démarches d’inscription en école, éventuellement en  contactant nous-mêmes  de façon ponctuelle les directeurs d’école en cas de refus.

– mais surtout au niveau  d’une présence salésienne régulière auprès des enfants, favorisant  sur le terrain les jeux et activités donnant le goût d’apprendre et facilitant  les apprentissages fondamentaux de lecture, écriture, calcul 

-auprès de jeunes adultes pour des cours de soutien Français leur permettant de faire des démarches à Pôle emploi.

Bien cordialement,  Danièle SCIACALUGA pour E.S.P.E.R.E ( Espoir Salésien Pour les Enfants Roms d’Europe)

#Roms #Lezennes une expulsion prévue mercredi , très politique

Ajout du 4 février : Selon la mairie de Lezennes, citée par une bénévole, l’esxpulsion ‘aurait pas lieu demain mercredi.  Le maire pense en effet être prévenu bien à l’avance par la préfecture.

Selon le jugement du tribunal, les  familles roms du boulevard de Tournai, vivant dans les cabanes derrière les fourrés sur le territoire de la commune de Lezennes, sont menacées d’être expulsées, à partir de mercredi 5 février.

D’après des salariés de la Sauvegarde-Areas, une association mandatée par les pouvoirs publics pour gérer socialement les Roms,  cette expulsion aura lieu effectivement ce jour là au petit matin.

Les familles qui vont être expulsées sont issues en partie de la friche près de l’école d’architecture qui avait été évacuée  à la demande de Martine Aubry, en tant que présidente de Lille Métropole, en août 2012. Ce qui avait fait couler beaucoup d’encre !

Lors du dernier comité de suivi préfectoral du 5/11 le maire de Lezennes, conseiller général PS  a  réclamé au préfet l’application de la décision de justice le plus rapidement possible. Un blog raciste, une pétition, des manifestations : les Roms sont au cœur de la campagne municipale de Lezennes où l’ex UMP, le très droitiste  HM Morelle a trouvé un point d’ancrage et dirige une liste « apolitique », dont le programme est surtout anti-rom.

Mercredi matin, la météo prévoit de la pluie, un vent à 42 km/h. Des enfants scolarisés vont voir leurs maisons détruites, et suivront leurs parents dans une nouvelle errance loin de leurs écoles.

Valls et la préfecture du Nord à ses ordres s’empresse d’expulser avant que Cécile Duflot ait le temps de faire passer ses lois destinées à faciliter le logement dans le droit commun des Roms. Une course où personne n’a rien à gagner et où les Roms sont les seuls perdants, avec l’honneur de la France.