Jussieu : évacuation par la force et fermeture administrative

Communiqué du Collectif de soutien aux éxilé-e-s de Jussieu et d’ailleurs.

Ce mercredi 28 février 2018, la présidence confirme sa position réactionnaire devant la condition de vie et d’accueil des réfugié-e-s. Les éxilé-e-s et leurs soutiens ont été forcé-e-s à quitter les locaux.

Plus d’une dizaine de camions de police postés devant l’université, des CRS armés jusqu’aux dents face à des étudiant-e-s et migrant-e-s pacifiques qui ne demandent qu’une chose, que la dignité de toutes et tous soit défendue. La pression exercée par la police est déplorable et la demande de la présidence de nous expulser par la force si l’occupation continuait est tout simplement lamentable.

Nous dénonçons la fermeture administrative du campus décidée par la présidence, qui n’avait aucun intérêt même pour une expulsion. Nous ne pouvons que supposer que cela ne servait qu’à empêcher des étudiant-e-s de manifester une quelconque solidarité envers les exilé-e-s. Un bâtiment occupé ne perturbe en aucun cas la vie de l’université, et ne met absolument personne en danger, bien au contraire !

Alors qu’aucun plan d’aide ou d’accompagnement n’est mis en place dans l’université Sorbonne Université, qui brille soit disant à l’internationale, sa présidence met des réfugié-e-s à la rue pendant le plan grand froid, voilà la réalité.

Nous appelons toutes les universités de France à se mobiliser, continuer le mouvement et s’opposer sans attendre à une politique migratoire d’extrême droite menée par le gouvernement.

Le collectif de soutien aux éxilé-e-s de Jussieu et d’ailleurs.

L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes debout et plein air

Publicités

#Lille rassemblement de soutien, à l’Insoumise, samedi : les idées ne s’expulsent pas.

 

La réaction de l’équipe de l’Insoumise et de ses soutiens ne s’est pas faite attendre. Décision a té prise ce dimanche d’organiser un rassemblement sur la Grand place, samedi 14 à 18 h : on y protestera contre le ciblage des lieux de résistance lillois, lieux de solidarité, d’échanges, de débats. Le rassemblement associera donc à la protestation l’expulsion du squat de mineurs migrants issus du jardin des Olieux1. Dans les deux cas, d’ailleurs, c’est Martine Aubry, maire et présidente du CHR ( propriétaire du squat des Olieux , la même Martine Aubry qui refuse de fermer le bar raciste La Citadelle.

Exif_JPEG_420
Exif_JPEG_420
Exif_JPEG_420
Aujourd’hui
Exif_JPEG_420
Exif_JPEG_420
Exif_JPEG_420
Exif_JPEG_420
Exif_JPEG_420
Exif_JPEG_420
Exif_JPEG_420
Exif_JPEG_420
Exif_JPEG_420
Exif_JPEG_420
Exif_JPEG_420
Exif_JPEG_420
Exif_JPEG_420
Exif_JPEG_420
Exif_JPEG_420
Exif_JPEG_420
Exif_JPEG_420
Exif_JPEG_420
Exif_JPEG_420
Exif_JPEG_420
Exif_JPEG_420
Exif_JPEG_420
« chef c’est signé c’est les « ou presque »

D’autres actions sont prévues pour protester contre cette fermeture de la librairie-bibliothèque, lieu de réunion, de débats publics… et de soupe populaire végane. Une brochure retracera les temps de 4 ans et demi d’histoire de luttes lilloise, depuis le mouvement retraite, celui des Interluttants, celui contre la loi et le travail…. Et de belles rencontres avec des auteurs, des familles de victimes de la police, la Mutuelle des fraudeurs, Des membres du parti communiste ouvrier (hématiste) de Syrie… Et un cours de lockpicking ! Une fête de soutien aura lieu à la Madina pour le lancement de la brochure, mi février. Etc etc.

cette semaine :

Mardi rendez vous tractage à 18 h aux marches de l’église du marché de Wazemmes, ou aux Tilleuls s’il pèle !

Mercredi : présence probable de pas mal de gens de l’Insou à la cantine végane de la Madina à Ronchin

Samedi 18h : rassemblement. Vue la météo n’oubliez pas les écharpes , les enfants !

1Un appel intersyndical, CGT-Solidaires,-CNT proteste contre cette expulsion. http://www.cnt-f.org/59-62/2017/01/appel-inter-syndical-de-soutien-au-collectif-des-olieux/

#Lille #Olieux Samedi 14 h auberge espagnole au parc rouge

Communiqué de l’Insoumise

yago1 sur

Lettre à un #chrétien qui n’aime pas les #migrants

migrants an 1 (reproduction interdite à Mme Morano)
migrants an 1 (reproduction interdite à Mme Morano)

En voyant un message pro-migrant sur ma timeline Facebook, un « Franc chrétien » m’a écrit ceci. Je lui ai répondu cela.

fb-chretien

Christian Delatrie Je sais que tu fais partie de ces personnes qui ne PEUVENT pas entendre ni voir, cela leur est pour l’instant interdit. Qu’on ne puisse demander à plus de 40 millions d’habitants de devenir des saints ou du moins des sacrifices perpétuels leur échappe. Ce n’est pas de l’utopie à proprement parler…une perte du sens, celui de La Fontaine, une hypnose. J’ai travaillé dans de nombreuses structures sociales, j’en ai un peu vu… Voilà, je dois être un migrant pour toi, je suis chrétian et franc. Je ne refuse pas le dialogue, certainement pas, mais je pense que les conditions ne sont pas réunies.
Jean-françois Garsmeur Tu as gagné ta vie dans le social. Le social a été créé par des gens qui sans être des saints ou des martyrs, les socialistes les gaullistes etc, ont pensé qu’il fallait un peu redistribuer de l’argent à ceux qui ne pouvaient pas en gagner par leur travail : les malades et handicapé-e-s, les femmes enceintes, les enfants, les chômeurs… tes salaires provenaient de la cotisation et de l’impôts
Tu ne produisaient rien d’échangeable, c’est la collectivité qui prenait en charge ton entretien, les traites de ta voiture et de ta maison. Comme disait un leader MNCP (asso de chômeur) le social fait vivre mieux les travailleurs sociaux que les pauvres. Aujourd’hui, tu dis « c’est bon, je me suis bien gavé , mais maintenant le social on arrête ». Tu veux retirer l’échelle, une fois arrivé au sec.
Tu parles de sacrifices perpétuels, on sent des vieux relents bibliques. Alors quels ont été tes holocaustes intimes ? As-tu serré dans tes bras ton bébé mort sur un rivage de la Méditerranée ? As-tu vu ta mère, ta fille violées devant toi ? As-tu vu tes potes tomber empoisonnés par un gaz diffuser par ton gouvernement. As-tu vu ta fiancée prendre une Kalash et faire de sa ronde poitrine un rempart pour les balles chemisées des mitrailleuses de Daech ?
Ou bien ce sacrifice dont tu parles sont-ce les quelques euros par mois que tu devrais verser en plus chaque mois si le gouvernement décidait de loger décemment les mineurs et les demandeurs d’asile. Est ce que tu préfères croire le FN et ses imitateurs que de juste regarder comment tu vis. Moi, je suis au RSA et je sais que je vis mieux qu’un médecin d’il y a cinquante ans. Quand j’étais gamin, et que je m’imaginais riche je me disais que je pourrais alors avoir tous les livres tous les disques tous les films . Sur mon petit ordinateur, j’ai accès à tout ça. Des centaines de personnes à Lille se nourrissent des surplus de marchés. Les Emmaus et autres regorgent meubles et d’électroménagers dont les gens ne veulent plus. Nous vivons une époque gâtée, dans un pays gavé. Les Français meurent de trop manger, de trop consommer de trop travailler. Partager ce ne serait pas charitable ce serait diététique.

🔻alerta antifascista ! #Lourdes #Hayange #Beziers #Marseille #Frejus #Cogolin : le #FN explose de partout… — les échos de la gauchosphère

Passer de twitter au Houf Pouff pour atterrir enfin à la source, pouf pouf, et elle est bonne, c’est Street Press, pour apprendre que le FN des Hautes-Pyrénées n’a rien trouvé de plus admirable (peut-être pour concrétiser le beau slogan de la fRance apaisée de MLP), que de jeter en pâture à ses meutes de […]

via 🔻alerta antifascista ! #Lourdes #Hayange #Beziers #Marseille #Frejus #Cogolin : le #FN explose de partout… — les échos de la gauchosphère

#racisme. Quittant Facebook elle règle leur compte aux anti-#migrants

60055329-we-can-do-it-cool-vector-iconic-woman-s-fist-symbol-of-female-power-and-industry-cartoon-woman-with

Sur le mur de Jules Antoine Escande (octobre 2014)

Merci Pauline
« Suite à de nombreux messages racistes qui pullulent sur ma timeline Facebook, un grand nettoyage s’impose, mais avant je vais quand même me permettre de dire le fond de ma pensée avant de vous dire au revoir définitivement. vous qui semblez découvrir soudainement la question des réfugiés et qui déplorez qu’ « on ne peut pas accueillir toute la misère du monde », imaginez-vous un instant, la guerre qui survient dans votre petite vie confortable. Imaginez-vous, presque du jour au lendemain, les bombes, les snipers dans les rues, votre maison rasée. Les milices et autres organisations terroristes qui se greffent là-dessus et les exactions qui commencent. Vos amis qui disparaissent et que vous ne revoyez plus. Et puis vous entendez parler des viols. Vous pensez à votre mère, à votre soeur, à votre femme. D’un coup, votre position sociale, votre métier ou votre argent, personne n’en a plus rien à foutre. Vous n’avez plus qu’une manière d’être protégé : fuir. Eh bien je peux te dire que même toi, trouduc que tu es derrière ton PC, tu fuirais, avec ta grognasse et tes chiards. Tu fuirais car l’once d’humanité que tu as en toi te ferais avoir cet instinct primitif de survie.
Tu te retrouverais à supplier des pays environnants ou lointains de t’ouvrir leurs portes pour vivre, tout simplement. D’ailleurs pour ceux d’entre vous qui ont des ascendances immigrées italiennes ou espagnoles, vos grands-parents et arrière-grands-parents aussi fuyaient le fascisme et la mort dans les années 30 et vous seriez pas là pour ouvrir votre bouche si tout le monde en France avait réagi comme vous. Alors essayez deux minutes de sortir de vos assertions et vous verrez que ces gens ne sont pas si différents de vous, comme vous, ils ont un instinct de survie et comme vous, ils feraient tout pour sauver la peau de leurs gosses.
À ceux qui soudainement se préoccupent des SDF : tu peux souscrire à l’année au secours populaire, à la fondation Abbé Pierre ou aux Restos du cœur. Si t’as pas de flouz, tu peux aussi donner de ton temps, c’est facile d’être bénévole dans ces structures. et si t’as ni thunes ni temps, tu peux toujours au moins te préoccuper du clodo en bas de chez toi, en lui amenant des couvertures, des bouillottes et des repas chauds, et en prenant régulièrement de ses nouvelles. Je t’assure que ça l’aidera plus que de cracher sur les réfugiés qui sont moins responsables de son malheur que nous tous qui par notre accoutumance avons TOUS une responsabilité passive dans ce phénomène. Oui toi petit Français moyen, quoique tu fasses pour soulager ta conscience, tu resteras toujours plus responsable de tous ces jeunes de 18 piges qui crèvent dehors que le Syrien qui vient de débouler.
A ceux qui se la jouent économistes et nous expliquent que « on ne peut pas se permettre », si vous aviez pris la peine de vous intéresser un minimum à la question vous sauriez que l’immigration rapporte plus qu’elle ne coûte et que l’accueil de réfugiés à long terme rapporte un bénéfice bien supérieur aux frais d’accueil avancés dans les premières années. C’est d’ailleurs pour ça que l’Allemagne, ce grand pays de gauchistes, s’apprête à en accueillir 800 000 dans les années qui viennent. Alors détendez votre string et arrêtez de penser que 24 000 réfugiés étalés sur toute la France vont avoir un quelconque impact sur votre niveau de vie ou votre salaire, niveau de vie et salaire qu’on ne vous entend jamais défendre autrement que pour taper sur l’immigration, d’ailleurs vous êtes les premiers à gueuler contre les grévistes et les syndicats à la première occas’. 24 000, c’est moins d’un vingtième du nombre de gens qui clamsent chaque année en France. Je pense que c’est dans nos cordes.
Bref, à vous tous qui jouez les nostalgiques d’une France que vous n’avez même pas connue, qui avez peur de perdre votre « identité » parce que submergés par une culture dont vous ne connaissez rien, ouvrez grand vos oreilles : oui votre France va disparaître. celle que vous fantasmez, la France blanche, catholaïque, hétéro et patriarcale, elle est en train de crever la gueule ouverte, et c’est tant mieux. dans les 30 ans qui viennent, quand tu sortiras dans ta rue, y aura de plus en plus de femmes voilées, de Noirs, d’Asiats, de pédés qui se cacheront même plus. C’est pas grave. Le monde change, les hommes migrent, les choses bougent, c’est normal. Y a que les morts qui ne changent pas.
Sérieux, réglez vos problèmes perso, vos frustrations inavouées, faites une psychothérapie, parce que nourrir autant de haine pour des gens que vous ne connaissez même pas, ça fait pitié et ça donne juste l’impression vous cherchez absolument des responsables à vos frustrations perso. Mais coco, si t’as une vie de merde, un taff de chien ou un ŒDipe pas réglé, t’auras beau cracher ton venin pour te convaincre que le problème vient d’ailleurs, ça le réglera pas. Sur ce, je vous souhaite sincèrement de trouver la paix, parce que votre rancœur permanente de gros frustrés, ça fait pas envie. Je vous souhaite de voyager, d’ouvrir vos yeux, vos oreilles et vos coeurs au monde et de vous rendre compte qu’il y a une vie et une humanité en-dehors de ce pays et qu’on peut apprendre d’elles. En attendant, bon vent… « 

#migrants Réponse à un électeur FN sur Facebook

Marie-france Cauderan les migrants qui sont arrivés en amérique y venaient pour travailler, pas pour profiter des aides sociales !!
J’aime · · 40 · 4 octobre, 19:43
21 réponses

Nicol Biliato Faut peut être pas tout mélanger ! les italiens, portugais, espagnols etc étaient venus pour travailler et ce sont faits tout petit. Aujourd’hui ils s’imposent et viennent pour profiter et surtout pour nous exploser !
J’aime · · 14 · 4 octobre, 22:24
8 réponses

Claudine Bartman Schilling Je n ai pas vu de photos ds les archives d Ellis Island par contre elles sont extrêmement complètes J y ai retrouvé le « débarquement  » de mon arrière grand père , le nom du bateau et de nombreux renseignements même sur son QI Pour info il n a jamais changé de nom… par contre à son époque seul les hommes étaient acceptés à l immigration Femme et enfants étaient resté en Europe .
J’aime · Répondre · 3 · 4 octobre, 22:49

Herve Jean Page FB de France info.. La radio bobos par excellence.. Quand je lis les commentaires gauchistes je me gausse, car il y a de quoi ! Ils sont vite effrarouchés les bien pensants.. Mais ont t’il un migrant chez eux ces gentils et adorables gauchistes? :))))))))))
J’aime · · 2 · 5 octobre, 01:14

Samuel Vimes Oui.
J’aime · Répondre · 5 octobre, 09:45

Lucette Lleixa désolée de vous dire que vous avez tort mon père a fait la guerre et il m’a toujours fait chanter si tous les gars du monde se donner la main cela serai le bonheur pour demain mais hélas je vois que l’être humain n’a pas évolué dommage pour les générations a venir
J’aime · Répondre · 5 octobre, 15:27

Jean-françois Garsmeur @Herve Jean Pauvre décérébré lobotomisé par la propagande du FN. Quand vous comprendrez, en lisant un livre, qu’en même temps que les étrangers ils s’en prendront aux travailleurs, aux femmes, aux LGBT, à tous les militants etc… La famille Le Pen est milliardaire grâce à des débiles comme vous. Sinon, sombre crétin, héberger un migrant est un délit : vous croyez que les milliers de militants qui les hébergent vont en le proclamant se livrer à la répression policière, qui est comme vous le soulignez sur votre page de votre côté. Que vous réserviez votre compassion aux chats, et méprisez les enfants qui meurent sous les bombes, de faim ou sur nos rivages en dit long sur vos failles affectives dans lesquelles les gangrènes du racisme et du populisme s’infiltrent. Vous trouvez que les gens de Charlie ont mérité de mourir. Vous méritez de vivre. Sans leur talent sans leur sensibilité, leur intelligence. A ressasser vos rancoeurs pétainistes, entre un chat et la photo d’une bimbo au tee shirt mouillé. Sans étranger, sans gauchiste. Seul.