Lille 0 : mai 68-mai 18 : genèse du Front national

Résultat de recherche d'images pour "Occident parti"
18 mai 196_ : manifestation d’Occident contre la révolte des étudiants..

Tous les mercredi 14 h 16 h au café l’Ecart rue Jean Bart à Lille

Qu’est-ce que Lille 0 ?
Lille 0 est une université ouverte qui permet un accès à la réflexion critique, pour faire face aux dispositions gouvernementales visant à restreindre cet accès.
Cette ouverture se situe autant du côté de la réception que de la transmission. Par conséquent, toute personne souhaitant prendre part à l’organisation de Lille 0, à la mise en place de cours, ou simplement assister à ces cours, est vivement encouragée à le faire. Elle trouvera chez le corps organisant un soutien et un accompagnement pour s’intégrer au projet.

Prochaine séance ::

mardi 7 mars:

Dans le cadre de la semaine en résistance, le TD mai-68-mai 18 de L’université libre Lille 0 portera sur

Image associéeRésultat de recherche d'images pour "Occident extrême-droite"

La genèse du Front national

On l’a souvent dit : le Front National, créé par le groupuscule néofasciste Ordre Nouveau, a rassemblé les débris des défaites de l’extrême droite française : La Collaboration, Vichy, l’OAS….

Mais il est né également d’un constat accablant pour les néofascistes. Le projet de la génération arrivant en politique après la défaite ( pour eux) des guerres coloniales était de créer des situations insurrectionnelles afin de prendre le pouvoir, avec l’appui de l’armée et de la police, par la force. Or, ceux qui se considéraient comme l’avant-garde du « vrai » peuple de France, furent incapables de peser sur les événements de mai et juin 1968. au contraire, le mouvement causa des importantes divergences au sein d’Occident, certains se mêlant aux gauchistes pour combattre le pouvoir gaulliste, d’autres préférèrent  s’aligner sur la répression gaulliste, celle d’un pouvoir qu’ils étaient censés combattre.

Le 31 octobre 1968 Occident était dissous pour de nombreux attentats visant des locaux gauchistes. Au lieu de se reconstituer immédiatement sous un autre nom, le mouvement éclata. Certains ( Madelin, Longuet…) entamèrent le recentrage qui les mena à devenir ministres de gouvernement gaullistes, tandis que d’autres tentaient à travers  Ordre nouveau de remporter dans les urnes les combats qu’ils avaient perdu dans la rue. C’est ainsi qu’il créèrent pour les législatives de 1973 le Front National, visant à rassembler les diverses famille de l’extrême droite : ex vichiste, ex Algérie Française, et la nouvelle générations « nationalistes-révolutionnaires » Se jugeant trop jeunes pour donner une image respectables les néo-fascistes recherchèrent un politicien d’extrême droite qui puissent leur servir de prête-nom. plusieurs ayant refusé ils finirent par proposer le job à un ancien député poujadiste, encien parchautiste engagé en Algérie : Jean-Marie Le Pen…

Sur le TD mai 68-mai 18

ce TD vise à produire un savoir collectif sur mai 68 en tant que répétition générale de mai 18. Pour cela nous travaillerons sur avant, pendant après et maintenant soir le contexte les événements et les suites immédiates des “Événements” , mais également les leçons que nous pouvons en tirer pour l’action d’aujourd’hui. Il s’agira d’une production collective, l’animateur étant juste celui qui a un peu préparer le sujet ! la production collective attendue de ce TD est une sorte de manuel de l’insurrection, sous la forme que choisiront les participants – brochures, films, spectacles, chansons…)

Le premier td portera sur ce que nous pensions savoir aujourd’hui de mai 68 confronté à la réalité des faits. et à une discussion sur mai 18.

le sujet des prochains TD seront choisis par le participants; cependant des propositions leurs seront faites  telles que les anarchistes et 68/ les anars aujourd’hui, les situationnistes et 68/ les situs aujourd’hui , les gauchistes et 58 les gauchistes aujourd’hui… les syndicats et 68 les syndicats aujourd’hui. Aujourd’hui voulant dire selon les contexte comment les idées et l/ou les militants de ces familles de lutte peuvent ils être utiles aujourd’hui..

Admission : une sélection sévère sera opérée avant l’entrée dans ce td : il faut au minimum un 12 e lancer de cocktails , un 14 en graphisme sur les murs ou un 16 en rhétorique et argumentation d’AG.

Evaluation en cc : exposés, interventions brillantes, jolis dessins

Evaluation finale epreuve écrites : participation au manuel de l’insurrection

épreuves pratiques : construction d’une barricade.

 

bibliographie provisoire

 

Films

Rotman, Lacouture, Les Brûlures de l’Histoire – 29 mai 1968 : De Gaulle disparaît 52’39 

France 2 1er mai 68 chronologie des événements – archive vidéo INA, 1998

 

Livres

Hamon, Rotman ; Génération

Rubin : Do it

Mao: Petit livre rouge

N. De la misère en milieu étudiant

 

Chansons

Album : pour en finir avec le travail

Dominique Grange ! Les Nouveaux partisans

Maxime Leforestier : Entre 14 et 40 ans .

chercheurs

Robi Morder
Président du Groupe d’Etude et de Recherche sur les Mouvements Etudiants, juriste du travail, politologue, spécialiste des mouvements lycéen et étudiant.
« Mai 68, en vérité mai et juin, c’est un moment ou dans la jeunesse scolarisée, chez les étudiants et lycéens, révolution et réforme sont mêlées dans un même moment puisque l’étincelle étudiante avait allumé la mèche de la grève générale, jusqu’à faire trembler le système sur ses bases et vaciller le pouvoir politique. Mais ce printemps s’inscrit dans une longue période, « les années 1968 » qui vont de la fin de la guerre d’Algérie au milieu des années 1970 quand la crise économique et le chômage transforment les perceptions et les actions collectives. Donner à voir ce qu’a été mai et juin ce qu’on été ces années 68 dans le monde universitaire c’est pouvoir s’éloigner des mythes et légendes, s’approcher de la réalité qui, à bien des égards, demeure toujours d’actualité. »
Publicités

Jussieu : évacuation par la force et fermeture administrative

Communiqué du Collectif de soutien aux éxilé-e-s de Jussieu et d’ailleurs.

Ce mercredi 28 février 2018, la présidence confirme sa position réactionnaire devant la condition de vie et d’accueil des réfugié-e-s. Les éxilé-e-s et leurs soutiens ont été forcé-e-s à quitter les locaux.

Plus d’une dizaine de camions de police postés devant l’université, des CRS armés jusqu’aux dents face à des étudiant-e-s et migrant-e-s pacifiques qui ne demandent qu’une chose, que la dignité de toutes et tous soit défendue. La pression exercée par la police est déplorable et la demande de la présidence de nous expulser par la force si l’occupation continuait est tout simplement lamentable.

Nous dénonçons la fermeture administrative du campus décidée par la présidence, qui n’avait aucun intérêt même pour une expulsion. Nous ne pouvons que supposer que cela ne servait qu’à empêcher des étudiant-e-s de manifester une quelconque solidarité envers les exilé-e-s. Un bâtiment occupé ne perturbe en aucun cas la vie de l’université, et ne met absolument personne en danger, bien au contraire !

Alors qu’aucun plan d’aide ou d’accompagnement n’est mis en place dans l’université Sorbonne Université, qui brille soit disant à l’internationale, sa présidence met des réfugié-e-s à la rue pendant le plan grand froid, voilà la réalité.

Nous appelons toutes les universités de France à se mobiliser, continuer le mouvement et s’opposer sans attendre à une politique migratoire d’extrême droite menée par le gouvernement.

Le collectif de soutien aux éxilé-e-s de Jussieu et d’ailleurs.

L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes debout et plein air

Congrès du FN : « Toutes et tous à Lille pour une semaine de résistance antifasciste »

communiqué
Le 16ème congrès du Front National se tiendra les 10 et 11 mars à Lille,
à une trentaine de kilomètres d’Hénin-Beaumont, mairie frontiste dans
une région où Le Pen a obtenu près de 1,5 million de voix le 7 mai 2017 !
Ce congrès revêt une importance toute particulière. Il s’agit de «
refonder » le parti en vue de parachever l’entreprise de «
dédiabolisation » ainsi que de transformer son audience électorale en
force militante. Avec plus de 10 millions de voix à l’échelle nationale
au second tour de la dernière élection présidentielle, la perspective et
l’éventualité de la prise du pouvoir par le Front National, qu’il change
de nom ou pas, allié à toute l’extrême droite et la droite extrême est
plus que jamais d’actualité.
Les politiques antisociales, sécuritaires, xénophobes et racistes de
Macron et Philippe, dans les pas de leurs prédécesseurs en favorisant et
légitimant la xénophobie et le racisme ne font que renforcer le danger.
Lutter contre ces politiques et se battre pour un autre monde sont des
voies incontournables pour tarir à la source l’expansion de
l’extrême-droite.
Toutefois, il est également nécessaire d’affronter spécifiquement le FN
et ses satellites. Pas un rassemblement, pas un meeting, pas une
apparition publique du FN ou de groupuscules identitaires ne doivent
rester sans réponse de notre part.
Pour cette raison, nous devons nous mobiliser dans l’unité la plus large
possible contre le congrès du FN de Lille pour déconstruire le discours
du Front National
Nous lançons un appel à une mobilisation générale antifasciste qui
dépasse les frontières de la région des Hauts-de-France. Nous appelons
toutes les forces politiques, syndicales et associatives progressistes à
nous rejoindre. Nous nous adressons à tous les réseaux antifascistes de
France et d’ailleurs, à tous les collectifs de lutte contre le sexisme,
l’homophobie, les violences policières, le racisme, l’islamophobie,
l’antisémitisme, pour les droits et la dignité des migrant-e-s. Nous
invitons toutes celles et tous ceux qui défendent l’égalité, la
solidarité et la liberté à riposter à nos côtés. Nous invitons tous les
lieux de vie à organiser des évènements.
Nous ne les laisserons pas passer !
Mercredi 7 mars à 18h30 : Manifestation du comité des sans-papiers de
Lille, suivi de la projection du Film « Bouts de Papiers » & dégustation
d’une Chorba de Lutte à partir de 20h au  local du CSP59 – 42, rue
Bernos, Lille-Fives
Jeudi 8 mars à 19h : Projection du film « Chez nous » au cinéma
l’Univers – 16 rue Danton, Lille (début de la projection 20 heures)
Vendredi 9 mars à 18h : Forum suivi de concerts (bar et petite
restauration sur place) – Bourse du travail – 254 Lille, bd de l’usine,
Lille-Fives
Dimanche 11 mars à 11h : Manifestation – départ place de la République
suivi d’un banquet militant.
Premiers signataires : AFA NP2C, Alternative Libertaire, La Brique, UL
CGT Lille et environs, UL CNT Lille, Comité « Libérez-les », CSP 59,
Comité de Résistance à la sélection, FSU, France Insoumise, NPA, PCF
Lille, Parti Pirate, SUD du personnel du Département du Nord, VISA
(Vigilance Initiatives Syndicales Antifascistes), Union Syndicale
Solidaires Nord, Ensemble ! Lille  Métropole, Terre d’Errance, Collectif
des Olieux, Planning Familial 62, …

Les Origines ésotériques de Mein Kampf : mythes et réalités — Fragments sur les Temps Présents

A l’occasion de la Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l’extermination des juifs d’Europe et à la prévention des crimes contre l’humanité, l’Observatoire des radicalités politiques de la Fondation Jean Jaurès publie cette note de Stéphane François. La question de l’influence de la Société Thulé sur le parti national-socialiste est un vieux serpent de mer, apparaissant […]

via Les Origines ésotériques de Mein Kampf : mythes et réalités — Fragments sur les Temps Présents

Ces conseillers occultes du FN, contre les élites. tout contre

Merci à Buzzfeed et Mediapart qui ont révélé aujourd’hui l’identité et les fonctions de ces conseillers secrets de Marine Le Pen … je tenais absolument à les graver dans la mémoire de ce blog. Une honte inéffaçable sur eux, et en premier sur cet homme, cadre dirigeant de Bouygues Constructions, pour sa proposition bien dégueulasse […]

via Ces collabos du #FN seront tondus à la libération — Journal d’un #antifa (parmi d’autres)

Communiqué de presse Cédric HERROU – Arrestation du 18 janvier 2018 et lancement de l’association DTC

Le 21 janvier 2018, à Breil sur Roya Bonjour à toutes et tous, J’ai été arrêté ce jeudi 18 janvier, puis placé en rétention judiciaire pendant 26 heures avant d’être relâché. Vous trouverez sur ma page Facebook le communiqué relatant l’épisode avec légèreté et humour… Voici le lien https://www.facebook.com/HerrouCedric/posts/1867388423505714. Suite à cette 9e interpellation, et…

via Communiqué de presse Cédric HERROU – Arrestation du 18 janvier 2018 et lancement de l’association DTC — La Feuille de Chou

#Turquie, bas les pattes du #Rojava démocratique, multiculturel et écologiste

l’Etat turc n’est pas un génocide près. Cet Etat (tellement fasciste que seule l’armée semble y garantir la « démocratie ») ne reconnaît toujours pas le massacre des Arméniens de 1905 exécuté par ses forces armées. Il ne reconnait aucun droit à l’opposition politique et aux nombreuses minorité de cet Etat à 100 % issu du colonialisme ( un colonialisme curieusement oublié pas beaucoup, établie sur des terres grecques, arméniennes kurdes etc.)

1027865464
En mémoire de cette combattante, mariée enfant, divorcée à 17 ans grâce aux lois du Rojava, morte à 19 ans. https://en.wikipedia.org/wiki/Asia_Ramazan_Antar

Aujourd’hui on apprend que depuis ce matin l’armée turque , contre tous les accords internationaux a pénétré en territoire considéré comme syrien, pour aller frapper Afrin (ou Efrin) une enclave du Rojava, état Kurde conquis contre Daesh par les combattantEs de l’YPG, bras armée du parti kurde majoritaire ; iels y ont installé une démocratie multiculturelle et écologistes inspirée de l’oeuvre d’un anarchiste écolo américain. Cette liberté effraie la dictature obscurantiste turque qui a déjà attaqué efrin en avril .

 

Il serait incompréhensible que la France après avoir frappé les gens de Daech ne fassent pas de même avec la clique dErdogan, dont les divergences politiques avec l’Etat Islamique sont aussi importantes que celles entre Emmanuel Macron et Edouard Philippe. Non, moins importantes.
Il serait tout à fait normal que toutes les personnes attachées à la démocratie au vivre ensemble, à l’écologie fassent tout ce qu’elles peuvent, par leur argent, leurs écrits, ou leurs personnes pour venir en aide à cette minuscule nation qui est aujourd’hui la seule à se réclamer du beau mot d’anarchie.
Que les campistes de tout poil, ceux qui soutiennent les pires dictateurs pourvu qu’ils soient antisémites ( ou anti-Israel ça arrive souvent ensemble), ou anti-USA, que pour  une fois, ils la ferment.