#Roms à Lille, camp Winston Churchill Du sang de la sueur, des larmes et de l’huile de coude !

netoi-1p

Anticlérical fanatique
Gros mangeur d’écclésiastiques,
Cet aveu me coûte beaucoup,
Mais ces hommes d’Eglise, hélas !
Ne sont pas tous des dégueulasses,
Témoin le curé de chez nous.

(Georges Brassens la messe au curé)

Le père Gonzague Cuvilier me fait parfois pensez à cette chanson de Brassens. C’est lui, qui cet été a accueilli les Roms expulsés de Villeneuve d’Ascq autour de l’église Notre Dame des Victoires dite aussi la mal-nommée. Il habite à proximité de la plaine Winston Churchill où des Roms se sont installés, et d’où Martine Aubry, maire de Lille a demandé leur expulsion ( parfois, pour changer, c’est Martine Aubry présidente de la Communauté urbaine qui demande l’expulsion Eût-elle été présidente de la République qui n’eût pas été expulsé ?) . Martine Aubry a obtenu cette expulsion du tribunal adminisatratif, tout en annonçant qu’elle ne demanderait pas son exécution, tant que la préfecture n’aurait pas trouvé de solution de relogment. Du coup , le juge, qui avait l’air un peu agacé par cette farce judiciaire a précisé que l’expulsion n’était valable que entre le 30 avril et 30 juin. Aprés, il faudra que Mme Aubry revienne devant le tribunal.

Mme Aubry motive sa décision en invoquant que les roms vivent dans des conditions déplorables. Evidemment : la mairie refuse de mettre de l’eau et des toilettes à disposition. Par ailleurs le terrain est situé dans une cuvette inondable. Des techniciens de la mairie ont trouvé un terrain plus salubre a proximité. Mais Martine Aubry adorent les Roms, mais pas dans sa ville !

Il y a moins d’un an Martine Aubry affirmait que les roms de Winston Churchill ne seraient pas expulsés

Un truc qui énerve le père Cuvilier, c’est quand on dit que les roms sont sales. Ils n’ont pas d’eau ! Aussi il nous invite à participer à un grand nettoyage de printemps, demain premier mai dans l’après midi.

Il a envoyé ça

« Le petit camps du parc Winson n’a pas de raison d’être évacué

je n’ai pas d’entrée chez les dignitaire pour les défendre
par contre ils sont au travail pour un grand nettoyage de printemps
quand l’eau reviendra ce sera une petite Venise !
VENEZ NOUS AIDER DEMAIN 1 MAI À14 HEURES POUR CONTINUER LE NETTOYAGE !
c’est au bout de l’avenue du peuple belge en direction de la Madeleine,
avant le pont, entrer dans le jardin, c’est au fond à gauche, voir photo Google
invitez vos amis ! si vous êtes trop fatigués apportez bière et biscuits à demain Gonzague.
Si Gonzague n’avait pas mal tourné ( selon un anticlérical fanatique ! ) !il aurait pu être photographe , voici des photos prises aujourd’hui ou les roms font semblant de travailler. Ou pas.

#roms à Lille le double jeu des pouvoirs publics

Plusieurs associations qui soutiennent les Roms installés à Lille et le Douaisis ont organisé une conférence de presse, ce lundi 29 avril, pour réagir contre les expulsions de campements décidés ou effectués ces derniers jours.

Bruno Mattei ( ATD-Quart Monde) a dénoncé l’attitude des pouvoirs publics qui expulsent les familles Roms sous prétexte de l’insalubrité ou du danger du campement qu’ils ont choisi, et les expose ensuite à des dangers plus grands. Ainsi à l’ex-IUFM de lille, propriété du Conseil général,  Patrick Kanner, président PS du Département a demandé l’expulsion des personnes roms sous prétexte que certains bâtiments étaient frappés d’insalubrité. En fait les Roms s’étaient logés dans d’autres bâtiement.  Certains expulsés ont été transportés à Lens où ils sont logés dans un foyer dont ils sont chassés à 8 h du matin, ne pouvant revenir qu’à 18 h. . Coupés de leurs sources habituelles de revenus et de la solidarité des autres familles, les Roms, dont deux jumelles de 3 ans, doivent passer la journée das les rues, sans argent ni nourriture. Une tente, mise à disposition par  l’Areas dans un jardin public, a tenu deux jours avant d’être incendiée par un ou plusieurs inconnus. Martine. Aubry a tenu jusqu’à présent sa promesse de ne  pas faire  expulser sans relogement, (ce qui est juste l’application du décret de 2012 NDLR) , a souligné M. Mattei.  Pour cette raison, il n’est pas inquiet pour le camp lillois Winston Churchill, expulsable à partir de demain 30 avril. « Mais son adjoint à la mairie, Patrick Kanner, ne joue pas le jeu, a-t-il ajouté. »  M. Mattei estime illusoire de rechercher des  communes volontaires pour offrir un terrain aux Roms, à un an des municipales. Il a annoncé que l’Association des maires du Nord rencontrait l’après midi même le préfet Joly pour lui proposer un plan d’accueil de trois ou quatre familles par commune., une solution qui est proposée depuis longtemps par le Collectif solidarités roms-Lille Métropole. Il

 

Nawell (Mrap-Roubaix) a marqué son opposition à la recherche de terrains. Les Roms du Galon d’eau  et du boulevard des Couteaux à Roubaix veulent habiter dans des maisons en dur. S’appuyant sur la condamnation du préfet de Villeurbanne, le collectif de solidarité de Roubaix conseille aux Roms d’appeler chaque jour le 115 pour pouvoir ensuite prouver qu’ils recherchent bien un hébergement.

 

M. Couche membre du Collectif solidarité Roms du Douaisis (CSRD), créé en septembre et rattaché à Fraternité Roms 62 a témoigné de l’intégration des cinq familles Roms qu’il suit à Courcelles. Les enfants sont tous scolarisés, et aucun incident ne s’est produit entre les Roms et les autochtones. La municipalité a voté une subvention pour payer le repas des enfants à la cantine. Pourtant, le maire vient de demander l’expulsion, sans motiver sa décision.  Pour M. Couche le maire aurait été influencé par une rumeur selon laquelle des Roms auraient enlevé des enfants à la sortie de l’école où leurs propres enfants sont scolarisés ! Un agent municipal est même venu relever le plaques des camionnettes, utilisées par les Roms pour recycler de la ferraille.

Stéphanie ( Fondation Abbé Pierre) et le Père Gonzague (Atelier solidaire) ont également dénoncé cette stigmatisation des Roms. Gonzague a rappelé que son association était impliqué dans un projet  constructif avec la mairie d’Hellemmes, commune associée à Lille.

 

#roms Communiqué : lA RROMOPHOBIE: UN DANGER DE NOTRE TEMPS À COMBATTRE

J’ai reçu ça, du collectif Devoir d’insolence, créé pour pour réagir à l’inculpation du sociologue Saïd Bouamama (1) et de Saïdou, (ex Ministère des affaires populaires)  MC du groupe Zone d’expression populaire. Ils sont poursuivis pour « injure publique » et « provocation à la discrimination, à la haine ou à la violence », pour un livre et un single intitulés « Nique la France ». Le plaignant est une association d’extrême droite, l’Agrif. Je n’aurais pas employé personnellement une expression aussi sexiste que « Nique… » Mais Je trouve grave que l’on limite la possibilité d’expression d’un intellectuel et d’un artiste français. Nombreux sont les livres et les chansons fondées sur la posture de la détestation de son propre pays. La Marseillaise de Ferré est un pute, et Maxime Le Forestier chantait « J’men fous d’la France. » Je ne suis pas sur que si les deux Said s’appelaient Jean-Pierre ils auraient les mêmes ennuis.

Je suis mandaté par le CCPL59 pour le représenter aux réunions lilloises de Devoir d’insolence. Des événements sont prévus chaque mois Jusqu’à une grande fête des dominations aux alentours du 18 juin. La prochaine manifestation est une rencontre avec un membre de la très pertinente Voix des Roms

devoir insolence titre site

devoir insolence roms Les actes de violences contre les populations Rroms ne cessent d’augmenter depuis plusieurs années.Ils sont en premier lieu le fait de l’État et de ses institutions qui organisent un véritable harcèlement poussant de nombreuses familles Rroms de campements provisoires en campements précaires.Mais ces violences prennent également de nouvelles formes : enracinement de préjugés dans des couches larges de la population française, discours médiatiques  réducteur entretenant ces préjugés, propositions par des élus de « solutions » comme les « villages d’insertion» qui ne règlent rien.Tout le monde parle des Rroms ou de la« question Rrom » aujourd’hui pour dire à peu près tout et n’importe quoi. Seuls les premiers concernés ne sont pas sollicités pour fournir une analyse des problèmes auxquels ils sont confrontés et encore moins pour faire connaitre leurs exigences et revendications.Le résultat en est que les Rroms sont construits comme un « problème » alors que le véritable problème est la situation de non-droit qui est faite aux populations Rroms. En conséquence,de ce silence construit des premiers concernés, cela crée une approche misérabiliste et paternaliste de la solidarité.

AGISSONS!

Pour débattre de ces questions le Comité Lillois Devoir D’Insolence vous invite à un débat public en présence de :Saimir Mile, président de l’association La Voix Des Rroms

Samedi 11 Mai à 14 h 30 Salle des Fêtes Masqueliez 167 rue Jules Guesde Villeneuve d’Ascq

POUR FAIRE ENTENDRE NOS VOIX CONTRE LE RACISME ET LES DISCRIMINATIONS, REJOINS LES COMlTES DEVOIR D’INSOLENCE

NOM: ……………….. .. Prénom: ………………………. . Tél: …………………….. ..Mail: devoir insolence site…………………… . Adresse: …………………………………………………………………… .Ville: …………………. ..

Contacts: devoir.d.insolence.lille@gmail.çom

(1) avec qui je travaille parfois.

Prof d’anglais pédophile à Lille : un viol est un viol

Une prof d’anglais de Lille est accusée d’avoir entretenu des relations sexuelles avec une élève qui avait 12 ou 13 ans au début des faits. La nouvelle parue sur le site du Monde (JEUX INTERDITS – Une prof d’anglais arrêtée après avoir eu des relations sexuelles avec une de ses élèves)

aujourd’hui suscite des commentaires homophobes d’une part, de l’autre égrillards ou indifférents ( on se demande parfois pourquoi des gens prennent la peine de remplir un questionnaire pour dire que l’info ne les intéresse pas !) Je pense pour ma part que au delà de l’orientation sexuelle, toute relation avec un enfant est un viol.

Certains commentaires évoque une conséquence de la prétendue baisse du sentiment religieux de la société française. Ancien pensionnaire dans un collège religieux, je n’y avais pas perçu une grande détestation de l ‘Eglise envers la pédophilie. tous les prêtres abuseurs ont été simplement déplacés, à la demande des parents.

D’autres font, bien entendu un rapport avec le Mariage pour tous. C’est infâme, comme d’habitude, de lier homosexualité et pédophilie. La plupart des pédophiles sont hétéros. Enfin surtout, ils sont pédophiles.

L’enfant en septembre 2011 avait 11 ou 12 ans. Il s’agit bien de pédophilie. L’orientation de la coupable présumée n’y fait rien. Il y a une même violence qu’il y ait ou non, techniquement, viol. Je ne pense pas que des militants LGBTIQ puisse sérieusement défendre l’affaire sur le fond, même si on peut considérer, comme la justice que cette jeune femme doit souffrir de troubles psychique. Bien entendu, elle n’enseignera plus, comme nous l’apprend la Voix du Nord.

Un certain nombres d’affaire, dans le Nord notamment, montre que le peu d’attirance des jeunes générations envers l’enseignement fait baisser le niveau éthique, autant que didactique des nouveaux recrutés. Je pense que ces affaires vont se multiplier à cause de la suppression de l’année d’Iufm, ou les formateurs pouvaient déceler les candidats aux motivations douteuses.

Enfin, je considère que toute relation sexuelle entre deux personnes liées par subordination sont suspectes. Les enseignants y compris universitaires, les psy, les médecins, les employeurs devraient s’interdire ce genre de chose.

La comparaison avec l’affaire Gabrielle Russier est maladroite. Le garçon avait 17 ans, et la victime dont a parlé Pompidou c’était la jeune prof suicidée

« Je ne vous dirai pas tout ce que j’ai pensé sur cette affaire. Ni même d’ailleurs ce que j’ai fait. Quant à ce que j’ai ressenti, comme beaucoup, eh bien,

Comprenne qui voudra !

Moi, mon remords, ce fut

la victime raisonnable

au regard d’enfant perdue,

celle qui ressemble aux morts

qui sont morts pour être aimés.

C’est de l’Éluard. Mesdames et Messieurs, je vous remercie ».

Du coup le surtitre du monde (Jeux interdits) est viol261-cd455un peu léger .

 

 

 

 

 

 

 

 

Ajout du 3 juin 2013 : La proffessure a été mise en liberté sous contrôle judiciaire. Son procès devait se  dérouler ce lundi, mais son avocate, Me Panier (sic) va demander un renvoi et sans doute un huis clos.

un article d’un grand reporter du Nouvel Obs un peu complaisant. un peu racoleur ( la danse nuptiale !) mais sensible  http://tempsreel.nouvelobs.com/faits-divers/20130522.OBS0184/yasmine-12-ans-et-sa-prof-30-ans-recit-d-une-passion-interdite.html

 

 

Roms : réunion publique du bureau de l’Atelier solidaire à Lille

J’ai reçu ça . L’atelier solidaire créé par (d’ex) étudiants en archi avait créé des chalets avec les roms habitant sur une friche proche de l’école d’architecture de Villeneuve d’Ascq (ENSAPL). L’association a ensuite aidé les mêmes roms, expulsés sur la demande de Martine Aubry, présidente de la communauté urbaine de Lille (CUDL) à survivre dans une agglomération lilloise franchement inhospitalière. Dernièrement quelques familles du groupe initial ont été hébergé dans un parc municipal d’Hellemmes, le parc Engrand. L’Atelier solidaire, en liaison avec la Mairie d’Hellemmes (commune rattachée à Lille, équivalant à peu près à un arrondissement parisien), et l’Arias (asso spécialisée dans le contrôle social des Roms) travaille avec ces familles. L’asso a bien sûr besoin de toutes les bonnes volontés (plus que de vieilles fringues !). cette réunion est l’occasion de la rencontrer.

De bien belles images en vérité, Jean-Pierre.
De bien belles images en vérité, Jean-Pierre.

« Bonjour à tous,

l’Atelier Solidaire vous invite à la réunion publique du bureau le mardi 30 avril 2013 à 18h30 à la MRES- salle Houblon, 23 rue Paul Gosselet à Lille.

Nous y ferons un point sur la situation à Engrand et sur les autres campements.
L’ordre du jour sera précisé en début de réunion.
Si vous avez des questions diverses à poser, merci de les faire parvenir par retour de mail avant dimanche 28 avril.

Bonne journée ensoleillée à tous! et à mardi.

Cécile Flament, secrétaire.
L’Atelier Solidaire
(association loi 1901)
23 rue Gosselet
5 9 0 0 0 L i l l e
http://lille-roms.blog.fr/

Archive : La Gauche molle, elle t’encule !

Un brouillon oublié en octobre 2010 à un moment où Copé s’invitait dans la compétition entre Aubry et Hollande. Depuis le chef de l’UMP a du se dire qu’il avait eu tort d’ironiser sur les primaires des autres. Depuis la gauche molle a montré que c’est rien de le dire. Et  depuis j’ai découvert la vidéo culte de la fan de Peter Doherty…

Vu Jean-François Copé définir ce qu’est pour lui la gauche molle,Celle qui manque de courage. je pense qu’il confond gauche et couilles. La gauche molle, dans la bouche de Martine Aubry, comme dans celle de nombreux militants de gauche qui ont inventé et répandu cette expression, c’est la gauche qui n’applique pas à fond les 3 valeurs de gauche : justice sociale, justice sociale et justice sociale. Les joueurs de pipeau les clowns lyriques ( qui font leur numéro dans le cirque humaniste, pendant qu’on égorge dans les coulisses, citations de mémoire de Lénine) les bateleurs de foire humanitaire, les qui pieusement, les qui religieusement, les qui tendrement, vous parle du sort d’une petite afghane, de la misére des ex ouvriers du textiles, du racisme et de la guerre ( tonner contre ! ), ces danseurs de tango-musette qui condamnent tous les effets du capitalisme sans oser condamner le capitalisme.

Les « casseurs de pédés » du Vieux-Lille ? Toujours les mêmes : JNR, Troisième Voie, Maison Flamande !

Lutte en nord

Hier soir les organisations et militants homophobes regroupés dans le collectif « la manif pour tous » ont déambulé dans Lille pour cracher leur haine des personnes LGBT. Après la dispersion du rassemblement, des participants ont sauvagement attaqué un bar gay du Vieux-Lille, le vice&versa.

Après avoir fait le tour du centre ville de Lille en voiture, où ils ont reçu un accueil hostile des passants, les extrémistes se sont rassemblés vers 20h Place de la République.

Drôle de mélange que formait cette cinquantaine de personnes : catholiques intégristes BCBG et boneheads aux tatouages explicites. On y retrouvait des militants d’extrême-droite ultra-violents bien connus : membres du groupuscule nazi-skin JNR / Troisième Voie, militants de Génération Identitaire (« célèbres » pour avoir occupé la mosquée de Poitiers), militants de l’ex Maison Flamande de Lambersart impliqués dans les actes racistes commis au bar le Magnum et dans les attaques du bar Le Resto Soleil. Les drapeaux français et…

Voir l’article original 192 mots de plus