Un jour j’apprendrai à dire « Toujours » !

Expulsé de partout,

je vais.

je ne pense pas être bon à rien ;

je suis un étranger comme vous m’appelez mais ne l’êtes vous pas aussi, ailleurs ?

Vous voulez l’égalité la fraternité la liberté

Mais avec qui ? Avec un Roumain un bohémien ?

Comment pourrai-je m’améliorer si vous me jetez sur la route ?

Je suis avec ma famille sur le bord de la route je me demande où aller maintenant. à l’Hôtel de Ville ?

Trouvez une solution et je serai, je suis déjà, intégré dans votre société.

Un jour j’apprendrai à dire « Toujours » !

texte écrit en roumain par george traduit sur Reverso réécrit en français courant par jf. 

Publicités

Le Ps veut sauver l’éducation

J’ai reçu ça, aujourd’hui.

Cher-e Camarade,

 

La droite au pouvoir depuis presque 10 ans a consciencieusement affaibli le service public d’éducation en retirant des moyens considérables  et en imposant de nombreuses réformes qui ont fragilisé notre école.

 

Le collectif C.E.D.R.E a le plaisir de t’inviter pour débattre autour de cette question: Quel avenir pour le service public d’éducation ?

Rendez-vous le:  le Mercredi 22 février 2012, à 18 heure à Roubaix, salle Lejeune 21, rue d’Anzin

 

Patrick Kanner, Président du Conseil général du Nord, Yves Durand, Député-maire de Lomme, Anne Sophie Benoit, Présidente de l’ANDEV, Olivier Dutour, Vice-Président de la FCPE du Nord, Marie Laurence Davoine Adjointe au maire de Tourcoing et René Vandierendonck Sénateur-maire de Roubaix, seront à cette occasion nos invités.
Deux sujets principaux seront abordés par nos intervenants: le bilan de Nicolas Sarkozy en termes d’éducation entre 2007 et 2012 et la promotion d’une nouvelle politique éducative locale et nationale à travers les projets territoriaux notamment celui de Tourcoing et le futur projet éducatif global départemental

Alexandra LECHNER, Olivier CAREMELLE

Porte-parole du C.E.D.R.E

David contre Goliath : lancement du mouvement Montebourg dans le Nord

Voici le mail envoyé par Damien Carême, Représentant de Montebourg pour les primaires.
Nous avons tous ensemble mené une campagne des primaires riche et marquante.
Nous étions peu, des David face au Goliath lillois, et pourtant de nombreux électeurs ont ralliés notre cause.
Arnaud a su nous faire rêver avec la Nouvelle France, a su être au plus près de ses concitoyens avec les stands up, une façon de faire de la politique autrement en renouant avec le peuple de gauche, celui-là même qui a besoin de se sentir écouté et soutenu. Et avec la démondialisation, c’est ce que souligne Arnaud.
Au plus près, présent, riche de propositions, Arnaud nous a redonner l’espoir que les idées de la  gauche, celles auxquelles nous croyons, seront bel et bien demain portés par la gauche au pouvoir.
Fort de cette campagne et porté par ce demi-million d’électeurs, Arnaud lance donc un mouvement.
Ce mouvement s’articulera autour d’un think tank (club de réflexion) qui organisera la discussion avec les intellectuels qui ont apporté leur soutien à Arnaud (Emmanuel Todd, Michel Onfray et beaucoup d’autres), d’une université populaire itinérante qui animera des débats et fera vivre des idées qui ont toute leur place dans le débat public et d’une école de formation politique. Cette école proposera des sessions pour les militants socialistes et ceux des autres partis de gauche afin de les former aux idées de demain pour ensuite porter ces propositions dans la société.
Dans ce cadre, et afin de lancer ce mouvement dans le Nord, nous vous invitons :
Mardi 15 novembre – 18h30
à la Fédération du parti socialiste
20 rue Lyderic – Lille
Nous échangerons et construirons ensemble la base de ce mouvement qui nous en sommes sur, réunira de plus en plus de militants.
A très bientôt !
Bien à vous,
Damien Carême.

Cérébrale

Ce matin je suis allé entendre des jeunes chercheurs ( doctorants) parler d’arts et de sociétés, puis au marché de Wazemmes (1), j’ai acheté des pensées pour N. et j’ai joué au poker avec les deux enfants de la fille de la sœur de l’ex de de mon ex (quasiment mes neveu et nièce).J’ai acheté un jeu et des chouchous pour Violette. J’ai discuté avec un copain de Marjane Satrapi et ce malaise qui me prend quand je vois ses films qui ne nous apprennent rien de pourquoi l’intégrisme a pu s’installer dans cette société occidentalisées. Puis j’ai rencontré Clémentine et Romain et fait la connaissance de leur coloc, une américano-iranienne, j’ai reparlé de Marjane en mode mineur «  j’ai été déçu je m’attendais à une grande blonde avec de gros seins. J’ai fait rire, alors j’ai offert une pensée à Romain, en disant que j’allais venir voir si elle va bien. Il m’a dit quand tu veux. Je me suis dirigé vers le métro pour rejoindre mon fils Virgile. J’ai croisé Bertrand qui m’a dit qu’il avait rêvé qu’avec Laurence et Jean-Louis on lui avait demandé de décoré une boutique à Londres. Il m’a dit que mon pantalon de skai lui faisait pensé à nos année 80 puis il m’a dit qu’hier au soir, Bouziane Delgrange était mort d’une hémorragie cérébrale. (2)

(1) Quartier populaire de Lille
(2) Bouziane était chargé de mission développement local, mise en œuvre des politique public de l’emploi au Comité de bassin pour l’emploi de Lille. Il avait participé à la marche des Beurs, avait été très actifs dans les quartiers populaires de Wazemmes et Moulins, dans des associations avant de devenir, en 1995 conseiller délégué à l’action humanitaire et à la coopération humanitaire sur la liste de Pierre Mauroy. Jeté de la liste Aubry en 2001. Il servait parfois en terrasse aux Tilleuls (bar mythique du marché de Wazemmes) . Il avait au moins un fils. Sa mère est une grande militante du quartier de Moulins;

Primaires : J’ai testé pour vous les 2 programmes 2 gauche

J’ai adhéré au PS il y a trois ans, grâce au bon score réalisé par Uma ( Un monde d’avance ) le courant Benoît Hamon -Emmanuelli. Jusque là j’ai suivi les vagues consignes transmises aux adhérents par ce mouvement très parisien.

Mais pour les Primaires citoyennes, le doute m’habite. Uma soutient-il Aubry par conviction ou pour obtenir, en échange des postes : les chefs d’Uma sont tous des politiciens professionnels et ils paient des poussettes de luxe à leurs bébés. Pendant la mini campagne je n’ai pas entendu la voix discordante d’Hamon. Tout ceci m’inquiète

Alors j’ai fait la liste des 20 points sur lesquels je pourrais juger un programme, ce qui me tient à cœur. L’avenir de ma fille, les études de mon fils l’école primaire de ma fille(une autre) les conditions de travail de ma fille ( une autre), de ma femme, de mes potes. Comment Mo va pouvoir rester à wazm ? Comment les potes du bistrot d’en face de l’ex usine qu’est devenue un Lidl vont pouvoir arrêter de passer la journée à regarder leurs mains rouges et crevassées, comme si elles étaient des oiseaux morts.

J’ai pondéré, noté chaque point sur 15, 10, 5

J’ai secoué, additionné. ça donne Montebourg vainqueur, faites votre calcul ( vous pouvez le faire en ligne ici )