Lille 0 : mai 68-mai 18 : genèse du Front national

Résultat de recherche d'images pour "Occident parti"
18 mai 196_ : manifestation d’Occident contre la révolte des étudiants..

Tous les mercredi 14 h 16 h au café l’Ecart rue Jean Bart à Lille

Qu’est-ce que Lille 0 ?
Lille 0 est une université ouverte qui permet un accès à la réflexion critique, pour faire face aux dispositions gouvernementales visant à restreindre cet accès.
Cette ouverture se situe autant du côté de la réception que de la transmission. Par conséquent, toute personne souhaitant prendre part à l’organisation de Lille 0, à la mise en place de cours, ou simplement assister à ces cours, est vivement encouragée à le faire. Elle trouvera chez le corps organisant un soutien et un accompagnement pour s’intégrer au projet.

Prochaine séance ::

mardi 7 mars:

Dans le cadre de la semaine en résistance, le TD mai-68-mai 18 de L’université libre Lille 0 portera sur

Image associéeRésultat de recherche d'images pour "Occident extrême-droite"

La genèse du Front national

On l’a souvent dit : le Front National, créé par le groupuscule néofasciste Ordre Nouveau, a rassemblé les débris des défaites de l’extrême droite française : La Collaboration, Vichy, l’OAS….

Mais il est né également d’un constat accablant pour les néofascistes. Le projet de la génération arrivant en politique après la défaite ( pour eux) des guerres coloniales était de créer des situations insurrectionnelles afin de prendre le pouvoir, avec l’appui de l’armée et de la police, par la force. Or, ceux qui se considéraient comme l’avant-garde du « vrai » peuple de France, furent incapables de peser sur les événements de mai et juin 1968. au contraire, le mouvement causa des importantes divergences au sein d’Occident, certains se mêlant aux gauchistes pour combattre le pouvoir gaulliste, d’autres préférèrent  s’aligner sur la répression gaulliste, celle d’un pouvoir qu’ils étaient censés combattre.

Le 31 octobre 1968 Occident était dissous pour de nombreux attentats visant des locaux gauchistes. Au lieu de se reconstituer immédiatement sous un autre nom, le mouvement éclata. Certains ( Madelin, Longuet…) entamèrent le recentrage qui les mena à devenir ministres de gouvernement gaullistes, tandis que d’autres tentaient à travers  Ordre nouveau de remporter dans les urnes les combats qu’ils avaient perdu dans la rue. C’est ainsi qu’il créèrent pour les législatives de 1973 le Front National, visant à rassembler les diverses famille de l’extrême droite : ex vichiste, ex Algérie Française, et la nouvelle générations « nationalistes-révolutionnaires » Se jugeant trop jeunes pour donner une image respectables les néo-fascistes recherchèrent un politicien d’extrême droite qui puissent leur servir de prête-nom. plusieurs ayant refusé ils finirent par proposer le job à un ancien député poujadiste, encien parchautiste engagé en Algérie : Jean-Marie Le Pen…

Sur le TD mai 68-mai 18

ce TD vise à produire un savoir collectif sur mai 68 en tant que répétition générale de mai 18. Pour cela nous travaillerons sur avant, pendant après et maintenant soir le contexte les événements et les suites immédiates des “Événements” , mais également les leçons que nous pouvons en tirer pour l’action d’aujourd’hui. Il s’agira d’une production collective, l’animateur étant juste celui qui a un peu préparer le sujet ! la production collective attendue de ce TD est une sorte de manuel de l’insurrection, sous la forme que choisiront les participants – brochures, films, spectacles, chansons…)

Le premier td portera sur ce que nous pensions savoir aujourd’hui de mai 68 confronté à la réalité des faits. et à une discussion sur mai 18.

le sujet des prochains TD seront choisis par le participants; cependant des propositions leurs seront faites  telles que les anarchistes et 68/ les anars aujourd’hui, les situationnistes et 68/ les situs aujourd’hui , les gauchistes et 58 les gauchistes aujourd’hui… les syndicats et 68 les syndicats aujourd’hui. Aujourd’hui voulant dire selon les contexte comment les idées et l/ou les militants de ces familles de lutte peuvent ils être utiles aujourd’hui..

Admission : une sélection sévère sera opérée avant l’entrée dans ce td : il faut au minimum un 12 e lancer de cocktails , un 14 en graphisme sur les murs ou un 16 en rhétorique et argumentation d’AG.

Evaluation en cc : exposés, interventions brillantes, jolis dessins

Evaluation finale epreuve écrites : participation au manuel de l’insurrection

épreuves pratiques : construction d’une barricade.

 

bibliographie provisoire

 

Films

Rotman, Lacouture, Les Brûlures de l’Histoire – 29 mai 1968 : De Gaulle disparaît 52’39 

France 2 1er mai 68 chronologie des événements – archive vidéo INA, 1998

 

Livres

Hamon, Rotman ; Génération

Rubin : Do it

Mao: Petit livre rouge

N. De la misère en milieu étudiant

 

Chansons

Album : pour en finir avec le travail

Dominique Grange ! Les Nouveaux partisans

Maxime Leforestier : Entre 14 et 40 ans .

chercheurs

Robi Morder
Président du Groupe d’Etude et de Recherche sur les Mouvements Etudiants, juriste du travail, politologue, spécialiste des mouvements lycéen et étudiant.
« Mai 68, en vérité mai et juin, c’est un moment ou dans la jeunesse scolarisée, chez les étudiants et lycéens, révolution et réforme sont mêlées dans un même moment puisque l’étincelle étudiante avait allumé la mèche de la grève générale, jusqu’à faire trembler le système sur ses bases et vaciller le pouvoir politique. Mais ce printemps s’inscrit dans une longue période, « les années 1968 » qui vont de la fin de la guerre d’Algérie au milieu des années 1970 quand la crise économique et le chômage transforment les perceptions et les actions collectives. Donner à voir ce qu’a été mai et juin ce qu’on été ces années 68 dans le monde universitaire c’est pouvoir s’éloigner des mythes et légendes, s’approcher de la réalité qui, à bien des égards, demeure toujours d’actualité. »
Publicités

La #gauche vite !, programme en dix points.

On me dit souvent, Jean-François vous avez du bon sens, comment sauver la France ? Comment remplacer à gauche la France insoumise essoufflée. Voici mes propositions en dix points ;

Résultat de recherche d'images pour "Lamartine drapeau rouge"

1) Réapprendre le débat démocratique. Arrêter de parler de fiel lorque ‘on n’est ppas d’accord avec vous

2) lancer des assises des trois gauches ( sociale démocrate (PS PCf, FI) gauchiste ( NPA LO, dissidents communistes etc) et non autoritaires ( anarchistes totoïdes etc )

3° discuter.

4 ) tenter de déterminer les quelques trucs pour lesquels on est et surtout les trucs contre lesquels on est.

5) demander qu’une délégation (avec Hamon, Mélenchon,  des anciens dirigeants de l’Unef, Frédéric Haziza et les chefs d’EELV Lille et un anarchiste old school ) rencontre Macron.

6) l’anar dit qu’il va aux toilette pendant que Hamon, Mélenchon et Macron discutent. et laisse son sac à dos sous sa chaise.

7) boum et de tous ces personnages il n’en est rien resté.

8) l’anar est élu président.

9) il dissout la France, Valérie de saint do qui était ministre de la culture et du vacarme épouse Orelsan et mets trois doigts à Christine Boutin qu’on avait oubliée. Celle ci épouse miss HH.

10 ) les cendres de Jean-François Garsmeur dit  » le prophète du chaos » sont dispersé sur le site de l’usine Palikao.

 

Quand peuples et Etat s’affrontent, les peuples gagnent toujours

Afrin : Un communiqué de l’Action Anarchiste Révolutionnaire (DAF) de Turquie Via Yves Bonnardel militant égalitariste.

anarchistes turcs Rojava

Afrin appartient aux peuples d’Afrin. Les peuples vivant dans le canton d’Afrin sont nés sur ces terres et vont mourir sur celles-ci. Vivre là-bas n’a rien à voir avec un quelconque plan ou programme. Ils ne vivent pas dans le canton d’Afrin dans un but stratégique. Afrin, pour eux, c’est l’eau, le pain, la nourriture, le jeu, l’histoire, l’amitié, la camaraderie, l’amour, la rue, la maison, le voisinage. Mais pour l’État, ce n’est qu’une stratégie. Une stratégie dénuée de souci pour la terre d’Afrin ou ses peuples.

L’agression militaire sur le canton d’Afrin, c’est une stratégie de la Guerre de l’Énergie qui a généré le démantèlement de la Syrie et qui génèrera le démantèlement de plusieurs États de la région. Les États créent l’illusion qu’ils font ces guerres «pour leurs citoyens et citoyennes». Ils produisent une propagande nationaliste conservatrice pour convaincre les habitants et habitantes de ces idées fausses. Ce besoin est inévitable autant à l’intérieur qu’à l’extérieur des États. Alors que la guerre est nécessaire pour les élections à l’intérieur, elle est utile pour les tables de négociation à l’extérieur. Les dirigeants qui prennent part au processus commercial avec notamment l’extraction, le transport et la vente des ressources énergétiques utilisent toutes leurs ressources pour accroître leurs profits. Dans ces discussions où le nombre de fusils, de tanks et d’avions de guerre est important, le nombre de soldats prend une place capitale. Un soldat n’est pas différent d’une marchandise. Voilà comment l’illusion nationaliste conservatrice est produite.

[…]

À présent, ils hurlent à partir des journaux et des canaux de télévision les slogans de l’illusion : «national, national, national ! », « volonté nationale, unité nationale ». Ils ne peuvent jamais affirmer clairement: « Nous chipons des pièces », « bat-toi, nous allons te vendre de l’essence et n’importe quoi. Nous te les ferons produire, nous te les ferons consommer et nous t’exploiterons ». Voilà le plan, le programme, la stratégie, la guerre des États. Nous, les peuples – citoyens et citoyennes de force des États – pouvons tout changer. Aujourd’hui, les peuples d’Afrin vivent librement parce qu’ils l’ont transformé. Tout comme dans le canton de Kobanê, le canton de Cizere ou le Chiapas zapatiste. Il s’agit de la différence critique entre la guerre des peuples et la guerre des États. Dans leurs guerres, les États attaquent et brutalisent sans obéir à aucune règle pour que leurs profits s’accroissent. Ils bombardent tout avec leurs tanks et leurs avions. Ils blessent, tuent, assassinent et souhaitent faire prisonnière toute forme de vie. Tandis que dans la guerre des peuples, il y a la liberté.

Au cours des deux derniers jours, chacune des bombes lâchées sur Afrin, chacune des balles ont été des attaques sur la liberté. L’État turc, qui souhaite augmenter ses parts du grand gâteau, a lancé son offensive sur le canton d’Afrin. C’est une stratégie fondée sur le nationalisme et le conservatisme et basée sur des illusions. C’est une stratégie électorale. C’est une stratégie complètement commerciale. La guerre de l’État est une stratégie. Mais la guerre des peuples est la liberté. Et aucun État ne peut infliger la défaite aux peuples qui luttent pour la liberté.

Les peuples d’Afrin vaincront!

https://anarkismo.net/article/30822

See the english ( better) version

https://anarkismo.net/article/30814

 

des infos ( un peu sur ce groupe anarchiste https://paris-luttes.info/rencontres-avec-l-action-2616

 

#Turquie, bas les pattes du #Rojava démocratique, multiculturel et écologiste

l’Etat turc n’est pas un génocide près. Cet Etat (tellement fasciste que seule l’armée semble y garantir la « démocratie ») ne reconnaît toujours pas le massacre des Arméniens de 1905 exécuté par ses forces armées. Il ne reconnait aucun droit à l’opposition politique et aux nombreuses minorité de cet Etat à 100 % issu du colonialisme ( un colonialisme curieusement oublié pas beaucoup, établie sur des terres grecques, arméniennes kurdes etc.)

1027865464
En mémoire de cette combattante, mariée enfant, divorcée à 17 ans grâce aux lois du Rojava, morte à 19 ans. https://en.wikipedia.org/wiki/Asia_Ramazan_Antar

Aujourd’hui on apprend que depuis ce matin l’armée turque , contre tous les accords internationaux a pénétré en territoire considéré comme syrien, pour aller frapper Afrin (ou Efrin) une enclave du Rojava, état Kurde conquis contre Daesh par les combattantEs de l’YPG, bras armée du parti kurde majoritaire ; iels y ont installé une démocratie multiculturelle et écologistes inspirée de l’oeuvre d’un anarchiste écolo américain. Cette liberté effraie la dictature obscurantiste turque qui a déjà attaqué efrin en avril .

 

Il serait incompréhensible que la France après avoir frappé les gens de Daech ne fassent pas de même avec la clique dErdogan, dont les divergences politiques avec l’Etat Islamique sont aussi importantes que celles entre Emmanuel Macron et Edouard Philippe. Non, moins importantes.
Il serait tout à fait normal que toutes les personnes attachées à la démocratie au vivre ensemble, à l’écologie fassent tout ce qu’elles peuvent, par leur argent, leurs écrits, ou leurs personnes pour venir en aide à cette minuscule nation qui est aujourd’hui la seule à se réclamer du beau mot d’anarchie.
Que les campistes de tout poil, ceux qui soutiennent les pires dictateurs pourvu qu’ils soient antisémites ( ou anti-Israel ça arrive souvent ensemble), ou anti-USA, que pour  une fois, ils la ferment.

 

 

God, the dream is over

God par et de John Lennon ( et le Plastic ono band)

God is a concept
By which we measure
Our pain
I’ll say it again
God is a concept
By which we measure
Our pain

I don’t believe in magic
I don’t believe in I-Ching
I don’t believe in Bible
I don’t believe in tarot
I don’t believe in Hitler
I don’t believe in Jesus
I don’t believe in Kennedy
I don’t believe in Buddha
I don’t believe in mantra
I don’t believe in Gita
I don’t believe in yoga
I don’t believe in kings
I don’t believe in Elvis
I don’t believe in Zimmerman
I don’t believe in Beatles
I just believe in me
Yoko and me
And that’s reality

The dream is over
What can I say?
The dream is over
Yesterday
I was the dream weaver
But now I’m reborn
I was the Walrus
But now I’m John
And so dear friends
You just have to carry on
The dream is over

« Les pansements ont bien été expédiés à Rojava, voici une petite photo en PJ »

#Lille rassemblement de soutien, à l’Insoumise, samedi : les idées ne s’expulsent pas.

 

La réaction de l’équipe de l’Insoumise et de ses soutiens ne s’est pas faite attendre. Décision a té prise ce dimanche d’organiser un rassemblement sur la Grand place, samedi 14 à 18 h : on y protestera contre le ciblage des lieux de résistance lillois, lieux de solidarité, d’échanges, de débats. Le rassemblement associera donc à la protestation l’expulsion du squat de mineurs migrants issus du jardin des Olieux1. Dans les deux cas, d’ailleurs, c’est Martine Aubry, maire et présidente du CHR ( propriétaire du squat des Olieux , la même Martine Aubry qui refuse de fermer le bar raciste La Citadelle.

Exif_JPEG_420
Exif_JPEG_420
Exif_JPEG_420
Aujourd’hui
Exif_JPEG_420
Exif_JPEG_420
Exif_JPEG_420
Exif_JPEG_420
Exif_JPEG_420
Exif_JPEG_420
Exif_JPEG_420
Exif_JPEG_420
Exif_JPEG_420
Exif_JPEG_420
Exif_JPEG_420
Exif_JPEG_420
Exif_JPEG_420
Exif_JPEG_420
Exif_JPEG_420
Exif_JPEG_420
Exif_JPEG_420
Exif_JPEG_420
Exif_JPEG_420
Exif_JPEG_420
Exif_JPEG_420
Exif_JPEG_420
« chef c’est signé c’est les « ou presque »

D’autres actions sont prévues pour protester contre cette fermeture de la librairie-bibliothèque, lieu de réunion, de débats publics… et de soupe populaire végane. Une brochure retracera les temps de 4 ans et demi d’histoire de luttes lilloise, depuis le mouvement retraite, celui des Interluttants, celui contre la loi et le travail…. Et de belles rencontres avec des auteurs, des familles de victimes de la police, la Mutuelle des fraudeurs, Des membres du parti communiste ouvrier (hématiste) de Syrie… Et un cours de lockpicking ! Une fête de soutien aura lieu à la Madina pour le lancement de la brochure, mi février. Etc etc.

cette semaine :

Mardi rendez vous tractage à 18 h aux marches de l’église du marché de Wazemmes, ou aux Tilleuls s’il pèle !

Mercredi : présence probable de pas mal de gens de l’Insou à la cantine végane de la Madina à Ronchin

Samedi 18h : rassemblement. Vue la météo n’oubliez pas les écharpes , les enfants !

1Un appel intersyndical, CGT-Solidaires,-CNT proteste contre cette expulsion. http://www.cnt-f.org/59-62/2017/01/appel-inter-syndical-de-soutien-au-collectif-des-olieux/