Réactions à propos de l’affaire du marchand d’armes identitaire Claude Hermant

Quand fascistes et antifascistes s’affrontent, les autorités s’en prennent aux anti-autoritaires, c’est logique. Mais quand les mêmes fafs sont soupçonnés d’avoir vendu des armes aux djihadistes, ils perdent leur immunité.

Lutte en nord

La Frite Rit Lille

Claude Hermant, fondateur du mouvement identitaire lillois, proche de la boutique néo-nazie Tribann, de Serge Ayoub et impliqué dans les affrontements autour de « La Frite Rit » (son commerce) en octobre a été placé en détention suite à un trafic d’armes de guerres.

La Voix du Nord et la presse belge indiquent que le clan Hermant aurait pu fournir les armes ayant servi au djihadiste Amedy Coulibaly lors de l’attaque de l’Hyper Cacher à Paris qui a causé la mort de 4 juifs.

D’autres membres des groupuscules néo-nazis et identitaires de Lille semblent impliqués dans le trafic, l’un des assayant du bar gay « Le Vice Versa » lors des mobilisations homophobes contre le mariage pour tous est également en détention.

Voici une compilations des différentes réactions des collectifs militants lillois suite à cette affaire. N’hésitez pas à nous envoyer ceux que nous aurions manqué.

Communiqué du collectif Pour…

Voir l’article original 663 mots de plus

RAPPORT HUMAN RIGHTS WATCH : IN ENGLISH ET EN FRANÇAIS

le rapport d’une ONG sur les violences subies par les migrants à Calais. La version française sur le blog de Passeurs d’hospitalités

Passeurs d'hospitalités

According with ts importance, bellow the entire Human Rights Watch report about Calais and police violence.

En raison de son importance, le rapport intégral de Human Rights Watch sur Calais et les violences policières, en-dessous de la version anglaise.

« HRW january 20, 2015

France: Migrants, Asylum Seekers Abused and Destitute

Asylum seekers and migrants living in destitution in the port city of Calais experience harassment and abuse at the hands of French police, Human Rights Watch said today. The abuses described to Human Rights Watch include beatings and attacks with pepper spray as the migrants and asylum seekers walked in the street or hid in trucks in the hope of traveling to the United Kingdom.

Several thousand asylum seekers and migrants, most from Sudan, Eritrea, and Ethiopia, are living in makeshift camps or in the streets in Calais. Some said that their treatment by police, a lack of housing…

Voir l’article original 8 095 mots de plus

Quand Manuel Valls reprend nos mots, c’est pour cadenasser la contestation

Quartiers libres

La découverte médiatique du 20 janvier 2015, c’est qu’il existe en France « un apartheid territorial, social, ethnique ». Dans la bouche d’un Premier Ministre, les mots deviennent « forts et justes ».

apartheid-en-france-bronner

Les journaux parlent d’un tournant sémantique, d’une prise de conscience.
Peu de journalistes ont relevé que ce premier ministre, Manuel Valls, était bien conscient de l’existence de

Voir l’article original 1 018 mots de plus

LE VENT A GAGNÉ !

la fin du mur de la honte ?

Passeurs d'hospitalités

Les barrières couronnées de barbelés installées autour du port de Calais dans le cadre du dernier accord franco-britannique avaient été renversées par le vent une première fois le 27 décembre, puis une deuxième fois ce 15 janvier.

Les autorités françaises et britanniques ont décidé de la démonter. Ça ne préjuge pas de l’avenir, mais c’est toujours ça de gagné.

http://www.lavoixdunord.fr/region/les-barrieres-anti-intrusion-du-port-de-calais-vont-etre-ia33b48581n2606151

Pour inviter les autorités à ne pas s’arrêter en si bonne voie :

https://www.youtube.com/watch?v=5Fu2B7ijj8Y

Pentax Digital Camera7 juin 2014, manifestation à l’initiative des exilés, suite à la destruction de leurs campements le 28 mai.

Voir l’article original

LA FRANCE CONDAMNÉE PAR LA CEDH POUR DEUX DÉCISIONS D’EXPULSION VERS LE SOUDAN

Passeurs d'hospitalités

Tous deux sont originaires du Darfour, tous deux avaient déposé sans succès une demande d’asile en France, qui avait abouti à un rejet malgré les éléments apportés. Tous deux avaient été arrêtés et placés en rétention pour être renvoyés au Soudan, l’un en 2011 à Calais, l’autre en 2013 à Mulhouse.

Dans les deux cas, la cour avait suspendu l’expulsion le temps de se prononcer, ce qu’elle a fait ce 15 janvier 2015, en condamnant la France en raison des traitements inhumains et dégradants que risquaient de subir ces deux personnes en cas de renvoi au Soudan.

Les deux jugements peuvent être lus ici en français :

http://hudoc.echr.coe.int/sites/eng/pages/search.aspx?i=001-150302

http://hudoc.echr.coe.int/sites/eng/pages/search.aspx?i=001-150294

Le communiqué de presse de la CEDH peut être téléchargé ici (la partie concernant ces deux jugements est en pages 12 et 13).

Souhaitons que ce jugement calmera les ardeurs du préfet du Pas-de-Calais en particulier, et des autorités françaises en…

Voir l’article original 541 mots de plus

C comme Complot et Charlie

le complotisme Mac Do de la pensée

Quartiers libres

Depuis quelques temps, les journalistes découvrent avec étonnement que ce qu’ils écrivent n’est plus lu sérieusement. C’est ainsi que la presse mainstream s’intéresse aux « théories du complot » qui fleurissent sur le Net depuis quelques années.

franceinfo-complot

Les médias paraissent surpris que des versions hallucinantes des faits qui se sont déroulés puissent avoir un succès ailleurs qu’à travers leurs canaux. Les grands médias ont pourtant bien souvent, eux aussi, des soucis de retranscription du réel. Certains détails manquent, l’exposé est manichéen, et bien souvent les personnes qui regardent les infos ou lisent le journal ont l’impression qu’on les prend pour des imbéciles.

Le fameux : « on ne nous dit pas tout / on nous cache tout » a des raisons d’exister : du nuage de Tchernobyl à la mort de Rémi Fraisse, il existe une multitude d’exemples où la presse dans sa grande majorité n’est ni neutre, ni exacte.

Comme les…

Voir l’article original 1 814 mots de plus

Calais : contre-manifestation le 25 janvier

Lutte en nord

Marine Le Pen et Kevin Reche Marine Le Pen et Kevin Reche

Ce dimanche 25 Janvier à Calais, le groupuscule d’extrême droite local « Sauvons Calais » appelle à une marche contre l’immigration.

Ce collectif, en un an d’existence, s’est fait notamment connaître par sa violence verbale et physique lors d’agressions et de menaces répétées envers les migrants et les militants solidaires, lors d’attaque de lieux de vie, et par son matraquage permanent de mensonges diffamatoires à l’encontre des réfugiés du Calaisis, les accusant de tout les maux à des fin de récupérations politiques.

Le 7 Septembre dernier, ils avaient déjà organisé un rassemblement avec la bienveillance de l’état devant la mairie. Ils y avaient montré leurs vrais visages : multipliant saluts nazis, propos racistes et actes de violences. C’est d’ailleurs ce jour là qu’ils ont officialisé leur union avec le parti de la France de Carl Lang et son représentant Picard Thomas Joly.

Cette fois ci…

Voir l’article original 162 mots de plus

Tout problème a sa solution, l’après « Charlie » dans les quartiers

L’islam n’est pas le problème. Ce n’est pas la solution

Quartiers libres

Nous marchons sur une ligne de crête de plus en plus étroite. Les attaques du 7 et du 9 janvier 2015 permettent aux dominants de dessiner un monde pour nos quartiers où deux options contraires se font face.

soldat en Centrafrique

Option 1 : l’islam est le problème pour la démocratie et la « civilisation ». C’est l’option portée par tous les racistes et islamophobes plus ou moins assumés.
Option 2 : l’islam est la solution face à un occident décadent. Cette alternative est proposée par les takfiristes et celles et ceux qui pensent que l’islam peut régir ou régénérer tous les pans de la vie sociale.

Un problème ?
Si l’islam est le problème, alors il n’y a pas d’autres solutions que la solution finale pour s’en débarrasser. Aucun.e de celles et ceux d’entre nous qui en occident reconnaissent Mohamed comme Prophète n’abjurera sa foi.
Comme pour les premier.e.s chrétien.ne.s en…

Voir l’article original 1 442 mots de plus

#Lille Discussion suite à l’attaque meurtrière contre #Charlie hebdo au Centre Culturel Libertaire

Communiqué

 

Lieu : Centre Culturel Libertaire

4 rue de Colmar, Lille – 03-20-42-82-72 – ccl59@no-log.org – Site web

Discussion publique suite à l’attaque meurtrière contre charlie hebdo

Suite à l’attaque meurtrière à Charlie Hebdo nous proposons de nous retrouver pour discuter ensemble et partager une analyse de la situation. Malgré l’émotion suscitée par ces événements, il nous semble qu’une analyse libertaire de la situation est nécessaire. Notamment à propos des réactions de l’État et de la classe politique.

Ouverte à tou-te-s, cette discussion ne se veut pas autre chose qu’une invitation à discuter ensemble et à prendre un peu de recul par rapport à l’emballement médiatique et politicien.

Ni union nationale, ni choc des civilisations !

Rendez-vous Mercredi 14 janvier 2015 à 20h au Centre Culturel Libertaire, 4 rue de Colmar, Lille.

#Daesh lance une campagne #Charlie sur Twitter pour que les tueries continuent

Le blog de l’Anti defamation League sorte de LICRA US publie des captures d’écrans qui indique que Daesh (ISIS, l’Etat islamique) s’appuie sur les tueries parisiennes, pour lancer une campagne de mobilisation. Dans un tweet Daesh demande aux musulmans occidentaux de devenir des loups solitaires. le hashtag utilisé #fight­forHim signifie combat pour lui. les messages recommandent aux « loups d’utiliser les bombes et poison. des citations d’  Anwar al-Awlaki un propagandiste américain tué par drone en 2011 sont relayés dans ces messages en anglais. la campagne inclue trois fac simile de 3 pages d’un magazine : Awlaki y raconte une sorte de hadith ( récit de la vie de Mohamed). Celui-ci  aurait dit qu’il était  « le Prophète de la miséricorde et celui de la guerre » après qu’un leader juif ait été assassiné pour avoir écrit des poèmes contre l’Islam naissant. Un bandeau Charlie sert de titre à cette tentative de justification du massacre.

La Belgique le Luxembourg, Montreal figurent parmi les cibles désignées, avec plusieurs villes américaines. Dash utilise une application qui lui permet d’envoyer une centaine de Tweets par minutes, à partir d’autant de comptes et pseudos différents.  la campagne a eu lieu surtout dimanche. le hashtag est désormais utilisé par des fans des frères Kouachi. Dont anti-Zion ( anti Sion) qui se déclare pour la liberté d’expression, mais pas pour les juifs ni leurs « sympathisants ».

 

 

« On est tous sur le même bateau » un #sans-papier héros oublié de la tuerie dans l’Hyper-Casher

Communiqué

Le MRAP salue la solidarité simple et héroïque

de Lassana Bathily

 

Une lumière dans  la semaine noire qui vient de s’achever : il s’appelle Lassana Bathily, il a 24 ans, il est originaire du Mali, musulman, ex Sans-papier.  Il a failli être expulsé de France en 2009. Ce vendredi 9 janvier 2015, il a sauvé plusieurs   personnes dont un enfant, dans l’hyper-casher (Cacher) de la porte de Vincennes, en les aidant à se réfugier  dans la chambre froide du magasin où il était employé. «  J’ai pris le risque de sortir car je connaissais les issues de secours, mais si l’autre m’avait vu, j’étais mort». Dehors, il informe les policiers de la configuration du magasin pour leur permettre de libérer les otages.

«  On est des frères. Ce n’est pas une question de juifs, de chrétiens ou de musulmans. On est tous sur le même bateau, il faut s’aider pour sortir de cette crise  » a déclaré Lassana. A l’heure où la gangrène raciste se propage, où la stigmatisation d’une partie de la population et la politique du bouc-émissaire polluent certaines consciences, espérons que le message magnifique de Lassana sera entendu.

Ce héros ordinaire est de fait un modèle. Longtemps sans-papier, il a finalement été accueilli dans un magasin juif, où il a sauvé des personnes juives, des êtres  humains. Tout simplement.

Comme le dit l’un de ses anciens professeurs qui, avec RESF,  s’était battu pour sa régularisation, «  Nous nous battons toujours pour de nombreux lycéens sans papiers que les autorités continuent de rejeter. Or, les jeunes comme Lassana représentent l’avenir de la France  ».

La semaine précédant ces tragiques événements  il avait présenté une demande de nationalité française: il doit l’obtenir ! Ce serait la moindre des choses ! Espérons cependant que le gouvernement n’attende pas que des jeunes sans papiers deviennent des héros pour les régulariser.

 

Paris le 13 janvier 2015

Lire aussi

Le MRAP salue la solidarité simple et héroïque

de Lassana Bathily

 

Une lumière dans  la semaine noire qui vient de s’achever : il s’appelle Lassana Bathily, il a 24 ans, il est originaire du Mali, musulman, ex Sans-papier.  Il a failli être expulsé de France en 2009. Ce vendredi 9 janvier 2015, il a sauvé plusieurs   personnes dont un enfant, dans l’hyper-casher (Cacher) de la porte de Vincennes, en les aidant à se réfugier  dans la chambre froide du magasin où il était employé. «  J’ai pris le risque de sortir car je connaissais les issues de secours, mais si l’autre m’avait vu, j’étais mort». Dehors, il informe les policiers de la configuration du magasin pour leur permettre de libérer les otages.

«  On est des frères. Ce n’est pas une question de juifs, de chrétiens ou de musulmans. On est tous sur le même bateau, il faut s’aider pour sortir de cette crise  » a déclaré Lassana. A l’heure où la gangrène raciste se propage, où la stigmatisation d’une partie de la population et la politique du bouc-émissaire polluent certaines consciences, espérons que le message magnifique de Lassana sera entendu.

Ce héros ordinaire est de fait un modèle. Longtemps sans-papier, il a finalement été accueilli dans un magasin juif, où il a sauvé des personnes juives, des êtres  humains. Tout simplement.

Comme le dit l’un de ses anciens professeurs qui, avec RESF,  s’était battu pour sa régularisation, «  Nous nous battons toujours pour de nombreux lycéens sans papiers que les autorités continuent de rejeter. Or, les jeunes comme Lassana représentent l’avenir de la France  ».

La semaine précédant ces tragiques événements  il avait présenté une demande de nationalité française: il doit l’obtenir ! Ce serait la moindre des choses ! Espérons cependant que le gouvernement n’attende pas que des jeunes sans papiers deviennent des héros pour les régulariser.

 

Paris le 13 janvier 2015

Lire aussi le récit de la tuerie par une journaliste épargnée par les tueurs 

INQUIÉTUDE

Passeurs d'hospitalités

Fin d’après-midi au squat Galou. On boit le thé en discutant dans la chambre des Syriens.

Ils ont suivi l’actualité, l’attentat contre Charlie Hebdo et ses suites, le parcours aussi de ceux qui l’ont commis et leurs liens avec les mouvements djihadistes du Moyens-Orient. Mouvements qu’ils connaissent bien pour leur rôle dans la guerre civile en Syrie. Ils commentent l’alliance objective entre Daesh et Bachar el-Assad contre l’Armée syrienne libre et l’insurrection démocratique. C’est avant tout là-bas que les djihadistes mènent leur action meurtrière.

Ils évoquent brièvement leurs familles restées en Syrie, leur inquiétude quand les combat se rapprochent, la joie quand arrive un coup de téléphone disant que tout va bien.

Ils ont entendu parler de la manifestation qui est bientôt prévue contre eux (« the demonstration against us ») : le groupe d’extrême-droite « Sauvons Calais » organise en effet une nouvelle manifestation anti-migrants le 25 janvier.

Pentax Digital CameraDans la cour du squat Galou…

Voir l’article original 15 mots de plus

Une manifestation raciste franco anglaise le 25 janvier

La manifestion anglaise de septembre

Le 25 janvier les militants anti-migrants de Sauvons Calais organisent une manifestation destinée, si comprends bien leur blog à réclamer l’ouverture d’un accueil de nuit pour 3000 migrants. Plus sérieusement, ils semblent qu’il soient opposé à l’accueil de jour voulu par le ministre de l’Intérieur, qui ouvrira partiellement le 15 janvier. Comme d’habitude, le groupuscule identitaire appelle toute la population à venir, en protestant de son apolitisme. Selon lui, ce sont les médias, manipulés par les « humanistes crasseux » (on perçoit bien la rhétorique centriste)   qui leur tailleraient une image extrémiste. Aucune allusion n’est faite à un lien avec une organisation anglaise.

 

 

 

Le même jour, à la même heure un collectif de « soutien aux routiers » (Support the Calais to Dover Truckers) organise une manifestation contre l’immigration. Le prétexte est une récente loi qui prévoit une amende pour les conducteurs de camions abritant de migrants clandestins. Cette organisation a déjà manifesté en septembre, sans grand succès , les syndicats de chauffeurs refusant l’amalgame avec ces gens d’extrême droite. Sur sa page Facebook, le groupe ne cache pas sa proximité avec le British national Party, qui est passé  du positionnement raciste et antisémite au national-populisme islamophobe en s’alliant avec des groupes Sikh anti-musulmans. Cette évolution a fait fuir les éléments les plus extrémistes qui ont renforcé le petit National Front, présent à la manif de septembre.

 

 

Curieusement, alors que les Anglais dans leur affiche parlent des « ttaques terroristes » pour récupérer l’émotion aprés la tuerie de Charlie Hebdo, les Calaisiens n’y font pas allusion. la manif de Douvres est annoncée sur la page facebook Pegida UK , créée il y a huit jours, en lien avec le Pegida allemand, selon les administrateurs. Cette page a semble t il été créés par de racistes anonymes, mais a été rapidement investie par le gotha facistes anglais tels que les hooloigans fasciste de l’EDL dont Brevik le tueur fasciste norvégien s’était déclaré proche. Témoigne d’une évolution la signature de Pegida UK qui se déclinait dans le trés citoyenniste bisounours  » des Européens pacifique se rassemble dans des assemblées démocratiques » avant, en quelques heures de se transformer en « Des Européens patriotiques contre l’islamisation de l’Occident. »

 

Notons que les Membres allemands de Pegida, sans doute échaudés, recommandent de bannir l’alcool des manifestations. Cela empêchera, j’espère, le mouvement de se propager en France, aux moins parmi les boneheads ( skins d’extrême-droite). Pourtant les organisateurs de Pegida UK , font de nombreux appels du pied aux racistes français, en espérant récupérer une partie du mouvement charliste

Antifascism in the UK: Highlights of 2014

une année antifasciste en Grande Bretagne… Et déjà pas mal de rendez vous en 2015 donc le 25 janvier manifestation transfrontalière Calais-Douvres

Anti-Fascist Network

reblogged from UK Aktion

January 1st 2015

This past year has been a busy one for antifascists in the UK, seeing many successful counter-mobilisations against the far-right, resulting in swathe of victories for antifascists. The year began with a bang when Hungarian fascist party Jobbik attempted to hold a meeting in London in January. Kicking off the year, literally, with direct physical confrontation, multiple tube stations were blockaded whilst militant antifascists chased them around London. Well-aimed boots drove these fascists to retreat and cower in fear in an Indian restaurant, making them think twice about meeting in London again.

3815687 EDL in Slough, Feb 2014

At the beginning of February the EDL attempted to march through the diverse town of Slough. An impressive mobilisation of several hundred antifascists and locals easily outnumbered the EDL, blocking the high street in several places, forcing the local plod to clear the street violently with…

Voir l’article original 942 mots de plus

Le Pen, « seul recours à gauche » selon le Nouvel Observateur

Pour la comparaison des photos de MLP et JLM

Observatoire de la propagande et des inepties anti-Mélenchon

Selon Le Nouvel Observateur, Marine Le Pen a « des idées sociales »

     Alors que Marine Le Pen elle-même exige que son parti soit qualifié de « droite nationale » et qu’elle-même appelle à une « recomposition » de la droite autour du Front national, il est de plus en plus courant que des journalistes présentent l’extrême droite comme une version plus attrayante de la gauche. On peut en voir plusieurs exemples avec BFM TV (« Le Front national plus rouge que Mélenchon », 13.02.2013), Libération (« Et si le FN était plus à gauche que François Hollande ? », 02.06.2014), ou encore Le Point (« Le FN, parti « hard left » », 23.02.2014).

     Le 1er septembre, la journaliste Mathilde Fenestraz du Nouvel Observateur a publié une « contribution »* de Max Leonart, présenté comme « fonctionnaire anonyme ». La contribution est titrée « Fonctionnaire, je suis déçu…

Voir l’article original 815 mots de plus

L’ATTENTAT CONTRE CHARLIE HEBDO : L’OCCULTATION POLITIQUE ET MEDIATIQUE DES CAUSES, DES CONSEQUENCES ET DES ENJEUX

 » un usage fasciste des émotions politiques de la foule « 

Le blog de Saïd Bouamama

Saïd Bouamama.

« Le ventre est encore fécond, d’où a surgi la bête immonde. »
Bertolt Brecht

L’attentat contre l’hebdomadaire satirique Charlie Hebdo marquera notre histoire contemporaine. Il reste à savoir dans quel sens et avec quelles conséquences. Dans le contexte actuel de « guerre contre le terrorisme » (guerre extérieure) et de racisme et d’islamophobie d’Etat, les artisans de cet acte ont, consciemment ou non [1] accéléré un processus de stigmatisation et d’isolement de la composante musulmane, réelle ou supposée, des classes populaires.
Les conséquences politiques de l’attentat sont déjà désastreuses pour les classes populaires et cela va se renforcer si aucune alternative politique à la fameuse « Union Nationale » n’est proposée.
En effet, la manière dont les médias français et une écrasante majorité de la classe politique réagissent est criminelle. Ce sont ces réactions qui sont dangereuses pour l’avenir et qui portent en elles de nombreux «…

Voir l’article original 2 847 mots de plus

Ça faisait longtemps que Charlie Hebdo ne faisait plus rire, aujourd’hui il fait pleurer.

Quartiers libres

Il est minuit moins le quart dans le siècle. Nous sommes à un point de bascule historique sur l’islamophobie et le déchaînement du racisme en France et plus largement en Europe. La lecture simplifiée à l’extrême par les médias  de cette journée du 7 janviers 2015 va se résumer et s’imprimer dans de nombreux cerveaux « par l’attaque meurtrière contre un journal « de Gauche » par des Musulmans. Cela va déstabiliser et retourner des positionnements politiques. La Peur, la colère, la tétanie, l’incompréhension, la panique morale vont chez certains laisser largement place à la Haine.

Au-delà des paramètres d’opportunité militaire qui ont pu justifier le choix de ce journal par ce commando cette attaque correspond à une logique et à une vision politique des tak-taks : précipiter l’affrontement et la radicalisation de fractions importantes de la population. Charlie Hebdo bénéficie d’un capital symbolique encore important à gauche : il est encore considéré comme…

Voir l’article original 704 mots de plus

Contre les islamistes, contre l’islamophobie et contre Daesh

L’hommage rugueux des antifascistes NPdC

Lutte en nord

Je suis Kobane

L’assassinat des journalistes de Charlie Hebdo est une vraie tristesse. Rien ne peut justifier d’abattre ainsi des individus. Pour autant n’attendez pas de nous des pleurs hypocrites, depuis de nombreuses années nous dénoncions la ligne éditoriale raciste et islamophobe du journal et de leurs acolytes.

Au même titre que Philippe Val ou Caroline Fourest, Charb et sa bande participaient selon nous à la vague grandissante des propos racistes envers les populations parmi les plus stigmatisées du pays : les arabes, les musulmans, les jeunes de banlieue et les femmes voilées.
Apportant ainsi leur caution de gauche à la meute des polémistes racistes que sont les classiques Zemmour, BHL ou Finkelkraut.

Bien qu’identifiés depuis longtemps comme nos ennemis politiques nous sommes désolés de leurs fins tragiques, les illuminés du commando d’aujourd’hui nous rappellent ceux de Daesh qui assassinent depuis des mois nos frères et soeurs de la résistance kurde, notamment à…

Voir l’article original 254 mots de plus